Doug Ford, le novice populaire

Doug Ford

Le "Trump ontarien" n'est plus si sûr de l'emporter...


1 juin 2018 à 19h00

Dans les sondages, Doug Ford n’a plus l’avance confortable des débuts et se retrouve désormais au coude-à-coude avec Andrea Horwath.

Alors qu’on le donnait gagnant, plus rien n’est joué pour celui que l’on appelle «le Donald Trump du Nord».

Trump et Rob Ford

Née à Etobicoke en 1964, Doug Ford est d’abord un homme d’affaires. Il dirige l’entreprise familiale d’impression Deco Labels. Puis il se lance en politique en 2010 et est conseiller municipal à la mairie de Toronto pendant le mandat de son frère, le très controversé Rob Ford.

Tout fraîchement élu à la tête du Parti progressiste-conservateur en mars 2018, c’est une première campagne électorale au sommet pour le chef du parti conservateur.

Une ascension rapide dans les plus hautes sphères de la politique provinciale, une destinée qui rappelle un certain Donald Trump devenu Président des États-Unis en novembre 2016.

Rob & Doug Ford
Rob & Doug Ford

Absence de plateforme et faux membres

Ce qu’on lui reproche, c’est l’absence de plateforme électorale complète et chiffrée. Pour Andrea Horwath, c’est un «chèque en blanc» que fait Ford aux Ontariens.

Attaqué de toute part, le candidat bleu se défend: «nous présentons notre plan tous les jours et chaque annonce est chiffrée», a-t-il souligné. Et c’est finalement jeudi que les conservateurs ontariens ont dévoilé un programme mais les coûts de financement ne sont pas indiqués.

Autre controverse qui a rebattu les cartes, l’affaires des faux membres. En 2016, le PC aurait recruté de faux membres qui n’auraient rien eu à payer ni aucun document à signer avant de voter pour Mme Surma, candidate PC qui convoitait la circonscription d’Etobicoke-Centre.

Doug Ford n’a pas contesté l’enregistrement audio en possession des libéraux mais assure qu’il n’a jamais payé pour un autre membre.

La priorité : relancer l’économie

Baisse de 12% du prix de l’électricité, réduction de 1 point de pourcentage sur l’impôt des entreprises, 10 cents en moins sur la taxe de l’essence, exemption d’impôt provincial pour ceux qui gagnent le salaire minimum: Ford se veut candidat du pouvoir d’achat retrouvé.

Une de ses priorités est de désenclaver le Nord de la province. Une fois élu, il compte injecter 5 milliards de dollars supplémentaires dans les transports en commun et notamment relancer le train Northlander.

Mais comment le candidat progressiste-conservateur compte-il financer ces nouvelles dépenses? Il répète qu’il trouvera des économies dans le budget provincial et qu’il éliminera la bureaucratie coûteuse.

Doug Ford
Doug Ford a promis que les Ontariens pourront de nouveau acheter de la bière à 1$.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Balade à Toronto : Gémeaux pour la meilleure composante numérique

Balade à Toronto
Au récent gala des prix de la télévision francophones du pays, 6 émissions sur 150 provenaient de l'extérieur du Québec...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 16h55

Le Toronto Wolfpack sort victorieux d’une rencontre historique

Toronto Wolfpack - Toulouse Olympique
Le Toronto Wolfpack a battu 13-12 le Toulouse Olympique lors d'une rencontre de rugby à treize historique ce samedi au stade Lamport.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 15h00

La démocratie pour de vrai… ou presque!

PFJA
Deuxième édition du Parlement francophone des jeunes des Amériques
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h10

Une nouvelle saison pour Oasis sous les meilleurs auspices

AGA Oasis membres
Bilan annuel plutôt favorable et encourageant à l'assemblée générale d'Oasis Centre des femmes.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h00

Vins jurassiens et plats gourmets au Notre Bistro

Le Notre Bistro
Une fois par mois, Le Notre Bistro organise une soirée dégustation de vin accompagnée de plats raffinés. Cette semaine, L'Express a eu la chance de...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 11h00

Le scénariste d’une série culte en France s’installe à Toronto

Scènes de ménages
Yannick Hervieu, scénariste pour Scènes de ménages en France, s'est installé à Toronto depuis quelques semaines
En lire plus...

17 septembre 2018 à 11h00

À la découverte du village de Blue Mountain

Après les plages de Wasaga, L’express de Toronto vous emmène pour une Visites Express estivale au village de Blue Mountain.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 10h00

C’est mon opinion : fromages et vin rouge ne font pas bon ménage

Vin et fromage
Pourquoi ne pas marier un vin blanc sec dont l’acidité tranchera le gras du fromage?
En lire plus...

17 septembre 2018 à 9h00

Connaissez-vous Rudolf Steiner ?

anthroposophie
Des fermiers travaillent en biodynamie, sous-discipline de l'anthroposophie: une pseudo-science.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 7h00

Richesse des pratiques religieuses africaines

exposition
L'exposition et le livre «Afrique. Les religions de l'extase» à Genève
En lire plus...

16 septembre 2018 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur