Écoles secondaires à Hamilton: MonAvenir et Viamonde attendent toujours

conseils scolaires
Nos deux conseils scolaires ont choisi le Jour des Franco-Ontariens pour exprimer leur déception devant l'hôtel de ville de Hamilton.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Les conseils scolaires Viamonde et MonAvenir sont toujours en attente d’une réponse de la Ville de Hamilton dans le dossier de leurs écoles secondaires.

Le 24 septembre dernier, ils appelaient la Ville à faire les démarches nécessaires pour leur fournir le terrain sur lequel ils pourraient faire construire leurs deux écoles secondaires tant attendues par la communauté.

«Après avoir entretenu des relations cordiales avec la municipalité, les conseils scolaires Viamonde et MonAvenir sont maintenant obligés de dénoncer publiquement l’inaction de la Ville afin de voir le projet se concrétiser.»

écoles, Hamilton
L’actuelle école secondaire Georges-P.-Vanier du conseil scolaire Viamonde.

Financement provincial acquis pour Hamilton

Le financement provincial pour ce projet d’écoles siamoises – Georges-P.-Vanier et Mère-Teresa, chacune logée actuellement dans des locaux inadéquats – est déjà acquis.

En 2018, les deux conseils scolaires sont devenus les copropriétaires d’un terrain sur l’avenue Broughton afin d’y construire leurs deux nouvelles écoles secondaires.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Mais la Ville de Hamilton résiste à l’avancement du projet, considérant qu’il éliminerait l’espace vert situé à cet emplacement. Les conseils scolaires et la ville ont donc exploré ensemble d’autres options de terrains. Leurs recherches ont abouti en 2020 à un site situé sur la route Garner.

Cependant, la construction est dans une impasse. La Ville de Hamilton n’a toujours pas procédé aux démarches nécessaires pour acheter le terrain d’intérêt qui permettrait un échange de sites entre celui de Broughton et celui de Garner.

écoles, Hamilton
L’Académie catholique Mère-Teresa du Conseil scolaire MonAvenir.

Un manquement aux droits des francophones

Le projet d’édifice commun pour les deux écoles comprendrait aussi un centre scolaire communautaire. Il est considéré comme primordial pour la vitalité de la communauté francophone de Hamilton.

MonAvenir
Melinda Chartrand

Le bâtiment pourrait accueillir au total 800 élèves. «Toutes nos écoles élémentaires débordent, on manque de place», explique Melinda Chartrand, la présidente du Conseil scolaire catholique MonAvenir.

«Nous avons perdu beaucoup d’élèves à cause de cette attente, car nous ne pouvons leur offrir certains espaces, comme des terrains de soccer par exemple. La concrétisation de notre projet à Hamilton permettrait de résoudre ces problèmes.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour les conseils scolaires, les délais de la ville constituent un manquement aux droits des francophones.

MonAvenir et Viamonde veulent des réponses

C’est aussi pour répondre aux inquiétudes des parents que les conseils scolaires ont choisi de rendre cette affaire publique. «La situation est stressante et inacceptable pour eux, ils avaient besoin de comprendre», témoigne Melinda Chartrand.

Ils souhaitent que la Ville de Hamilton pose un geste concret pour l’achat du terrain sur la route Garner et qu’elle reprenne les discussions avec les représentants des deux conseils scolaires.

Viamonde
Geneviève Oger

«Il est impératif que les droits des familles francophones soient respectés, qu’ils d’obtiennent des services en français et qu’ils puissant offrir à leurs enfants l’éducation élémentaire et secondaire en français qu’elles souhaitent», estime Geneviève Oger, vice-présidente de Viamonde.

Pour le moment, aucune réponse satisfaisante aux yeux de MonAvenir et Viamonde n’a été apportée.

La Ville de Hamilton leur a seulement proposé une rencontre avec l’administrateur. Les conseils ont refusé, car ils attendent un échange avec une personnalité politique de la mairie.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur