En Tarn-et-Garonne, Montauban l’irrésistible

Partagez
Tweetez
Envoyez

Capitale du Tarn-et-Garonne et 2e «ville rose» du Sud-Ouest de la France, Montauban sera bientôt désignée Grand Site de la région du Midi-Pyrénées.

La cité d’Ingres est imprégnée d’une atmosphère centrée sur le temps de vivre. Le temps de tisser les liens entre son histoire passée et présente, ce qui en fait une destination prisée par les visiteurs et ses voisins toulousains.

Patrimoine envoûtant

«Les Toulousains s’installent de plus en plus à Montauban et font la navette entre les deux villes au quotidien», a lancé Florent Gasset de l’Office de Tourisme de Montauban, avec qui j’ai visité la ville en septembre.

À moins d’une heure de route de Toulouse, Montauban est devenue un lieu de résidence idéal pour de nombreux Toulousains. Certes le coût de la vie y est moins élevé. Mais c’est surtout le caractère envoûtant de son patrimoine à la fois austère et voluptueux qui attire irrésistiblement.

Au bord des rives du Tarn, la ville possède un héritage architectural et artistique exceptionnel où débouche le bras du Canal du Midi classé dans la liste du patrimoine de l’humanité par l’UNESCO.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Fascination pour Ingres

Parmi les joyaux de la ville, le Musée Ingres, ancien palais épiscopal du XVIIe siècle, abrite les œuvres de l’illustre peintre Jean-Auguste-Dominique Ingres et de son élève le sculpteur Antoine Bourdelle.

Jusqu’au 3 novembre 2013, le Musée accueille l’exposition Vincent Corpet vit au long d’Ingres qui pose un regard contemporain sur les goûts et les passions du grand maître montalbanais.

«La forte personnalité d’Ingres et la fascination qu’il a exercée sur Corpet permettent de revisiter le Musée et d’appréhender autrement ses œuvres», selon Corinne, guide-conférencière de Montauban.

Les interprétations de Corpet amènent le visiteur à questionner le rapport mystérieux entre art ancien et art contemporain; à redéfinir l’équilibre délicat entre tradition et modernité.

L’esprit des Capucins

De passage à Montauban le mois dernier, je logeais à l’Abbaye des Capucins. La bâtisse édifiée au XVIIe siècle, faisant partie du patrimoine historique de la ville, se situe à proximité du Musée d’Ingres et de la Place Nationale.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’architecture éclectique de l’hôtel 4 étoiles, doté de l’esprit des anciens Capucins et parsemé de décors ultramodernes, crée une ambiance hétérogène qui se veut le reflet de celle de Montauban, à la fois ascétique et ouverte sur le monde.

Cocktail dans le cloître

Son restaurant La Table des Capucins revisite les classiques de la cuisine française concoctés par le chef étoilé Hervé Daumy dont les mets s’inspirent «de la vérité du marché et de l’identité du terroir», résolument proche de la nature et de ses arômes.

Avant le dîner, on se donne rendez-vous au Bistro des Capucins pour siroter un cocktail au sein de l’intérieur très design ou sur sa terrasse extérieure sous le soleil chaud de septembre dans un cadre particulier: le cloître de l’Abbaye.

Loin des bruits de la ville, le temps s’arrête pour nous laisser goûter la majesté de l’endroit.

Cathédrale atypique

Montauban, protestante au début des guerres de religion, devient catholique en 1629. Sa cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption toute de pierres blanches, tranche sur les autres édifices de la ville en briques roses.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Sa construction a été ordonnée par Louis XIV pour marquer la présence du pouvoir royal et du catholicisme dans la ville traditionnellement protestante.

La cathédrale héberge Le vœu de Louis XIV, peinture célèbre d’Ingres, ainsi que les vestiges des immenses statues des quatre évangélistes qui ornaient sa façade originelle.

Place Nationale dynamique

En déambulant dans les quartiers de Montauban, on découvre sa superbe Place Nationale. Son origine remonte à la création de la ville en 1144 par le comte de Toulouse. Un plan novateur est adopté. Les rues se coupent à angle droit laissant un ilot vide: c’est la Place!

Les maisons profondes cachent de jolies cours intérieures. Les doubles rangées d’arcades surmontées de diverses devantures servent de cadre magnifique aux cafés-terrasses et boutiques d’artisans. La Place est aussi l’hôtesse de multiples événements artistiques d’envergure.

Durant l’arrière-saison du Sud-Ouest, vers la fin de l’été, l’endroit fourmille de passants attablés en plein air pour déguster le temps de vivre…

Tourisme en Tarn-et-Garonne: www.tourisme82.com
www.montauban-tourisme.com
www.abbayedescapucins.fr
www.musees-midi-pyrenees.fr/

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur