De la glace de trois milliards d’années sur la Lune

Lune-Lever-Terre-1968

Le lever de Terre photographié par les astronautes d'Apollo 8, en 1968. (Photo: NASA)


28 août 2018 à 7h00

Trois milliards d’années: c’est l’âge qu’aurait une partie de la glace cachée au fond de plusieurs cratères lunaires.

C’est une découverte qui encourage ceux qui rêvent de construire une petite ville là-haut, mais qui laisse une question en suspens: comment est-il possible que cette glace ait pu survivre aussi longtemps à la surface de notre satellite?

Normalement en effet, expliquent les planétologues depuis des décennies, sans rien pour la protéger des rayons du Soleil, et sans atmosphère, cette glace aurait dû depuis longtemps s’évaporer ou se décomposer pour aller se perdre dans l’espace.

-160 Celcius

La solution de l’énigme résiderait dans le fait que tous les cratères pointés du doigt cette semaine dans la revue PNAS se trouvent à proximité du Pôle Sud.

À cet endroit, le Soleil est toujours très bas sur l’horizon. Comme les dépôts de glace semblent tous se trouver au fond de cratères, ils n’ont probablement jamais été exposés à notre étoile — en plus du fait que la température doit rarement y dépasser le moins 160 Celsius.

Il suffirait dès lors qu’une comète s’écrase dans la région pour que la glace qu’elle contient y reste à perpétuité.

Sonde indienne

Il y a longtemps qu’on se doute que des dépôts de glace pourraient se cacher sous la surface de notre satellite, mais la confirmation de glace à la surface, c’est une première.

La sonde indienne Chandrayaan-1, en 2008 et 2009, avait détecté depuis l’orbite des signaux qui pouvaient être attribués à de la glace. Ces signaux avaient toutefois été jugés «intrigants», mais pas concluants. C’est la réanalyse des données récoltées par cette sonde qui a conduit à l’annonce de cette semaine.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le marathon, c’est dans nos gènes

coureurs
Des changements anatomiques ont sans doute permis à nos ancêtres de devenir de bons coureurs d’endurance: un avantage évolutif.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 7h00

Balade à Toronto : Gémeaux pour la meilleure composante numérique

Balade à Toronto
Au récent gala des prix de la télévision francophones du pays, 6 émissions sur 150 provenaient de l'extérieur du Québec...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 16h55

Le Toronto Wolfpack sort victorieux d’une rencontre historique

Toronto Wolfpack - Toulouse Olympique
Le Toronto Wolfpack a battu 13-12 le Toulouse Olympique lors d'une rencontre de rugby à treize historique ce samedi au stade Lamport.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 15h00

La démocratie pour de vrai… ou presque!

PFJA
Deuxième édition du Parlement francophone des jeunes des Amériques
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h10

Une nouvelle saison pour Oasis sous les meilleurs auspices

AGA Oasis membres
Bilan annuel plutôt favorable et encourageant à l'assemblée générale d'Oasis Centre des femmes.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 13h00

Vins jurassiens et plats gourmets au Notre Bistro

Le Notre Bistro
Une fois par mois, Le Notre Bistro organise une soirée dégustation de vin accompagnée de plats raffinés. Cette semaine, L'Express a eu la chance de...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 11h00

Le scénariste d’une série culte en France s’installe à Toronto

Scènes de ménages
Yannick Hervieu, scénariste pour Scènes de ménages en France, s'est installé à Toronto depuis quelques semaines
En lire plus...

17 septembre 2018 à 11h00

À la découverte du village de Blue Mountain

Après les plages de Wasaga, L’express de Toronto vous emmène pour une Visites Express estivale au village de Blue Mountain.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 10h00

C’est mon opinion : fromages et vin rouge ne font pas bon ménage

Vin et fromage
Pourquoi ne pas marier un vin blanc sec dont l’acidité tranchera le gras du fromage?
En lire plus...

17 septembre 2018 à 9h00

Connaissez-vous Rudolf Steiner ?

anthroposophie
Des fermiers travaillent en biodynamie, sous-discipline de l'anthroposophie: une pseudo-science.
En lire plus...

17 septembre 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur