En partenariat avec
La Cité à Toronto

Décors virtuels illimités grâce au LUV de TFO

Les ministres Mitzie Hunter et Marie-France Lalonde avec une fan de Mini TFO dans un décor (à l'écran) créé par le LUV.
Partagez
Tweetez
Envoyez
Cet article a été réalisé dans le cadre d’un partenariat entre La Cité et L’Express.
Cet article a été réalisé dans le cadre d’un partenariat entre La Cité et L’Express.

 Bianka Giuristante est étudiante en journalisme à Toronto au collège d’arts appliqués La Cité.


Lorsqu’on a proposé au directeur principal des technologies et d’optimisation de TFO, Éric Minoli, de changer les plateformes de l’émission Mini TFO, il s’est dit: ne vous excitez pas trop, il n’y a pas assez de place en studio.

Et si on lui avait dit qu’un an et demi plus tard, TFO lancerait la première utilisation mondiale de son propre logiciel permettant une telle expansion, il n’y aurait probablement pas cru.

Le Laboratoire d’univers virtuels de TFO, le LUV, est un nouveau processus de création de contenus audiovisuels qui permet non seulement à la chaîne franco-ontarienne de créer des décors virtuels en trois dimensions en temps réel, et donc du contenu vivant et enrichissant de façon efficace.

Un an et demi

Il y a un an et demi, Mini TFO n’avait qu’un seul décor, quand son l’équipe s’est mise à rêver d’un univers imaginaire avec des champignons et des plantes magiques. Aujourd’hui, les personnages peuvent voler, changer de taille, ils peuvent voyager de la Terre à la Lune en vaisseau spatial.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La création d’un décor réel pour une telle émission coûte en moyenne 100 000 $. Grâce au LUV, les entreprises peuvent se procurer les éléments servant à l’assemblage d’un décor virtuel pour moins de 50 $.

«Nous n’avons pas développé de logiciel, nous avons assemblé des éléments existants afin de créer un logiciel. On a pris des programmes de l’environnement du jeu vidéo et on les a implantés dans l’environnement de la télévision», explique Éric Minoli.

Un an et demi plus tard, Mini TFO est complètement transformée.

Nouveaux défis

La télévision francophone de l’Ontario est la première chaîne à implanter un tel système. Une compagnie de Los Angeles est venue à Toronto pour aider l’équipe à comprendre cette nouvelle technologie.

Selon Éric Minoli, le fait de travailler tous ensemble et d’apprendre le processus a vraiment rapproché les membres de l’équipe. Christopher Webb, vedette de Mini TFO, travaille avec la chaîne depuis seulement un an et demi, mais avec l’arrivée du LUV, il est au même niveau que des gens qui sont là depuis une vingtaine d’années.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour les scénaristes, le défi était d’apprendre à écrire pour ce genre de technologies, puisqu’ils peuvent maintenant faire des choses qu’ils n’auraient pas imaginées avant. Pour les caméramans, c’était de filmer avec un plateau de 360 degrés. Et pour les acteurs, c’était d’apprendre à se positionner.

«Ce qui est vraiment magique est que, j’ai 25 ans, j’ai joué aux jeux vidéo toute ma vie, et maintenant je peux le vivre, grâce à une machine», partage Christopher Webb.

Toutes les émissions de Mini TFO – diffusées à la télé, sur le web et sur YouTube – sont maintenant filmées dans ce nouveau studio. D’autres émissions de TFO pourraient bientôt profiter de cette nouvelle technologie.

TFO a développé son LUV avec des entreprises de Caroline du Nord, de Turquie, de Croatie, du Royaume-Uni et de l’Ontario!

La ministre de l’Éducation de la province, Mitzie Hunter ainsi que la ministre déléguée aux Affaires francophones, Marie-France Lalonde, étaient présentes au lancement officiel du laboratoire la semaine dernière. Toutes deux ont félicité TFO, «qui continue de se distinguer en instaurant des idées créatives et en jouant un énorme rôle dans l’éducation francophone en Ontario».

Les ministres Mitzie Hunter et Marie-France Lalonde avec une fan de Mini TFO. Derrière: le conseiller municipal Norm Kelly flanqué du pdg de TFO Glenn O'Farrell et de la présidente du conseil Carole Beaulieu.
Les ministres Mitzie Hunter et Marie-France Lalonde avec une fan de Mini TFO. Derrière: le conseiller municipal Norm Kelly flanqué du pdg de TFO Glenn O’Farrell et de la présidente du conseil Carole Beaulieu.

En partenariat avec

La Cité à Toronto

Nos cours à la carte ainsi que nos programmes sont offerts dans des entreprises, institutions et milieux qui vous permettront d’avoir un avant-goût de ce à quoi votre avenir ressemblera. Cliquez ici pour en savoir plus !

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur