Des wraps pour les adeptes de l’alimentation crue

Partagez
Tweetez
Envoyez

Joanne Van Liefland ne s’était jamais imaginée devenir entrepreneure avant le jour d’une certaine réunion où ses wraps maison faits à base de légumes ont séduit les papilles d’un propriétaire de magasin.

C’était en 2012. À l’époque, elle travaillait à temps plein dans le domaine de l’éducation. Elle préparait des wraps à base d’aliments crus et déshydratés pour sa famille et ses amis, et pour satisfaire son propre désir d’un substitut au pain après s’être tournée vers une alimentation crue.

Cette rencontre imprévue lui a valu sa première commande. À peine six mois plus tard, elle lançait Wrap It Up Raw.

Joanne Van Liefland
Joanne Van Liefland

Biologiques et végétaliens

Son entreprise de St. Catharines produit des wraps biologiques et végétaliens qui ne contiennent ni gluten ni blé ni produits laitiers. Ils sont vendus maintenant dans 150 magasins d’alimentation indépendants en Ontario, au Québec, en Saskatchewan, en Alberta et en Colombie-Britannique.

«J’ai été étonnée de voir mon entreprise prendre un tel essor», explique Mme Van Liefland, qui est «nutritionniste holistique» autorisée. «Les clients sont venus à moi; je n’ai pas eu à aller les chercher.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cette facilité du côté de la commercialisation compense le travail exigeant en main-d’œuvre et la nature laborieuse des activités de l’entreprise.

Faits principalement à base de carottes et de graines de lin, les wraps contiennent également des tomates séchées, des poivrons rouges, du jus de citron et des épices, et fournissent 6 grammes de fibres. Les ingrédients crus sont mélangés, puis façonnés à la main pour obtenir la forme de crêpe aplatie du wrap.

Finalement, le tout est placé dans des déshydrateurs pendant quelques heures.

Bouche-à-oreille

Mme Van Liefland s’occupe de l’ensemble des activités de son entreprise avec l’aide de trois employés, dont sa fille qui occupe le poste de directrice de production. Bien que la confection de leurs wraps exige beaucoup de travail, la commercialisation se fait en un tour de main.

«Depuis quatre ou cinq ans, nos affaires augmentent simplement grâce au bouche-à-oreille et aux médias sociaux», souligne Mme Van Liefland.  Je reçois des appels de magasins locaux dont les clients réclament nos wraps, d’autres de consommateurs qui souhaitent en trouver là où ils magasinent.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’équipement présente à l’entreprise son plus grand défi. «C’est surtout la capacité insuffisante de mes machines qui ralentit nos activités. Nous sommes prêts à lancer une nouvelle saveur, mais n’avons pas le temps nécessaire pour l’ajouter à notre ligne de production.»

En 2016, l’entrepreneure a reçu un soutien de la société Bioenterprise pour réaliser des essais de durée de conservation, participer à des salons professionnels et engager un expert en sécurité alimentaire pour mettre au point des procédures de fabrication normalisées.

«Cette collaboration avec Bioenterprise m’a également permis d’entrer en contact avec d’autres entreprises, ce qui a mené à l’acquisition de déshydrateurs plus grands pour augmenter notre capacité de production», ajoute-t-elle.

Automatisation

La prochaine étape pour Wrap It Up Raw sera l’automatisation.

«Notre produit semble susciter un grand intérêt à l’étranger, mais je n’irai pas cogner aux portes de grandes épiceries tant que je ne serai pas convaincue que nous sommes en mesure de répondre à la demande», confie-t-elle. «Je souhaite collaborer avec une personne qui pourra nous aider à automatiser notre processus.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Et elle sait que cela viendra éventuellement. Le dynamisme et la détermination de Joanne Van Liefland jouent sans doute pour beaucoup dans le succès inattendu de l’entrepreneure.

«Je sais que nous avons un excellent produit. Je ne refuse jamais une rencontre ou un appel téléphonique, car il pourrait très bien s’agir du point de départ qui nous mènera à la prochaine étape!»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur