Évitez de croiser un ours en forêt

Partagez
Tweetez
Envoyez

Les ours évitent habituellement les humains. En règle générale, on ne les voit pas, même lorsqu’ils sont à proximité. N’oubliez pas que vous êtes un visiteur dans leur domaine vital. Alors, faites tout ce que vous pouvez pour éviter d’en rencontrer.

Faites du bruit si vous marchez dans un secteur boisé, surtout si le bruit de fond est fort,comme près d’un cours d’eau ou d’une cascade. Chanter, siffler ou parler alerte les ours de votre présence, ce qui leur permet de vous éviter.

Déplacez-vous en groupe, si possible.

Faites attention à ce qui vous entoure. Ne portez pas d’écouteurs. Ouvrez l’oeil pour déceler les signes de la présence d’un ours, comme des pistes, des marques de griffes sur l’écorce des arbres, des pierres retournées ou des excréments frais.

Pensez à vous munir d’un sifflet, d’un avertisseur sonore à air comprimé, d’une hache à manche long ou d’un répulsif au poivre de Cayenne. Apprenez à vous servir de ce répulsif.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Évitez les parfums puissants qui peuvent éveiller la curiosité des ours et transportez toute nourriture dans des contenants hermétiques, dans votre sac à dos.

Si un chien vous accompagne, maîtrisez-le, car un chien non maîtrisé est susceptible d’attirer un ours vers vous.

Pendant la cueillette de petits fruits, scrutez régulièrement les environs afin de déceler la présence d’ours, et relevez-vous lentement afin de ne pas surprendre ceux qui pourraient se trouver tout près. Lorsque vous êtes en position accroupie, ils risquent de ne pas s’apercevoir que vous êtes humain.

Si l’ours ne fait pas attention à vous, éloignez-vous lentement et silencieusement sans le quitter des yeux afin de vous assurer qu’il ne vous suit pas. Ne vous en approchez jamais.

S’il est évident que l’ours est conscient de votre présence, levez les bras afin de lui montrer que vous êtes humain. Arrangez-vous pour paraître aussi imposant que possible. Parlez d’une voix ferme, mais non menaçante, tout en gardant les yeux sur lui et en vous éloignant.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Surveillez-le et évaluez sa réaction à votre présence. Habituellement, plus un ours est bruyant, moins il est dangereux, à condition de ne pas l’approcher. Si l’ours halète, fait craquer sa mâchoire ou piétine le sol, c’est que vous êtes trop près et qu’il veut que vous vous éloigniez.

Si l’ours s’approche de vous, laissez tomber tout aliment que vous transportez et continuez de reculer. Si l’ours continue de s’approcher, restez là où vous êtes et montrez-vous agressif. Ne courez pas et ne grimpez jamais à un arbre, car un ours peut courir plus vite et grimper plus facilement que vous.

Pour en apprendre davantage sur les ours, rendez-vous à ontario.ca/attentionours

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur