Fayza Abdallaoui quittera le MOFIF

Un premier Livre Blanc

MOFIF AG Démission Fayza Abdallaoui

Ce mardi 12 novembre, le MOFIF a fêté ses 15 ans.


14 novembre 2018 à 17h00

«Être présidente du Mouvement ontarien des femmes immigrantes francophones (MOFIF) a été une expérience incroyable pour moi, tant au niveau communautaire qu’au niveau personnel. J’ai appris à agir et réagir face à des opportunités et des conflits.»

Ce mardi 13 novembre, à l’occasion de l’assemblée générale annuelle marquant les 15 ans de l’association, Fayza Abdallaoui a annoncé son départ de la présidence le 31 mars prochain. On y a aussi annoncé la publication, en janvier, d’un premier Livre Blanc sur l’engagement civique des femmes immigrantes francophones.

Deux postes vacants

MOFIF AG Démission Fayza Abdallaoui
Fayza Abdallaoui, l’actuelle présidente du MOFIF, a annoncé sa démission en mars 2019.

Félicitée par ses collègues du conseil d’administration, Fayza Abdallaoui explique ce choix par des raisons personnelles: «Je réorganise mes priorités familiales et professionnelles, j’ai donc décidé de laisser ma place à quelqu’un d’autre».

Par ailleurs, un poste d’administratrice dans la région de London et Windsor est actuellement disponible, Esther Kayumba ayant a rendu son tablier pour retourner faire des études.

Fayza Abdallaoui rappelle qu’en étant membre du CA du MOFIF, «on ne vient pas pour s’asseoir, mais pour se lever»!

Les postes demandent en effet un réel investissement personnel améliorer la condition des femmes immigrantes francophones.

Avancer presque sans financement

Dans son rapport annuel, Fayza Abdallaoui a présenté les huit projets qui ont été menés lors de l’année 2017-2018. Elle a insisté sur le fait que seulement trois d’entre eux ont reçu des financements des pouvoirs publics provinciaux, de l’Ontario Council of Agencies Serving Immigrants et de Reflet Salvéo.

MOFIF AG Démission Fayza Abdallaoui
Des membres du MOFIF et du conseil d’administration lors de l’assemblée générale du mardi 13 novembre.

«C’est important de montrer que l’on peut y arriver sans financements quand on a la rage.»

Campagne d’éducation publique contre le harcèlement sexuel, festival de films bilingues, formation contre la violence faite aux femmes, projet photo, préparation à la mobilisation civique pour les élections provinciales… Autant de projets portés par le MOFIF cette année.

Jeanne-Françoise Moué, première présidente de l’association, a tenu à saluer l’ensemble de ces accomplissements réalisés presque sans fonds, 15 ans après la création du MOFIF.

Premier Livre Blanc

MOFIF AG Démission Fayza Abdallaoui
Sabine Soumare, consultante en communication et marketing, a aidé le MOFIF à créer son Livre Blanc sur l’action civique.

C’est Sabine Soumare, consultante en communication et marketing, qui est venue présenter le premier Livre Blanc du MOFIF.

Ce dernier contiendra des témoignages de femmes de Toronto, d’Ottawa et de Welland, qui partagent les difficultés auxquelles elles font face lorsqu’elles veulent accéder à certains postes (être membre d’un CA, se présenter en politique).

Approchée par l’association pour son engagement communautaire et son expérience auprès des ministres Madeleine Meilleur et Marie-France Lalonde, Sabine Soumare a aidé le MOFIF à trouver des solutions en élaborant un plan d’action qui sera présenté aux gouvernements provincial et fédéral en janvier 2019.

Trois phases seront mises en avant: engager la communauté en créant une plateforme dédiée à l’engagement civique, faire des campagnes de promotion et former les femmes sur ces thématiques.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

S’installer et vivre à Toronto: mode d’emploi

Vue de Toronto du lac Ontario
Dans le nouveau guide français « S'installer à Toronto », Nathalie Prézeau livre de précieux conseils aux expatriés souhaitant venir vivre dans la Ville-Reine....
En lire plus...

19 mars 2019 à 14h41

Les Raptors se relancent aisément face aux Knicks

Les Raptors de Toronto se devaient de réagir après avoir perdu à Détroit, pour la troisième fois en trois confrontations face à l’équipe désormais...
En lire plus...

19 mars 2019 à 10h45

L’AFO va «crier» à Queen’s Park mercredi matin

Le 20 mars prochain, Journée internationale de la Francophonie, l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) va organiser à Queen’s Park sa première «criée»...
En lire plus...

19 mars 2019 à 9h00

Taxer le sucre : une stratégie efficace?

Ces dernières années, plusieurs pays dont la Grande-Bretagne, la France et le Mexique, ont mis en place une taxe sur les boissons sucrées afin...
En lire plus...

Le «Réveil algérien» est suivi de près à Toronto

Dundas Square 16/03/2019
Après des manifestations à Ottawa et Montréal, une partie de la communauté algérienne de Toronto s'est rassemblée au Dundas Square, samedi dernier, pour exprimer...
En lire plus...

18 mars 2019 à 16h30

Le programme relais du Collège Boréal: un tremplin d’intégration

programme Relais Leadership et Management
C’est un moment émouvant qui s’est déroulé au 3e étage du 1er Yonge Street, dans l’auditorium du Collège Boréal, le 14 mars. Cette année,...
En lire plus...

18 mars 2019 à 14h42

Extrémisme: des solutions à connecter au 21e siècle

fusillade, tuerie, massacre
La vitesse à laquelle la propagation de la vidéo du tueur de Christchurch s’est faite illustre le dérapage social que sont devenus les réseaux...
En lire plus...

Une semaine d’activités pour souligner la francophonie

La Semaine de la francophonie de Toronto sera lancée le mercredi 20 mars, Journée internationale de la francophonie. S’en suivra, jusqu’au 30 mars, une...
En lire plus...

18 mars 2019 à 9h00

Des règles internationales sur l’édition du génome humain?

OMS, ONU, Nations-Unies
Les modifications génétiques de l’embryon sont peut-être à nos portes, mais comment les encadrer? C’est pour apporter un éclairage que l’Organisation mondiale de la...
En lire plus...

18 mars 2019 à 7h00

Aucune société n’est immunisée contre le virus de la haine

fusillade, tuerie, massacre
50 morts, 40 blessés: l'attaque raciste contre la mosquée de Christchurch nous rappelle qu’aucune société n’est à l’abri de ce genre de délire, et...
En lire plus...

17 mars 2019 à 17h55

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur