Dinos et DJ franco au ROM

La Fièvre du vendredi soir @ ROM
DJ Phillippe (Photo: Tanja Tiziana)
Partagez
Tweetez
Envoyez

Ce soir, le Musée royal de l’Ontario (ROM) invite les Torontois à sa soirée dansante La Fièvre du vendredi soir @ ROM dans le Hall Bronfman le DJ franco-ontarien Phillippe s’assurera de faire danser les visiteurs de l’exposition Zull, la vie d’un dinosaure cuirassé.

Pour Phillippe, être «queer» est une partie intégrante de sa démarche artistique. C’est dans les soirées LGBTQ+ qu’il a commencé à être DJ, il y a 12 ans.

Aujourd’hui quand il mixe pour des soirées non gaies, il lui arrive d’avoir de la difficulté à prendre le pouls de la foule. «L’énergie est différente», explique-t-il. Il considère aussi ces soirées, comme celle de ce 25 janvier, comme une opportunité d’initier des personnes à l’extérieur de la communauté à l’univers LGBQ+.

«Ce soir, je vais avoir trois drag queens avec moi et un drag king qui vont performer quelques chansons.»

Musique, danse et ambiance électrique au ROM vendredi soir.

S’approprier l’insulte

Si Phillippe est aussi habitué aux foules gaies, c’est parce qu’il a créé, il y a 10 ans la soirée dansante Tapette.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Avec ce nom choquant, Philllipe voulait se réapproprier l’insulte pour en faire quelque chose de beau. «J’ai choisi d’appeler ça comme ça parce que, quand j’étais petit, je me faisais traiter de tapette, mais je ne comprenais pas ce que ça voulait dire, et c’est seulement par la suite que j’ai compris que c’était une insulte», confie-t-il en entrevue à L’Express.

Ce mot, il sonne bien à ses oreilles aujourd’hui. «C’est quand même un mot mignon», admet-il en riant.

Musique franco

Dans ces soirées, on peut entendre de la musique exclusivement francophone. «J’aime beaucoup les artistes disco de Montréal et la House française», explique-t-il. Il y aura donc certainement quelques-uns de ces morceaux francophones préférés dans sa sélection de ce soir.

Phillippe a toujours eu l’âme d’un DJ. «Mon père écoutait toujours la musique avec le volume au max à la maison», raconte-t-il. Visiblement son père l’a influencé puisqu’il s’est mis lui-même à graver des disques de compilations pour ses amis. «J’ai toujours eu envie de partager la musique».

Aujourd’hui Dj Phillippe aimerait vraiment faire ses propres productions. «J’ai des idées et des sons, mais rien de concret encore.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Rencontrez le Zull

Dans les autres galeries du musée, d’autres ambiances musicales accompagneront les ossements de dinosaures. On pourra y entendre la DJ funk Cozmic Cat, la chanteuse soul CoCo Cognac Brown, et plusieurs autres.

Les visiteurs auront aussi la possibilité de rencontrer la nouvelle espèce de dinosaure découverte par les chercheurs du ROM, le Zull.

La prochaine soirée Tapette de DJ Phillippe aura lieu le 2 février au Handelbar.

Le nouveau Zull du ROM.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur