Des cohortes de Restavèks maltraités en Haïti

Un premier roman pour Gabriel Osson

Gabriel Osson


21 mars 2017 à 0h32

«J’ai vécu à Haïti quand j’étais jeune. Un enfant, proche de ma famille, était resté chez nous. C’était un Restavèk», se souvient l’écrivain Gabriel Osson.

L’écrivain aux multiples talents vient de publier son nouveau livre, Hubert, le Restavèk, une histoire fictive, mais portant si représentative de la réalité pour des milliers d’enfants de l’île. Il s’agit du premier roman de l’auteur, qui a déjà à son actif trois recueils de poésie et un récit qui raconte son périple à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Reste avec…

«Restavèk» est le mot-valise qu’utilisent les Haïtiens pour parler de ces enfants qui sont envoyés en ville par leurs parents pauvres. Littéralement, nous devons comprendre qu’il s’agit de la contraction de «reste avec».

Les parents ont l’espoir que leurs bambins auront une meilleure éducation et un avenir plus radieux en laissant leur éducation à de la famille ou des amis qui habitent dans les grandes villes. Mais ce n’est pas toujours le cas.

Hubert le Restavek
Hubert le Restavek

Malheureusement, ce phénomène s’est amplifié ces dernières années, notamment suite au tremblement de terre de 2010. «Le séisme a accentué le nombre d’enfants qui se sont trouvés orphelins ou dans la rue. Des cohortes de Restavèk sont maintenues en esclavage. Ils travaillent du matin au soir, sans rémunération et sans possibilité d’aller à l’école», explique Gabriel Osson.

Paradoxalement, le gouvernement haïtien dit avoir aboli le fait d’avoir des Restavèks. Mais ce phénomène persiste et continue d’exister au vu et au su des autorités locales.

Un documentaire

C’est en regardant un documentaire à la télévision que Gabriel Osson s’est intéressé à ces enfants et qu’il a décidé d’y consacrer son premier roman.

«Avec mes souvenirs personnels, les discussions que j’ai pu entretenir avec mes amis haïtiens et des recherches sur Internet, j’ai découvert que ce phénomène existait toujours. En 2013, on comptait 400 000 enfants restavèk en Haïti», déplore l’auteur.

Il a donc décidé de reverser les bénéfices qu’engendreront Hubert, le Restavèk à deux organismes: la fondation Maurice A. Sixto et l’association Respire Haïti, qui ont déjà prouvé leur action sur l’île en construisant une école et des logements pour les enfants des rues. «Mon rêve, c’est de vendre un livre pour chaque enfant restavèk», confie Gabriel Osson.

Enfin, l’écrivain tient aussi de nombreuses conférences dans les universités ou les écoles pour faire découvrir le sort de ces enfants, bien trop méconnu en occident. Le 6 avril, il sera de passage à la librairie Mosaïque.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

De nouveaux visages à l’ACFO-Toronto

ACFO
L'ACFO-Toronto a élu cinq nouveaux membres de son conseil d'administrtation lors de son assemblée générale du mardi 11 décembre.
En lire plus...

12 décembre 2018 à 15h00

Quiz : Douce France célèbre les 120 ans du chocolatier Voisin

Douce France
CONCOURS : Douce France vous offre la possibilité de remporter deux lots d'assortiments de chocolats produits par le chocolatier Voisin, d'une valeur de 20$...
En lire plus...

12 décembre 2018 à 13h00

Une escapade de deux jours à Chicago, ça vous tente?

À seulement 1h30 de vol de Toronto, Chicago est la destination idéale pour s'offrir une petite escapade de quelques jours. Petit tour d'horizon. 
En lire plus...

12 décembre 2018 à 11h00

Défauts latents et patents: acheteurs et vendeurs, faites attention!

Vices cachés
Les vendeurs doivent révéler les vices cachés (latents) mais ne sont pas tenus de divulguer les défauts évidents (patents) à des acheteurs potentiels.
En lire plus...

12 décembre 2018 à 9h00

Les Chinois veulent faire pousser des plantes sur la Lune

Si tout va bien, en 2019, des plantes pousseront sur la Lune: dans un environnement scellé, mais soumis à la faible gravité de notre...
En lire plus...

12 décembre 2018 à 7h00

Nouvelle-Alliance amasse 9 200 $ contre le cancer

cancer
La communauté de l’école secondaire catholique Nouvelle-Alliance, à Barrie, a pris part à l’initiative The Inside Ride contre le cancer chez les jeunes.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 19h00

Une tempête de mercis sur le territoire de Viamonde

Pour lancer l’hiver, le Conseil scolaire Viamonde a déclenché ce mardi 11 décembre «une tempête de mercis» dans ses 53 écoles sur son territoire...
En lire plus...

11 décembre 2018 à 17h00

Gilets jaunes: une culture de dévalorisation du travail

La montée du mouvement des «gilets jaunes», c’est l’aboutissement d’un demi-siècle de complaisance envers une culture de dévalorisation du travail.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 15h00

Le Prix Rosa Parks à l’AFO

L’AFO a reçu le 10 décembre à Québec le Prix du 105e anniversaire de Rosa Parks.
En lire plus...

11 décembre 2018 à 13h00

Le nouveau service Accès Tout Antidote

Avec la parution d’Antidote 10, Druide a introduit le service Accès Tout Antidote, ou service ATA, qui permet de maximiser l'utilisation du célèbre correcteur...
En lire plus...

11 décembre 2018 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur