Des millions pour Proxima du Centaure

Partagez
Tweetez
Envoyez

Depuis l’été dernier, on sait qu’il y a une planète de taille similaire à la Terre autour de Proxima du Centaure, l’étoile la plus proche.

Y envoyer une expédition n’est pas pour tout de suite. Même la prendre en photo pourrait s’avérer ardu. Mais un milliardaire propose un projet d’observation audacieux.

Proxima du Centaure est une naine rouge, c’est-à-dire une étoile de petite taille. Pour cette raison, la planète qui excite l’imagination n’est habitable que si elle tourne très près de son étoile. Trop près pour pouvoir être prise en photo avec les technologies actuelles.

Lors de la découverte en août dernier, les astronomes estimaient qu’il faudrait attendre pour cela une dizaine d’années, le temps que débarque une nouvelle génération de télescopes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pas pour le milliardaire russe Youri Milner, qui propose un prolongement de son projet Breakthrough Starshot — une nuée de milliers de mini-robots qui, hypothétiquement, seraient lancés vers le système du Centaure dans 25 ans.

Au début de janvier, Breakthrough a annoncé un partenariat avec l’Europe et son Very Large Telescope situé au Chili, afin de démarrer un programme intensif d’observation du Centaure dès 2019. Le partenariat implique un investissement de Milner — la somme n’a pas été dévoilée — pour des mises à jour des principaux instruments et pour l’achat de temps d’observation.

Sans garantie: la planète pourrait être là sans qu’on ne parvienne pour autant à la voir aussi tôt. Mais d’un autre côté, justifie Milner, vaut mieux localiser cette planète avant d’envoyer des milliers de mini-robots dans les parages.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur