Faire le ménage, aussi dangereux que de fumer

nettoyeurs

Produits d'entretien ménager. (Photo: Pxhere)


15 juin 2018 à 8h00

Ces derniers mois, vous avez peut-être vu circuler des articles qui affirment que «selon une étude norvégienne, faire le ménage est aussi mauvais pour la santé que de fumer la cigarette.» À lui seul, l’article «Poumons: faire le ménage serait aussi mauvais que fumer 20 paquets de cigarettes» paru sur e-santé.fr, a été partagé plus de 60 000 fois depuis sa publication en février.

20 paquets par jour? Par mois? Dans plusieurs articles de vulgarisation, on dit erronément 20 paquets par année…

E-santé.fr cite une étude de l’Université de Bergen en Norvège, publiée dans l’American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine (AJRCCM), qui indique que l’utilisation régulière de produits nettoyants – par exemple par des femmes de ménage – entraîne des dommages sur les voies respiratoires et pourrait accélérer le déclin de la fonction pulmonaire.

Déclins des fonctions pulmonaires

Après vérification, il s’avère que l’American Thoracic Society (ATS) qui publie l’AJRCCM, est une organisation reconnue et respectée. De plus, l’AJRCCM ne publie que des articles révisés par des pairs, généralement un gage d’intégrité.

Le lecteur ou la lectrice qui prendra le temps d’aller lire l’étude scientifique, disponible sur le web, se rendra compte tout d’abord que son titre est beaucoup plus sobre: «Faire le ménage à la maison ou au travail en lien avec le déclin des fonctions pulmonaires et l’obstruction des voies respiratoires».

En résumé, voici ce que l’étude conclut:

• Les femmes qui font de l’entretien ménager ou qui utilisent régulièrement des produits de nettoyage semblent avoir un déclin de leur fonction pulmonaire plus important avec l’âge que les autres femmes.

• Chez celles qui font de l’entretien ménager comme travail, ce déclin serait similaire à celui des fumeurs qui fument un peu moins que «20 paquets-années».

Paquet-année… pire que paquet par année

Or, le terme paquet-année contient un piège dans lequel sont tombés la plupart des articles consacrés à cette recherche. En langage scientifique, un «paquet-année», ce n’est pas la même chose qu’un «paquet par année».

«La notion de paquet-année est utilisée par les chercheurs pour comparer des fumeurs de diverses quantités de cigarettes, en prenant également en compte leurs antécédents en termes d’années de tabagisme», précise Marie-Ève Girard, inhalothérapeute à l’Association pulmonaire du Québec. Par exemple, si un homme fume 1 paquet par jour pendant 40 ans, on dira qu’il fume 40 paquets-années.

«Puisque l’étude parle de 20 paquets-années, on doit donc comprendre que c’est l’équivalent de fumer 1 paquet par jour pendant 20 ans», une quantité beaucoup plus élevée que les 20 paquets par année mentionnés dans plusieurs articles.

Les polluants restructurent nos voies respiratoires

Quant aux effets à long terme, celle qui est également coordonnatrice des soins de santé pour l’Association pulmonaire du Québec n’est pas surprise des conclusions de cette étude menée sur 6235 participants pendant une période de 20 ans.

«À ma connaissance, il s’agit d’une première étude à ce sujet, mais les résultats corroborent ce que nous suspections déjà, c’est-à-dire que les polluants chimiques inhalés restructurent nos voies respiratoires au fil des ans, modifiant ainsi leur bon fonctionnement.»

Les auteurs de cette étude estiment que ce déclin serait attribuable à l’irritation des muqueuses qui tapissent les voies respiratoires causée par des produits nettoyants irritants, comme l’eau de Javel, l’ammoniaque et autres produits présents dans les vaporisateurs et aérosols.

La dose fait le poison

«Comme toujours, c’est la dose qui fait le poison. Un petit fumeur est moins à risque de développer des problèmes pulmonaires qu’un gros fumeur. C’est la même chose avec les produits d’entretien. L’étude précise que ce sont les personnes dont c’est le travail de faire du ménage qui ont des atteintes similaires à ceux qui fument 1 paquet par jour», précise-t-elle.

Il faut aussi souligner que la comparaison avec la cigarette s’arrête là. «On ne mentionne pas que les produits nettoyants sont cancérigènes dans cette étude, on parle seulement des atteintes aux parois pulmonaires.» Or, on sait que le tabagisme est relié à plus de 85% des cas de cancer du poumon.

Fait étonnant, les chercheurs n’ont pas observé de déclin de la fonction respiratoire chez les hommes. Possiblement dû au fait que les hommes qui font de l’entretien ménager étaient peu nombreux dans l’étude, et que leur exposition à des produits nettoyants était donc différente de celle des femmes.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Trouvée dans nos crottes : la solution aux pénuries de sang

transfusion
On pourrait transformer tous les groupes sanguins en O
En lire plus...

20 septembre 2018 à 7h00

Chrystine Brouillet, gourmande et fin gourmet

livre
L’amitié se bonifie comme les grands crus pour la romancière la plus prolifique du Québec
En lire plus...

19 septembre 2018 à 17h00

Ambiance parisienne au Coq of the Walk

Liverpool- PSG
Après ceux de l’Équipe de France, qui avaient fêté la victoire, les supporters parisiens ont assisté à une défaite de leur équipe 3-2 contre...
En lire plus...

19 septembre 2018 à 13h50

Le tournoi de golf Gilles-Barbeau rapporte 16 500 $ à CAH

CAH
Un événement généreux sous un soleil radieux
En lire plus...

19 septembre 2018 à 11h44

Le rappeur français Orelsan a appris les bases à ses fans

Concert Orelsan
Le rappeur français Orelsan a pu constater lundi soir au Phoenix Theatre de Toronto à quel point il était populaire outre-Atlantique.
En lire plus...

19 septembre 2018 à 9h00

Non, les étirements après l’entraînement ne réduisent pas les courbatures

exercices, sports
L’une des méthodes dont les effets bénéfiques ont été observés est l’immersion dans un bain d’eau glacée.
En lire plus...

19 septembre 2018 à 7h00

Montée de l’anti-bilinguisme au Nouveau-Brunswick

élections 24 septembre 2018
Les francophones n'ont rien à gagner et tout à perdre des élections de lundi prochain
En lire plus...

18 septembre 2018 à 15h59

Le Centre francophone veut ralentir le roulement du personnel

555 Richmond Ouest, 3e étage
Assemblée générale optimiste après une année de démissions et de restructuration.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 13h33

Un match complètement fou entre Toronto FC et Los Angeles Galaxy

Toronto FC - Los Angeles Galaxy
Le Toronto FC accueillait Los Angeles Galaxy ce samedi soir dans son antre du BMO Field pour une rencontre décisive dans la course aux...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 12h00

Hommage à la «robe Dôme» d’Iris van Herpen au ROM

Stylianos Pangalos
Le musée a accueilli le réalisateur Stylianos Pangalos et l'architecte Philip Beesley pour une ciné-conférence sur le thème de l'art, de la mode et...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur