Fondez pour Cacao 70… où le chocolat est roi

Partagez
Tweetez
Envoyez

Comme Charlie, vous rêvez de visiter la chocolaterie de Willy Wonka? Peut-être pouvez-vous commencer par vous rendre à Cacao 70 dans le quartier de la Distillerie. Pizzas, gaufres, crêpes, crèmes glacées, fondues… Ici, le chocolat est roi.

Le restaurant de desserts a ouvert ses portes, vendredi 20 octobre. «C’est un bon emplacement avec une ambiance old time, vintage», explique Andrew Willcock, gérant des lieux.

Avec sa décoration des années 1960-1970, le restaurant s’implante plutôt bien dans le quartier.

Une trentaine d’employés s’active en salle ou en cuisine, dans un établissement qui ne désemplit pas. Familles, couples, groupes d’amis: la clientèle est variée.

Le met le plus populaire? «Le chocolat chaud», déclare Andrew Willcock. Une quinzaine de chocolats du monde sont proposés au client, selon l’intensité désirée.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’idée? Promouvoir les chocolats de 70% ou plus. «C’est exquis et meilleur pour la santé car antioxydant», précise Andrew Willcock. «Ce n’est pas seulement un dessert. On peut vraiment l’apprécier et vivre une expérience. »

La carte, Andrew la connaît par cœur. «Chaque jour, je mange ici. Je prends toujours un petit chocolat chaud ou au moins un moka», avoue-t-il malicieusement.

Son dessert préféré? «The Strawberry and cheesecake crêpe!», s’exclame-t-il. Dans ce gâteau au fromage, la crêpe remplace la croûte de biscuit.

Avant de travailler pour Cacao 70, Andrew Willcock a vécu au Costa Rica et au Pérou. «J’aime les chocolats foncés et épicés. J’ai appris à les apprécier là bas», raconte-t-il.

Âgé de 23 ans, le jeune gérant a commencé comme plongeur avant de gravir progressivement les échelons, dans le restaurant de Montréal. C’est là que la première enseigne de Cacaco 70 a été implantée. «D’autres restaurants devraient ouvrir prochainement à Toronto», révèle-t-il.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur