Franco-Fête de Toronto : beau samedi soir avec Ayrad

Un retour réussi sur le Yonge-Dundas Square

Franco-Fête au Yonge-Dundas Square samedi soir.
Partagez
Tweetez
Envoyez

La Franco-Fête annuelle de Toronto était de retour samedi et dimanche au Yonge-Dundas Square, l’une des places les plus fréquentées de la ville.

«Notre objectif cette année était d’effectuer notre retour sur le square et cela s’est très bien fait, même si on espérait un peu plus de monde», indique Michel-Olivier Matte, directeur général du groupe Simonsic qui organise le festival pour l’organisme torontois.

«Se produire sur cette place centrale de Toronto permet d’attirer des gens qui viennent par hasard, curieux d’assister aux nombreux concerts programmés. La philosophie derrière la démarche est de démontrer la présence et la vitalité de la francophonie torontoise, ontarienne et canadienne.»

Ayrad.

Arabe, français, anglais

Cette année a aussi été marquée par la mise en avant d’une communauté francophone particulière: l’Afrique, notamment l’Afrique du Nord, plusieurs artistes chantant en arabe, en français et en anglais.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En soirée du samedi, des artistes comme De.Ville ou Nomad Stone ont attiré chaque fois une bonne centaine de personnes, comme Mehdi Cayenne, Le R et Uni-T avant eux en après-midi.

La soirée a atteint son apogée avec le concert haut en couleur du groupe multiculturel montréalais Ayrad, devant environ 600 personnes.

De.Ville a su enflammer le chapiteau.

Une soirée qui a marqué les esprits et qui a séduit, comme nous le confie le directeur général.

«Le fait d’avoir réussi à organiser une journée dédiée à la communauté francophone africaine reflète l’alignement de plusieurs planètes: il fallait parvenir à programmer tous les artistes la même journée et réussir à refléter la réelle diversité de la francophonie.»

Nomad Stone

À lire aussi dans l-express.ca :

Rayannah : vent de fraîcheur sur la Franco-Fête de Toronto

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

UNI-T veut rassembler

Le R Premier, chantre du patrimoine africain

L’endroit et l’envers du nationalisme avec Mehdi Cayenne

Un dimanche rock ‘n’ folk

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur