Des tomates pourpres contre le cancer


28 janvier 2014 à 16h51

Des tomates de couleur pourpre, qui ont été génétiquement modifiées afin de lutter contre le cancer, poussent actuellement dans une serre de Leamington, dans le sud-ouest de l’Ontario.

Les tomates pourpres ont été génétiquement modifiées pour qu’elles contiennent davantage d’anthocyanines, un antioxydant retrouvé dans les bleuets, les mûres et les prunes. Ce sont les anthocyanines qui donnent la couleur pourpre à ces fruits et elles auraient aussi des propriétés anti-cancer.

L’entreprise New Energy Farms, à Leamington aussi surnommée la capitale canadienne de la tomate, a fait pousser les tomates de la biologiste Cathie Martin. Cette dernière travaille au John Innes Centre basé à Norwich au Royaume-Uni.

«C’est semblable à n’importe quel autre plant de tomates, la seule différence est la couleur du fruit», souligne le PDG de New Energy Farms, Paul Carver.

Les tomates ont poussé dans une serre contrôlée et elles ont été cueillies à la main. Le jus des tomates a été extrait et les plants seront brûlés afin d’éviter toute possible contamination.

Environ 2000 litres de jus de tomates pourpres seront envoyés à des patients britanniques atteints de maladie du coeur en février. Puisque les recherches de Cathie Martin démontrent que les tomates riches en anthocyanines aident aussi à combattre les maladies cardiovasculaires.

«Lors de tests en laboratoire, une diète à base de ces tomates a prolongé de 30 % la vie de souris atteintes de cancer», souligne la biologiste.

Elle explique s’être tournée vers l’entreprise de Leamington puisqu’il est plus simple d’obtenir les approbations nécessaires au Canada qu’au Royaume-Uni.

Une astuce?

Par contre, ce n’est pas tout le monde qui voit d’un bon oeil les aliments génétiquement modifiés.

Le microbiologiste Shiv Chopra, qui travaille à Santé Canada depuis 35 ans, croit quant à lui que cette tomate transgénique est inutile, puisqu’on retrouve déjà des antioxydants dans plusieurs aliments.

«C’est juste une astuce pour pour obtenir un brevet et vendre un produit», affirme-t-il.

Selon lui, lorsqu’une entreprise obtient un brevet cela crée une situation qui peut mener à la culture d’une seule variété d’un aliment, ce que le microbiologiste voit comme un danger.

«Une monoculture ne survie pas dans la nature et elle est plus sensible aux maladies», dit M. Chopra.

Cathie Martin déclare pour sa part vouloir offrir un choix de plus aux consommateurs qui veulent manger santé. Elle espère pouvoir bientôt commencer à tester le jus sur des humains au Royaume-Uni, et parallèlement, faire approuver le produit au Canada.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La fascination méconnue des impressionnistes pour l’industrie

Jusqu'au mois de mai, le musée des Beaux Arts de l'Ontario (AGO) expose les œuvres d’artistes impressionnistes sur le thème de la Révolution industrielle.
En lire plus...

19 février 2019 à 9h00

Quelle langue parle ce chimpanzé?

S’il est exact que les langages humains obéissent à une série de lois mathématiques, alors le langage des signes et des sons qu’utilisent les...
En lire plus...

19 février 2019 à 7h00

Un avenir dystopique dans un club de boulingrin

Arlen Aguayo-Stewart
Un ancien espace fréquenté par les amateurs de boulingrin (bowling sur gazon), le Clubhouse du nouvel East End Arts Space, dans le parc Riverdale,...
En lire plus...

18 février 2019 à 11h00

Les conseils d’un entrepreneur francophone

Atelier entreprenariat CFT Mois de l'histoire des noirs
Dans le cadre de la journée d’ateliers organisée par le Centre francophone de Toronto pour le Mois de l’histoire des Noirs, samedi 23 février,...
En lire plus...

18 février 2019 à 9h00

Cloner des singes pour étudier les maladies du cerveau

Il s’est écoulé à peine un an entre le premier clonage réussi de singes, et le premier clonage réussi de singes génétiquement modifiés. Où...
En lire plus...

18 février 2019 à 7h00

Haïti : la rage des innocents

Des centaines de visages décomposés par la rage apparaissent sur nos écrans: les visages de milliers de jeunes Haïtiens privés d'espoir. Rien ne les...
En lire plus...

17 février 2019 à 17h30

Sur les traces des aventuriers du 80e parallèle

Norvège Aurélie Resch
Il est près de 22h quand le navire Nordstjernen de la compagnie Hurtigruten franchit le 80e parallèle. Passagers et équipage sont réunis sur le...
En lire plus...

17 février 2019 à 13h00

Voyager dans le temps avec les éditions Faton

Les éditions Faton offrent toute une gamme de revues relatives au domaine artistique qui sont toujours d'un grand intérêt. Elles sont toutes du même...
En lire plus...

17 février 2019 à 11h00

Bêtise et petitesse de l’être humain

L’innocent
Les scandales pédophiles au sein de l’Église catholique durent depuis des siècles. Sergio Kokis s’en inspire pour écrire L’innocent, un roman dont l’action se...
En lire plus...

17 février 2019 à 9h00

Quiz : A mari usque ad mare

A mari usque ad mare (d’un océan à l’autre) est la devise du Canada.
En lire plus...

17 février 2019 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur