Le nom ou le programme… ou le chef?


25 août 2009 à 0h00

Réunis en congrès national à Halifax à la mi-août, plus de 1000 délégués du Nouveau Parti Démocratique devaient s’interroger sur un éventuel changement de nom du parti, mais l’idée a été abandonnée. Fondé au début des années 1960, le parti de Jack Layton n’est plus «nouveau», mais l’appellation «Parti démocrate» sonnerait trop «américaine», en plus de devenir «PD» en français!

Les membres ont eu raison de ne pas s’attarder là-dessus.

Les «Progressistes-Conservateurs» de l’Ontario ne devraient pas trop s’inquiéter non plus de la contradiction apparente contenue dans leur nom, qui leur donne au moins l’occasion d’expliquer en quoi ils sont progressistes et en quoi ils sont conservateurs… ou en quoi le progrès passe par le conservatisme.

C’est la pertinence du programme politique du parti et les qualités du chef qui comptent.

Quoique la plupart des électeurs du Parti «vert» voteraient davantage pour l’image ou le mythe qui est véhiculé par ce nom, puisque son programme reste nébuleux et son chef, surtout au niveau provincial, est souvent inconnu. Mais c’est l’exception qui confirme la règle.

Les Libéraux ont le plus beau nom, qui s’apparente à «liberté» et qui permet toutes les mystifications, mais qui sert aussi de balise philosophique. Qui ne considère pas la liberté comme l’un des plus grands idéaux à promouvoir?

Le mot «libéral» est aussi merveilleusement bilingue, même si francophones et anglophones n’en ont plus exactement la même définition. La tradition française l’associe aux libertés individuelles (libre expression, libre choix, libre entreprise, etc.), parlant même de «néo-libéraux» en voulant décrire ceux qui souhaitent l’État le plus minimaliste et le moins interventionniste dans l’économie. Je préfère «libéraux classiques».

Ici, les anglophones préfèrent «néo-conservateurs», mais amalgament deux pulsions contradictoires: le laissez-faire en économie et la répression en matière de morale, de culture et de ce qui tombent sous la rubrique des «libertés civiles». C’est que les «liberals» américains (et canadiens-anglais) embrassent les libertés «civiles» ou «politiques» mais se méfient des libertés «économiques»: encore une contradiction.

Le plus beau succès de repositionnement marketing est le choix, par plusieurs groupuscules communistes québécois, du nom «Québec solidaire» pour leur nouveau parti. La «solidarité» est une belle valeur… sauf que les dictateurs en puissance de ce parti lui donnent ici un contre-sens parfaitement orwellien.

Aux électeurs avertis d’y voir clair et de faire les bons choix.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les premiers Amérindiens ont migré rapidement du Nord au Sud

L’ADN d’un squelette du Nevada vieux de 10 000 ans et l’ADN d’un squelette du Brésil vieux de 10 000 ans montrent des similitudes...
En lire plus...

16 novembre 2018 à 7h00

La série californienne continue pour les Leafs face aux Sharks (5-3)

Leafs
Les Leafs se sont imposés ce soir lors de leur déplacement à San Jose face aux Sharks (5-3).
En lire plus...

16 novembre 2018 à 1h08

«Jeudi noir» en Ontario français

Double coup de tonnerre en Ontario français jeudi
En lire plus...

15 novembre 2018 à 19h00

Rodéo de photojournalisme pour des étudiants de La Cité

foire agricole
Cinq étudiants du cours de photojournalisme de Linda Dawn Hammond, du Collège La Cité à Toronto, ont visité la foire agricole annuelle de Toronto.
En lire plus...

15 novembre 2018 à 15h00

La programmation informatique s’invite dans nos écoles

Kids Code Jeunesse
Kids Code Jeunesse souhaite rendre accessible les ressources programmatiques aux enfants dans les écoles.
En lire plus...

15 novembre 2018 à 13h00

Faire découvrir notre système judiciaire au jeune public

jeunes
Le ROEJ veut promouvoir le dialogue entre les différents acteurs de notre système judiciaire et les enseignants, les intervenants communautaires et les étudiants.
En lire plus...

15 novembre 2018 à 11h00

Objets de textile, objets d’interrelation

Musée du textile à Toronto
Tapis, couvertures, courtepointes, ceintures fléchées, blouses, catalognes, bourses et autres objets de perles enfilées au Textile Museum.
En lire plus...

15 novembre 2018 à 9h00

Taxer la viande?

Des chercheurs évaluent les bénéfices possibles à des dizaines de millions de dollars par an en soins de santé, et plus de 200 000...
En lire plus...

15 novembre 2018 à 7h00

Fayza Abdallaoui quittera le MOFIF

MOFIF AG Démission Fayza Abdallaoui
En présentant le premier Livre Blanc du MOFIF, Fayza Abdallaoui a aussi annoncé son départ de la présidence.
En lire plus...

14 novembre 2018 à 17h00

Mars sur Terre, ou l’île Devon

Mars
Le Nunavut est une autre planète, ne serait-ce que par la minéralité du paysage et l’isolement géographique.
En lire plus...

14 novembre 2018 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur