Franc’Open Mic: une première «soirée ouverte» réussie


4 novembre 2014 à 9h57

Mercredi dernier, une centaine de personnes, francophones et francophiles confondus, se sont bousculées aux portes du Free Times Café, au 320 rue College, pour voir des artistes se produire sur la première «scène ouverte» francophone de Toronto.

Bonne surprise pour Florian François et Cyril Mignotet, cofondateurs de Franc’Open Mic. Le soir de la première, ils ont vu arriver trois fois plus de spectateurs que prévu. L’équipe du Free Times Café a même dû refuser l’accès au pub à certains, en raison d’un trop gros achalandage.

Pas moins de 26 artistes se sont inscrits au Franc’Open Mic, ce qui représente en tout «une cinquantaine de personnes», selon Florian, un des organisateurs.

Québécois, Franco-Ontariens, Français, Congolais ou encore Sénégalais, toute la francophonie était présente ce soir là, non seulement dans le public, mais aussi sur scène.

Variété artistique

Trésor Otshudi, chanteur et compositeur, ouvre le bal avec «Love» une chanson R’n’B de sa composition aux paroles francophones, avant de danser sur un rythme endiablé, mettant rapidement l’ambiance dans le pub.

Il laisse la place à Serge Paul, qui a troqué sa casquette d’agent de liaison communautaire au Conseil scolaire Viamonde contre celle de comédien, pour interpréter en version slam le titre Corrida de Francis Cabrel, célèbre chanteur français.

Guy, un guitariste franco-canadien habitué à un public anglophone qui ne comprend pas forcément les paroles de ses chansons, se réjouit d’être présent pour cette première. «Je suis content d’avoir un public francophone», lance-t-il à la foule.

Les spectateurs ont aussi eu droit à une lecture d’une nouvelle d’Arianne M. Matte, extraite de son livre Ce que l’on divulgue, avant de pouvoir écouter une reprise du tube Seven Seconds de Neneh Cherry et Youssou N’Dour (mêlant le français, l’anglais et le langage wolof), interprétée par Derek, un anglophone francophile.

La vie en rose d’Édith Piaf, a été parodiée, puis le théâtre a fait son arrivée sur les planches avec Pierre McLaughlin et Geneviève Brouyaux, comédiens de la compagnie les Indisciplinés de Toronto, interprétant des extraits de la pièce Fragments de mensonges inutiles de Michel Tremblay, qui sera présentée les 13, 14 et 15 novembre à la bibliothèque Palmerston de Toronto (voir l’article en une).

Parmi les artistes, le public découvre quelques petites perles, comme Luce, une Française qui s’est accompagnée au ukulélé en chantant des titres tournant l’amour en dérision ou encore Arfina, jeune humoriste prometteuse: elle a offert un sketch hilarant au public à propos des aventures rocambolesques que peut vivre un étranger lorsqu’il souhaite s’établir au Canada.

Impro

La soirée s’est terminée avec de l’improvisation: Florian François, cofondateur de la scène ouverte francophone et membre des Improbables, a invité la troupe à monter sur scène en compagnie de membres du public, pour créer des saynètes complètement loufoques.

Ce n’est qu’à minuit et demi, après un marathon artistique de plus de quatre heures, que les cofondateurs de Franc’Open Mic ont pu enfin souffler.

«Satisfaits» de la soirée, les deux équipiers n’en reviennent toujours pas. «On a eu plus de monde que le lieu ne le permet», s’enthousiasme Florian François, «le public est resté jusqu’au bout. On est contents en terme de qualité, de quantité et de diversité!»

Bonne organisation

Il faut dire que les deux amis se sont bien organisés. Ils ont mis un point d’honneur à trouver une salle gratuite pour accueillir les artistes et le public. «Un contact m’a donné l’idée du Free times Café», se souvient Florian. «On a rencontré la patronne et elle a accroché avec l’idée que notre projet soit frais et nouveau».

Après avoir trouvé le lieu, il a fallu promouvoir l’événement à travers les réseaux sociaux et les médias. Les médias francophones ont été très réceptifs et sur Facebook l’événement a rallié 132 participants.

Au niveau de la gestion du spectacle en direct, rien n’est laissé au hasard. Le comédien Florian François, s’occupe de l’animation, distrait le public, tandis que Cyril Mignotet gère le son. Le duo bien rodé n’oublie pas les artistes: après chaque passage, ils reçoivent un cannelé (spécialité bordelaise) provenant du restaurant français Chabichou, le partenaire de Franc’Open Mic.

Florian François et Cyril Mignotet souhaitaient que «tout le monde ait du plaisir, que les artistes francophones puissent pratiquer, avoir une opportunité artistique dans un lieu de partage». Autant dire que c’est plus que réussi.

Rendez-vous a déjà été donné le 26 novembre, au Free Times Café, à 19h30 pour les artistes et à 20h pour le public.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

ApéroChic fête ses sept ans avec Zadig et Voltaire

ApéroChic
Le 23 Octobre, ApéroChic célébrera ses sept années d'existence lors d'une soirée au Bisha Hôtel. L'Express a rencontré les fondatrices de ce concept.
En lire plus...

19 octobre 2018 à 11h00

Non, l’immigration n’est pas en croissance rapide

immigration foule
L’immigration est devenue un enjeu électoral dans plusieurs pays, voire une obsession pour certains gouvernements. Pourtant, une recherche quantitative permet d'entrer en contradiction avec...
En lire plus...

19 octobre 2018 à 7h00

Les Leafs chutent à domicile face aux Penguins de Pittsburgh (3-0)

Leafs
Les Maple Leafs ont été battus ce soir par les Penguins de Pittsburgh sur le score de 3-0. L'Express était présent à l'Arena Scotiabank.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 21h37

Quel déguisement choisir pour l’Halloween ?

maquillage de vampires
Alors que l'Halloween approche à grand pas, vous n'avez surement pas encore décidé comment vous déguiser. L'Express est là pour vous aider.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 17h00

Le rapprochement entre centres culturels et municipalités à l’étude

Martin Théberge
Un comité chez Patrimoine canadien demande au fédéral de rendre son soutien aux centres culturels plus flexible et durable, d’encourager leurs liens avec les...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 14h30

Keep Cool, la nouvelle salle de sport innovante

Keep Cool
La salle de sport Keep Cool, exportée à Toronto par un entrepreneur Français, est un club moderne et innovant où il y en a...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 11h00

Josée Forest-Niesing, une nouvelle Franco-Ontarienne au Sénat

Sénat du Canada
Le 11 octobre dernier, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé la nomination de Josée Forest-Niesing au Sénat du Canada. Portrait de cette nouvelle...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 8h00

De nouveaux défis pour la ministre Mélanie Joly

Mélanie Joly et Denis Simard
La ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie Mélanie Joly a présenté ses nouveaux défis pour les semaines à venir.
En lire plus...

17 octobre 2018 à 17h00

Nouveau gouvernement québécois, nouveau regard sur le Québec

Infographies Québec
François Legault présentera le premier gouvernement de la Coalition Avenir Québec le jeudi 18 octobre. Pour l’historien Gilles Laporte, c’est un moment on ne...
En lire plus...

17 octobre 2018 à 14h30

Marc Cormier souhaite préserver le patrimoine historique de Toronto

Marc Cormier
Marc Cormier, résident torontois depuis 28 ans, se présente aux élections municipales du 22 octobre dans la circonscription 11 de University-Rosedale. Il évoque pour...
En lire plus...

17 octobre 2018 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur