Franco-Fête: un 25e anniversaire fêté avec brio

Partagez
Tweetez
Envoyez

Comme prévu, cette 25e édition de la Franco-Fête a connu un retentissant succès. Les francophones et francophiles se sont réunis par milliers sur la scène du Centre Harbourfront, pour assister à la célébration de la culture francophone.

Grâce notamment à un Michel Bénac et un Philippe Bond déchaînés, la soirée a rapidement pris son envol. Et pour les chanceux qui ont pu entrer sur le bateau, la fête a continué jusqu’aux petites heures.

Autour de Toronto

Si la Franco-Fête a pris ses quartiers en plein coeur de Toronto, l’ensemble du Grand Toronto s’est réuni aux couleurs du Québec et de la francophonie ontarienne.

Dès vendredi, Oshawa s’est mis au diapason de la francophonie, lançant régionalement les festivités avec une levée de drapeau franco-ontarien à 11h, au Civic square de l’Hôtel de Ville.

Le samedi a, pour sa part, lancé le volet moins solennel mais plus festif de la Saint Jean Baptiste.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

À London, le parc Victoria a accueilli une journée complète d’activités familiales, ponctuée des spectacles de Brian St-Pierre, Sage Délire, la Reine Soleil et Daniel Coutu. Les festivités, débutées à 10h30, se sont poursuivies jusqu’à 22h.

À Waterloo, de 14h à 21h30, les festivaliers se sont rendu au Laurel Creek Conservation Area. Outre les classiques animations communautaires, ils ont eu l’occasion de profiter des performances d’Eric Belzile et Le Siid.

Du côté de Peterborough, une session danse, musique, spectacles et feux de camp a célébré la francophonie au Camp Beavermead à partir de 16h.

Le dimanche, Welland a débuté les festivités dans le Grand Toronto. Dès 9h, les francophiles et francophones de la ville se sont rejoints à l’auberge Richelieu autour d’activités familiales. Outre le déjeuner organisé, Lise Morais s’est produite en spectacle.

De 12h à 17h30, Sarnia a pris le relais, présentant à la salle paroissiale Saint Thomas d’Aquin des spectacles de Super X et de Chuck Labelle.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Parallèlement à Hamilton, de 11h à 16h, le parc Gage a résonné au son des tambourinaires du Burundi, avant d’accueillir les performances de la chorale One Voice. L’omniprésent Daniel Coutu était également de la partie.

À souligner que du 22 au 24, le Festi-Fête s’est offert trois jours de célébrations en plein coeur de Windsor, sur la Place Concorde.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur