Du théâtre en charabia

Odysseus Chaoticus

Partagez
Tweetez
Envoyez

Les clowns arrivent dans la Ville Reine. Non pas dans un cirque, mais dans Odysseus Chaoticus, un spectacle mêlant numéros clownesques et théâtre. Fyodor Makarov, Yolana Zimmerman et Noam Rubinstein, auteurs et acteurs du spectacle, revisitent l’Odyssée d’Homère en giberrish, une langue imaginaire et donc universelle. Ils feront leur première représentation sur le continent américain à Toronto, les 4 et 6 mars prochains au Al Green Theatre.

«Nous nous inspirons de l’Odyssée, mais d’une manière très libre», annonce Fyodor Makarov, l’un des trois clowns de la troupe Ish Theatre à l’origine du spectacle. Le grand classique d’Homère est ainsi projeté dans une famille italienne composée d’un couple avec un bébé et d’un vieux grand-père. Ce cloître familial devient lourd pour le père de famille qui s’évade dans un monde fantastique plein de Cyclopes, de rois et de monstres.

Le chaos

Les trois auteurs dansent, chantent et interprètent plusieurs personnages. Ils jouent en gibberish, un langage imaginaire qui ne veut rien dire. «C’est du gibberish italien. Rassurez-vous, c’est très facile à comprendre car dans chaque phrase il y a un mot connu de tous comme «télévision» ou «mangare», précise le clown.

Le spectacle peut ainsi être joué partout dans le monde. Il a déjà conquis Israël, l’Inde et une partie de l’Europe.

Après le Canada, il sera joué au Panama et en Colombie. Il a fallu quatre mois d’improvisation aux trois clowns pour monter cette comédie. Ils voulaient être prêts pour participer au festival de Tel Aviv. «On répétait les spectacles, en les inventant au fur et à mesure. À la fin, l’enchaînement était un peu chaotique d’où le titre (Odysseus Chaoticus). On a fait appel à Maria Nemirovsky, pour nous aider dans la mise en scène», explique Fyodor.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Voyages et rires

Le choix de l’histoire n’est pas anodin. En plus de la célébrité de l’ouvrage et de son message universel, l’Odyssée est chère à Fyodor: «J’ai vécu pendant 10 ans en tournée loin de chez moi. Je comprends bien cette envie de rentrer.»

En effet, Fyodor Makarov a fait partie du Slava’s Snow Show pendant 10 ans. Ce spectacle de clown créé par Slava Polunin, un russe qui fait figure de référence chez les nez rouges, a remporté un vif succès dans le monde.

Mais ce fils d’écrivains russes a eu envie de créer sa propre troupe, la Ish Theatre. «La particularité de cette troupe est qu’elle associe théâtre et art clownesque. Il y a ainsi un fil conducteur entre chaque numéro», explique Fyodor.

Il faut dire que Fyodor Makarov a toujours aimé mélanger les arts. «Jeune, j’aimais le cirque, la peinture, la philosophie, la photographie, la musique. J’ai cherché à rassembler toutes mes passions.»

La Ish Theatre prépare déjà une seconde comédie en s’inspirant de Faust. Elle devrait être présentée en septembre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Ce qui fait rire le public c’est de voir quelqu’un qui essaie d’exister dans le monde avec une tête de clown. Au final, les gens rient d’eux même», conclut Fyodor.

Odysseus Chaoticus:Jeudi 4 et samedi 6 mars, au Al Green Theatre. Miles Nadal Jewish Community Center, 750 Spadina avenue. Tarifs: 18 $ et 12 $ pour les étudiants.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur