Historique, les Raptors se qualifient pour les Finales de la NBA!

100-94

Kyle Lowry, Norman Powell et Fred VanVleet lors de la réception du trophée de champion de l'Est.
Partagez
Tweetez
Envoyez

La ville de Toronto l’attendait depuis 24 ans, Kawhi Leonard et ses coéquipiers l’ont fait.

Les Raptors de Toronto ont remporté le match 6 face aux Bucks de Milwaukee. Une victoire 100 à 94 qui les envoie en Finales de la NBA pour la première fois de l’histoire de la franchise canadienne!

Les Torontois ont maintenant quatre jours pour se préparer pour le début des finales jeudi 30 mai face aux Warriors de Golden State.

Le fil du match

Les Bucks débutent le match avec une bonne adresse de loin. Ils inscrivent 3 tirs primés et le score est de 6-9 après 4 minutes se jeu. L’attaque des Raptors a du mal à se mettre en route et perd des balles qui permettent à Milwaukee d’accroître son avance (6-14). Toronto parvient à revenir à 16-16, mais les Bucks, toujours adroits de loin, concluent le quart sur un 15-2 (18-31).

Sur leur lancée, les visiteurs comptent jusqu’à 14 points d’avance. Toronto n’abdique pas et resserre ses rangs en défense pour revenir à 6 points. Milwaukee parvient à faire face à ce retour et maintien un écart de 7 points à la mi-temps (43-50).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les Bucks contrôlent parfaitement le troisième quart. Sur un tir à mi-distance de Bledsoe, ils prennent 13 longueurs d’avance (52-65), puis 14 sur un 3-points de Middleton (58-72). Il est, ensuite, de +15 après deux lancers d’Ilyasova, avec 2 minutes à jouer en troisième quart (61-76). C’est le moment que choisit Kawhi Leonard pour prendre les choses en main. Toronto conclut le troisième quart par un 10-0 avec 8 points et une passe décisive de l’ailier pour Ibaka (71-76).

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les remplaçants font la différence

Pas de Kawhi, pas de problème. Avec le numéro 2 sur le banc, les remplaçants prennent le jeu à leur compte. VanVleet au lay up, Powell à 3-points puis Ibaka sur un dunk permettent aux Torontois d’égaliser (78-78). Les Raptors poursuivent leur série par un 9-1 ponctué d’un dunk monstrueux de Kawhi sur Giannis (87-79).

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Malgré la pression défensive des Raptors poussés par une Aréna Scotiabank bouillante, Milwaukee ne perd pas pied et parvient à revenir au bénéfice d’un 7-0 (87-86).

Les Raptors s’accrochent à leur avantage. Ils parviennent même à reprendre 5 points à l’entrée de la dernière minute (97-92). Lopez inscrit deux lancers francs (97-94). Siakam est ensuite envoyé sur la ligne de réparation. Il ne met qu’un lancer sur deux, mais Leonard jaillit et subtilise le rebond offensif, pour assurer à son tour la victoire aux lancers.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’analyse

Patience et expérience. Ces deux mots résument très bien ce match 6. Milwaukee a démarré en trombe et a contrôlé une grande partie de la rencontre, comptant jusqu’à 15 points d’avance dans le troisième quart. Sûrs de leur force, les hommes de Nick Nurse ne se sont pas affolés et ont continué à mettre en œuvre leur plan de jeu défensif, qui a fini par payer en fin de troisième et en quatrième quart.

Peu en réussite (9/22 au tir dont 1/8 à 3-points) et bien défendu (6 pertes de balle), Kawhi Leonard s’est tout de même montré décisif en fin de match. C’est lui qui a réduit le déficit de 15 points à 5 en fin de troisième quart avec 8 points et une passe décisive pour le dunk de Serge Ibaka. Il a été également très précieux dans la bataille au rebond comme en témoigne son rebond offensif décisif sur le lancer franc raté de Siakam à la fin du match, qui a scellé le sort de la rencontre. Il finit avec 27 points, 17 rebonds et 7 passes décisives.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

VanVleet sur sa lancée

Les Raptors ont une nouvelle fois pu compter sur l’apport de leurs remplaçants, avec à leur tête Fred VanVleet, auteur de 14 points à 4/5 à 3-points. Le meneur a complètement retrouvé son jeu depuis trois matchs et a été sensationnel, samedi soir.

Le banc des Raptors a contribué à refaire passer l’équipe devant en début de quatrième quart. Pendant ce temps-là, Kawhi Leonard a pu se reposer et revenir sur le terrain pour finir le travail avec son équipe devant au score.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Kyle Lowry a aussi été très important avec ses 17 points, son adresse longue distance (3/4 à 3-points) et sa capacité à mettre en place le jeu de son équipe (8 passes décisives). Il s’est aussi battu sur tous les ballons comme à son habitude.

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Marc Gasol (6 points, 3 rebonds, 2 passes) a aussi eu un impact sur la rencontre qui n’apparaît pas forcément sur la feuille de statistique. Il a été précieux en défense et décisif en fin de match avec deux tirs à 3-points inscrits, alors qu’il avait été plutôt invisible en attaque jusque-là.

Les réactions

Kawhi Leonard (ailier Raptors): «C’est génial. J’ai travaillé si dur pour en arriver là, après la saison que j’ai connue l’année dernière. J’ai juste continué à croire en moi. Je savais ce que je ressentais et ce qui était bon pour moi. J’ai fini par arriver ici avec un très bon groupe et beaucoup de talent. Nous produisons beaucoup d’efforts ensemble chaque jour. J’ai en quelque sorte été ramené dans leur système. Kyle m’a beaucoup aidé dans cette transition, que ce soit sur et en dehors du terrain. […] Tout ce travail fourni et maintenant nous sommes là, c’est excitant.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Kyle Lowry (meneur Raptors): «Ça (la qualification) représente tellement. Ça m’a pris tellement de temps dans ma carrière  pour y arriver, 13 ans, sept ans ici. On a buté sur un gars (LeBron James) pendant si longtemps. On nous a donné l’opportunité – il est parti – et nous avons battu une très bonne équipe de Milwaukee. En ce qui me concerne, je vais vraiment savourer le moment. Mais je ne suis pas satisfait. Notre but est de gagner le titre NBA. Nous allons continuer à travailler dur et à essayer de devenir meilleurs.»

Norman Powell (arrière Raptors): «Je pense que nos fans ont été exceptionnels depuis que je suis ici, depuis le premier jour. Les vrais fans sont là, ils sont debout à Jurassic Park sous la pluie. Ils remplissent la salle tôt, ils chantent, ils nous encouragent, ils ne nous ont jamais abandonnés. Depuis le premier jour, dans cette salle, ils ont été géniaux avec toute cette organisation, avec tous ces grands joueurs qui ont joué ici. On peut le voir. On sent l’atmosphère dans la ville. Vous sentez l’engouement dans la ville. C’est vraiment spécial ce que nous avons été capables de faire, d’écrire l’histoire.»

Les chiffres du match

Meilleurs marqueurs
Toronto: Leonard 27
Milwaukee: Antetokounmpo 21

Meilleurs rebondeurs
Toronto: Leonard 17
Milwaukee: Antetokounmpo 11

Meilleurs passeurs
Toronto: Lowry 8
Milwaukee: Bledsoe 7

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

29-18: les Raptors ont largement gagné le quatrième quart temps pour empocher le match.

44,4: les Torontois ont de nouveau été très adroits à 3-points avec 44,4% de réussite dans ce domaine (12/27). Les Bucks, quant à eux, après un début de match en réussite dans cet exercice, se sont petit à petit essoufflés pour terminer au finale à 12/34 (35,3%).

Le francophone du match

Pascal Siakam a certainement réalisé son meilleur match de la série. Toujours actif en défense, il a surtout contribué en attaque, plus que jamais face aux Bucks, avec 18 points inscrits. Après avoir raté deux lancers francs décisifs en fin de match 3, il s’est rattrapé dans cette sixième manche avec un 1/2 suffisant pour garder l’avantage en fin de rencontre.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur