Des Hobbits en Indonésie

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’idée que les «Hobbits», ces petits fossiles d’humains qui auraient vécu en Indonésie il y a 18 000 ans, représenteraient une espèce humaine distincte, gagne en crédibilité.

Découverts en 2003, ils n’ont pas cessé de susciter la controverse. L’hypothèse la plus populaire les associe à l’Homo erectus, arrivé en Asie il y a 700 000 ans puis en Indonésie il y a 100 000 ans.

Un groupe se serait retrouvé coincé sur l’île de Florès, et aurait évolué vers une forme de nanisme — ce qui expliquerait que le fossile le plus complet ne fasse qu’un mètre de haut et ait un crâne de très petite taille.

Or, une nouvelle étude comparative de ce crâne et de crânes d’aujourd’hui rejette l’hypothèse voulant que ces fossiles ne soient que des Homo sapiens souffrant d’une maladie de croissance appelée microcéphalie.

En attendant un éventuel consensus, d’autres anthropologues continuent de fouiller l’île de Flores, dans l’espoir, jusqu’ici déçu, de trouver d’autres fossiles.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur