Météo : Deux poids, deux mesures

Partagez
Tweetez
Envoyez

La Société Radio-Canada peut-elle m’expliquer pourquoi l’émission Matin Express (semaine) donne des prévisions météorologiques de trois jours pour les villes du Québec et d’une journée seulement pour les villes des autres provinces.

En agissant de la sorte, la société d’État envoie un message clair et net aux francophones hors Québec: vous n’êtes pas importants, vous ne pesez pas lourd dans la balance.

J’ai déjà dénoncé ce système de «deux poids, deux mesures», mais Matin Express (semaine) s’entête à nous traiter comme des citoyens de seconde classe. L’émission de fin de semaine donne des prévisions égales pour tout le monde. Pourquoi ne pas faire de même en semaine?

Qu’on ne me réponde pas qu’un bulletin de la météo défile en bas de l’écran et qu’il est pareil pour tout le monde. Le Québec a droit à sept villes alors que l’Ontario n’a droit qu’à trois localités (Ottawa, Toronto et Sudbury). Pourquoi Windsor, Welland, Kingston et Hearst ou Kapuskasing n’y figurent-ils pas?

J’attends des explications. J’attends surtout un changement d’attitude, un traitement égal.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur