Frédérik Gauthier au sommet de sa forme

Entrevue avec le joueur de centre des Maple Leafs de Toronto

Le Québécois Frédérik Gauthier évolue chez les Maple Leafs cette année. (Photo: Chris Young)
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le hockeyeur québécois Frédérik Gauthier dispute actuellement sa première saison complète dans l’uniforme des Maple Leafs. L’Express l’a rencontré pour discuter de sa première moitié de saison.

Les Maple Leafs ont eu un début de campagne très mouvementé avec un nombre important de blessures et plus particulièrement un changement d’entraîneur-chef.

Souvent critiqué par les partisans pour son manque de jeu physique malgré un imposant gabarit, le joueur de 6’5 en a surpris plusieurs dès le début de la saison.

Frédérik Gauthier. (Photo: Chris Young)

Entraînement estival

Non seulement Gauthier a-t-il compté le premier but de la saison pour les Maple Leafs, mais il était également la plus grosse surprise de ce début de saison. Plusieurs journalistes sportifs lui ont même donné le titre du joueur le plus amélioré. Est-ce qu’il a changé son entraînement estival?

«Non, j’ai juste continué à travailler avec le même gars. Ça fait quelques années que je travaille avec lui et c’est juste une progression chaque année. On continue de travailler pour renforcer et cette année ça va bien.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’arrivée de Jason Spezza

Alors qu’il pensait peut-être avoir un poste assuré en se présentant au camp d’entraînement en septembre, les Maple Leafs ont réservé une surprise à Gauthier. Durant la période estivale, ils ont signé le vétéran joueur de centre Jason Spezza. Ce dernier a accepté une offre moindre pour s’aligner avec l’équipe de sa ville natale.

Est-ce que la signature de Spezza a changé quelque chose pour Frédérik Gauthier?

«Pas nécessairement. Toronto fait toujours ça, signer beaucoup de joueurs. J’ai juste travaillé sur moi-même et je suis arrivé prêt au camp.»

Frederik Gauthier et Jason Spezza (Photo: Chris Young)

Nouvel entraîneur

Il y a quelques semaines, les Maple Leafs ont congédié Mike Babcock, entraîneur des quatre dernières saisons, et embauché Sheldon Keefe. Ce dernier était l’entraîneur du club-école des Marlies.

Keefe a d’ailleurs eu l’occasion de diriger environ 15 joueurs de l’alignement actuel des Leafs.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Frédérik Gauthier a remporté la Coupe Calder en 2018 sous la gouverne de Sheldon Keefe. Comment a-t-il vu l’arrivée de Keefe derrière le banc des Maple Leafs?

«C’est un coach que je connais. Comme la plupart des gars ont dit, c’est une énergie différente arrivant autour de l’équipe. Pour l’instant ça va bien et on espère que ça va continuer comme ça.»

Gauthier lors d’un match face aux Sabres (Photo: Chris Young)

Changements pour «Goat»

Celui que l’on appelle affectueusement «Goat» nous parle de la vague de changement que cette arrivée apporte.

«Je pense qu’il y a toujours des changements un peu. Tout le monde doit s’habituer parce les pièces bougent un peu. C’est une période d’adaptation et on va voir ce qui va se passer.»

Alignement

Gauthier ne l’a pas eu facile depuis son arrivée avec les Leafs. Il a dû composer avec des changements constants de partenaires de trio. Est-ce une situation difficile à gérer pour le joueur?

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«L’année passée, c’était la même chose. C’est jamais pareil. Il faut beaucoup de communication et de préparation.»

Frederik Gauthier lors d’une période d’échauffement (Photo: Chris Young)

Position

Celui qui a évolué au centre tout au long de sa carrière a fait face à un nouveau défi depuis le début de cette saison. Il a dû alterner entre le centre et l’aile, alors que Babcock et Keefe essayaient de parfaire leur alignement.

«Ça m’a permis de jouer à l’aile. Je n’avais jamais joué à l’aile donc de jouer les deux positions c’est quelque chose à quoi j’ai dû m’adapter, mais pour l’instant ça va bien.»

Production offensive

Le grand numéro 33 vient tout juste d’égaler son nombre de buts total de la saison dernière (3) avec seulement 30 parties de jouées. S’attarde-t-il aux statistiques?

«C’est sûr que je veux essayer de scorer et de shooter plus. On va voir. Espérons!»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Frederik Gauthier a inscrit le premier but de la saison pour les Leafs (Photo: Chris Young)

Galerie de la presse

Gauthier se retrouve dans une situation un peu précaire alors que l’entraîneur Sheldon Keefe essaye toujours de trouver la solution gagnante. Il se permet de jouer avec ses trios et plus particulièrement avec le 4e trio au sein duquel se retrouve Gauthier.

Le joueur a d’ailleurs récemment dû passer quelques matchs sur la galerie de presse alors que l’entraîneur essayait de nouvelles combinaisons.

Lorsqu’interrogé sur le sujet, l’entraîneur a dit: «Honnêtement, il n’y a pas grand-chose qu’il peut faire pour revenir dans l’alignement. Il jouait bien, mais nous voulons juste regarder quelques trucs et voir s’il y a d’autres possibilités pour notre groupe.»

Depuis, Gauthier a réintégré l’alignement et a même compté un but lors du dernier match de l’équipe.

Comment a-t-il vécu le fait de ne pas jouer pour 4 parties? «C’est sur que c’est pas le fun. Au début t’es frustré mais après ça faut que tu recommences à travailler. C’est la seule façon de retourner dans le line up est de travailler fort et de faire les petites choses que tu faisais qui font en sorte que t’es dans le line up. J’ai recommencer à travailler fort et attendu d’avoir ma chance.»

Il sera intéressant de voir ce que le reste de la saison lui apportera. Nous allons définitivement suivre ça de près!

Notre journaliste Cindy Caron avec Frédérik Gauthier (Photo: Chris Young)

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur