Festival Montréal en Lumière: Toronto à l’honneur!

Partagez
Tweetez
Envoyez

Toronto gagne en popularité auprès des Montréalais et c’est maintenant au tour du Festival Montréal en Lumière de couronner les succès de la Ville-Reine. Du 21 février au 2 mars, Toronto sera à l’honneur du volet Les Plaisirs de la table. Au programme: quinze chefs torontois viendront présenter l’éventail de saveurs qui font la renommée de leurs tables.

Le célèbre chef torontois Susur Lee assure la présidence d’honneur de l’événement. Plus de trois semaines avant le début du festival, le Dîner du président d’honneur affichait déjà complet. Le chef torontois, qui marie les savoir-faire européen et asiatique, promet à ses convives une soirée en sept services «hors des sentiers battus».

Les fins gourmets à la recherche du je ne sais quoi torontois pourront se rattraper en réservant à l’une des 47 Bonnes Tables du Festival. Les quinze chefs torontois en visite dans la métropole québécoise y seront jumelés à des chefs montréalais pour réaliser de nouvelles créations. Des chefs du Chili participeront également au jumelage.

Les 47 restaurants montréalais qui participent à l’événement mettront leur cuisine ainsi que leur personnel à la disposition du chef invité. C’est ce qui en fait un événement unique en Amérique du Nord. Plutôt que d’organiser des masterclass ou encore des ateliers pour les fins connaisseurs, la formule en restaurant permettra à tout Montréalais de participer à cet échange culinaire.

Parmi les quinze chefs en provenance de Toronto qui participeront au rayonnement du savoir-faire torontois se trouvent Jamie Kennedy du Jamie Kennedy Restaurant, Marc Thuet du Bistro & Bakery Thuet et Jean-Pierre Challet de The Fifth Grill.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«C’est sûr qu’il y a un peu de provocation dans notre choix de Toronto, admet en entrevue Michel Labrecque, président-directeur général du festival Montréal en Lumière. On veut provoquer les Montréalais qui croient qu’il n’y a que des greasy spoons à Toronto. On aime bien faire tomber les préjugés.»

«Une ville peut difficilement être aussi multiculturelle que Toronto, avec un dynamisme économique aussi grand, sans qu’il n’y ait d’impact sur le domaine de la restauration et sur le développement du goût de ses citoyens. C’est ce qu’on veut faire découvrir aux Montréalais et, lors de leur prochain séjour à Toronto, ça va peut-être les déniaiser un peu.»

Sur scène, la Ville-Reine sera représentée par la troupe de danse de Peggy Parker, par le poète Hawksley Workman et par le groupe Jamaica to Toronto.

Présenté par les organisateurs du festival comme étant le plus grand événement gastronomique en Amérique du Nord, le volet gastronomique et vinicole du festival couronnera une année faste pour Toronto qui, au fil des nombreux articles et reportages qui louangent ses atouts culturels et ses attraits touristiques, regagne peu à peu le cœur des Québécois.

Les faits saillants de la 9e édition du Festival Montréal en Lumière

Trois tours culinaires sont offerts aux fins palais:
– Le parcours Savoureux Montréal (95$) se donne pour mandat de faire découvrir les saveurs de Montréal au fil de ses quartiers.
– Le Souper progressif dans le Vieux-Montréal (155$) propose de faire succomber les palais avertis aux plaisirs d’un souper orchestré en trois services dans trois hôtels boutiques du Vieux-Montréal.
– Le Saveurs et arômes du Vieux-Montréal (70$) fera apprécier les charmes culinaires, culturels et historiques du plus ancien quartier montréalais.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La Fête du Montréal intérieur tiendra sa 3e édition le 24 février. Un trajet de 5 km sera dessiné à l’intérieur des 29,7 km du réseau souterrain de Montréal. Il se transformera en parcours découverte pour les familles et en piste de course pour quelque 1 000 coureurs inscrits à l’événement.

La 5e édition de la Nuit blanche clôturera le Festival le 1er mars. Activités culturelles, sportives, artistiques et surtout festives égayeront plus de 75 sites jusqu’aux petites heures de la nuit.

Sur scène, Michel Fugain assurera le spectacle de clôture du Festival, mettant ainsi fin à une absence de 10 ans en sol québécois. La reine du ballet flamenco, Eva Yerbabuena, aura pour sa part, l’honneur de briser la glace en ouvrant le festival au son des claquettes et des castagnettes.

Pour plus de renseignements, consultez le site internet du festival à montrealenlumiere.com

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur