Deux mille sept

Partagez
Tweetez
Envoyez

Ça y est. Les fêtes sont bel et bien terminées. Vous vous en êtes remis? Vous n’avez pas trop abusé de la bonne bouffe et du bon vin, j’espère. Peut-être avez-vous pris des résolutions pour la nouvelle année? Si c’est le cas, les tenez-vous encore à ce moment-ci?

Nous sommes en 2007. Vous vous doutez bien que j’allais me servir de ce prétexte pour élaborer une chronique. Écrire des nombres en toutes lettres pose parfois problème alors je n’allais pas manquer de me servir de l’exemple de 2007, ou de deux mille sept, pour aborder la question.

En fait, l’idée m’est venue la semaine dernière, alors que je lisais dans un journal une phrase qui commençait à peu près de la façon suivante: «2007 devrait être marquée par…». Je savais qu’il existait une règle fondamentale en français selon laquelle on ne doit pas commencer une phrase par un nombre écrit en chiffres.

Alors voilà. C’est la règle numéro un dont je voulais vous parler. Il aurait fallu, dans l’exemple ci-haut, écrire: «Deux mille sept devrait être marquée par…» ou encore utiliser une formule qui permet d’éviter la confusion: «L’année 2007 devrait être marquée par…».

En français, la règle générale dit que les nombres peuvent s’écrire en chiffres ou en lettres. Mais il y a des situations particulières. Dans les tableaux, les textes scientifiques, statistiques et techniques, on écrira les nombres en chiffres. Il en va de même pour la langue commerciale en général.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Dans le corps d’un texte, on doit toutefois écrire en toutes lettres les nombres ronds. Par «nombres ronds», on fait référence à cent, mille, deux cents, sept cents, etc. On doit aussi, généralement, écrire en toutes lettres les nombres inférieurs à vingt et un.

Ainsi, on parlera des quatre saisons, des sept merveilles du monde, des douze coups de minuit, des 22 régions françaises ou de la ville aux cent clochers. Par contre, dans un texte qui explique des données statistiques, on pourra écrire: «l’enquête démontre que 3 personnes sur 10 sont en faveur de la mesure proposée». On remarque que même si les nombres sont inférieurs à vingt et un, ils s’écrivent en chiffres puisque les données chiffrées constituent l’objet principal du texte.

L’Office québécois de la langue française nous dit aussi qu’il est préférable d’écrire en lettres la portion d’un nombre qui comporte plusieurs zéros. En fait, ces zéros représentent les noms million et milliard.

Évidemment, on n’entrera pas ici dans les détails de l’écriture des nombres eux-mêmes, avec ce que ça implique en pluriel et en utilisation de traits d’union. Pour deux raisons: d’abord parce que ce serait trop long et ensuite parce que j’ai déjà consacré une chronique à ce sujet.

Pour l’écriture des années, je rappellerai cependant que l’emploi de l’adjectif numéral «mil» au lieu de «mille» est archaïque. Dans certains textes littéraires, on aperçoit parfois cette orthographe mais il convient de retenir qu’elle ne peut être utilisée que pour les années du deuxième millénaire. On ne pourrait donc pas, par exemple, écrire que «nous sommes en deux mil sept».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Enfin, il arrive que l’on aperçoive les deux graphies, en lettres et en chiffres ou le contraire, dans le corps d’un texte. C’est souvent le cas pour des textes juridiques. Dans un acte notarié, par exemple, on précisera entre parenthèses et en chiffres un nombre qu’on vient d’écrire en toutes lettres. Dans ce cas, on veut simplement s’assurer qu’il n’y ait pas d’ambiguïté ou de possibilité de falsification. Pensons aux baux, aux chèques, aux testaments, aux contrats de toutes sortes…

Dans des documents commerciaux, on a toutefois tendance à faire l’inverse. On présente le nombre en chiffres suivi de son expression en toutes lettres entre parenthèses.

Je peux bien, en terminant, vous faire part d’une confidence… J’ai un préjugé favorable pour l’écriture des nombres en toutes lettres. J’ai tendance à trouver que de voir apparaître des chiffres dans un texte continu vient briser le rythme d’écriture. Ce n’est qu’une impression, parce que bien souvent, l’écriture des nombres en chiffres permet d’éviter des règles de grammaire fastidieuses et d’alléger le texte. Mais comme on vient de le voir, il y a toutefois certaines règles à respecter.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur