Naissance de Pol Pelletier, femme de théâtre

Il y a 60 ans


6 novembre 2007 à 13h53

Née le 6 novembre 1947 à Ottawa, dans une famille polyglotte, Nicole (Pol) Pelletier commence à jouer au théâtre dès l’adolescence. Elle fait sa maîtrise en lettres françaises à l’Université d’Ottawa et, à 22 ans, elle joue déjà en français et en anglais à Ottawa, Stratford, Toronto, Québec et Montréal.

En 1974, Pol Pelletier s’engage dans la recherche théâtrale avec Jean-Pierre Ronfard et Robert Gravel. Le travail de ce trio mène à la fondation du Théâtre expérimental de Montréal (1975-1979).

En 1979, Pol Pelletier fonde le Théâtre expérimental des Femmes (1979-1985) avec Louise Laprade et Nicole Lecavalier. Elle y est très active en tant qu’auteure, comédienne, metteure en scène, animatrice et organisatrice d’événements spéciaux.

Après son départ du Théâtre expérimental des Femmes et à la suite de nombreux voyages, Pol Pelletier fonde en 1988 le Dojo pour acteurs, lieu qui se donne aussi pour objectif de promouvoir le concept d’entraînement continu.

Comme dans les traditions les plus anciennes, Pol Pelletier veut tendre vers l’acteur total, celui qui parle, chante, danse.

En 1992, elle écrit et interprète Joie, aboutissement de vingt ans de travail, de réflexion et de recherche. L’année suivante, elle fonde la Compagnie Pol Pelletier pour assurer la diffusion du spectacle, qui connaît de nombreuses versions et est joué dans des festivals et en tournée, notamment à Tunis et à Sao Paulo, ainsi que dans diverses villes de France et du Québec.

Trois ans plus tard, Pol Pelletier écrit, interprète et met en scène Océan, puis, en 1997, Or. Avec Joie, cette trilogie suscite un grand engouement auprès du public et tient l’affiche cinq mois à Montréal durant la saison 1996-1997. Océan part aussi en tournée en France, en Belgique et au Québec.

En 1999, elle crée le spectacle solo Cérémonie d’Adieu, puis fonde, au Dojo à Montréal, une troupe permanente et multiculturelle d’une dizaine d’actrices.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Sherif américain et tueur en série

Roy Braverman
Hunter montre comment un tueur en série peut en cacher un autre… tandis que L’esquive est une enquête des plus noires sur l’enlèvement d’un...
En lire plus...

17 décembre 2018 à 9h00

Le perroquet est aux oiseaux ce que l’humain est aux grands singes

On savait déjà que le perroquet était un animal intelligent. Voilà qu’on lui trouve des caractéristiques génétiques qui, chez nous, sont associées au développement...
En lire plus...

17 décembre 2018 à 7h00

Un film de Noël franco-ontarien

TV5
Alors que les fêtes de fin d'année approchent à grands pas, toutes les chaînes de télévision diffusent des téléfilms de Noël. Le 18 décembre,...
En lire plus...

16 décembre 2018 à 15h00

Que célèbre-t-on vraiment le 25 décembre?

On peut fort légitimement se demander ce qu'on célèbre le 25 décembre, tant l'obscurité de la nuit des temps entoure la naissance de Jésus...
En lire plus...

16 décembre 2018 à 13h00

Cinq coups de cœur de notre chroniqueur

Paul-François Sylvestre
Au cours de l’année 2018, j’ai recensé environ soixante ouvrages pour L’Express. C’est maintenant le moment de vous faire part de mes coups de...
En lire plus...

16 décembre 2018 à 11h00

Cadeau de Noël inespéré

Michel Peyramaure
Certains romans méritent de sortir de l’oubli et d’être réédités. L’orange de Noël, de Michel Peyramaure, figure parmi ceux-ci.
En lire plus...

16 décembre 2018 à 9h00

Quiz : Daniel Poliquin

Apprenez-en plus sur Daniel Poliquin.
En lire plus...

16 décembre 2018 à 7h00

Jazz manouche de Noël à Oshawa dimanche

Oshawa
Pour vous mettre dans l’ambiance de Noël, le Conseil des organismes francophones de la région de Durham a concocté un après-midi en chanson avec...
En lire plus...

15 décembre 2018 à 15h00

L’Halloween à Noël: une génération de Mummers à Terre-Neuve

Terre-Neuve
Une tradition terre-neuvienne revit depuis 30 ans à St. John’s: des groupes de joyeux lurons costumés s’invitent chez des voisins!
En lire plus...

15 décembre 2018 à 13h00

Aspirine et 7 Up, meilleurs amis du sapin de Noël?

sapin
Mieux vaut se contenter d’arroser généreusement le sapin d’eau du robinet… et rien d’autre !
En lire plus...

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur