50 ans de scène et de verve au Gala du TfT

Le Carlu a été le théâtre de la célébration

Gala du tft
Elisabeth Dowdeswell, lieutenante-gouverneure de l'Ontario a rendu hommage au TfT.
Partagez
Tweetez
Envoyez

«Viens voir les comédiens, voir les musiciens, les magiciens» chantaient en duo Robert Godin, le doyen des comédiens du Théâtre français de Toronto (TfT) et la comédienne Valérie Deschenaux; et des sorciers du verbe, il y en avait au gala du TfT au Carlu le soir du 30 mai !

Tous étaient réunis afin de soutenir l’institution francophone et lever les fonds nécessaires pour son épanouissement dans la communauté franco-ontarienne, comme l’a souligné, Joël Beddows, son directeur artistique.

«50 ans c’est pas n’importe quoi, les racines franco-ontariennes doivent être célébrées !»

gala du tft (6 sur 6)
Robert Godin et la comédienne Valérie Deschenaux.

Éloges au TfT

Présentée par Éric Robitaille, la célébration a d’abord débuté par un cocktail de bienvenue de 18h à 19h. L’occasion d’accueillir les invités, venus nombreux pour soutenir le quatrième art francophone et notamment la lieutenante-gouverneure de l’Ontario, Elisabeth Dowdeswell.

«C’est le plus grand théâtre francophone en dehors du Québec et c’est ma première opportunité d’interagir avec cette communauté en français, j’ai hâte de le faire et de les féliciter», a-t-elle commenté avec enthousiasme.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’auteure Anne Van Burek a aussi prononcé un discours vibrant sur le cheminement de la compagnie jusqu’à aujourd’hui après le délicieux repas d’Oliver & Bonacini servi dans la grande salle du Carlu.

gala du tft (5 sur 6)
Anne Van Burek a retracé l’histoire du Tft. Crédit Elise Delahaye.

Un demi-siècle d’existence glorifié

«S’il vous plaît lâchez le coton pour entendre la tirade à la fin de la soirée !» a déclaré Éric Robitaille en début de soirée, et le coton fut.

gala du tft (5 sur 6)
Éric Robitaille lors du gala.

Le TfT avait un objectif de 50 000$ pour l’année et il a été amplement atteint pendant la soirée. La célèbre tirade du nez de Cyrano de Bergerac a donc été déclamée avec panache par Guy Mignault.

Mais ce n’est pas seulement en dons que le TfT a été gratifié mais aussi en récompenses. Le lendemain du gala, l’organisme s’est vu remettre la médaille commémorative du Sénat qui souligne le 150e anniversaire de la Confédération du Canada.

«C’est une reconnaissance pour tous, cela montre qu’on est pertinent et que l’on continue à évoluer et à bousculer les choses», a commenté Joël Beddows, ému de cette reconnaissance.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
gala-du tft
La remise de la médaille s’est déroulée à Ottawa.

Le talent du théâtre francophone a également été reconnu par le Toronto Alliance for the Performing Arts puisqu’il a reçu six nominations pour les prix Dora-Mavor-Moore 2017-2008 pour ses pièces Les Zinspirés : Six degrés de séparation, Avant l’archipel et Le menteur.

En attendant la cérémonie qui se tiendra le 25 juin prochain au Théâtre Winter Garden, Ghislain Caron, le directeur administratif et Joël Beddows ont annoncé leurs projets pour le Théâtre et notamment celui d’obtenir leur propre espace de création et de spectacle.

Gala du tft
Ghislain Caron et Joël Beddows. Crédit Elise Delahaye.

 

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur