De la cuisine ouest-africaine sur la rue Danforth

Nouveau resto-bar Le Plato

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Plato, nouveau lieu de rendez-vous pour les friands de gastronomie ouest-africaine, vous convie au 785B Danforth entre les stations de métro Pape et Donlands.

Danielle Gueu, la proprio d’origine ivoirienne, accueille chaleureusement sa clientèle regroupant toute une nouvelle génération de jeunes Africains et Caribéens franco-torontois qui se retrouvent entre amis pour savourer les plats typiques ouest-africains qu’elle prépare au jour le jour.

«Je suis une passionnée de cuisine maison», a confié Danielle à L’Express. «Chez nous la préparation des repas fait partie de l’héritage transmis par la famille. Et puis j’ai la restauration dans le sang. Depuis toute jeune, j’ai vu mes parents gérer leur restaurant qu’ils tiennent toujours à Abidjan.»

Dès l’entrée au Plato, la musique du Sud imprègne l’atmosphère sans oublier le sourire jovial de Danielle qui s’empresse gentiment de savoir ce que vous désirez manger pour se diriger vers sa cuisine afin de préparer votre repas à temps.

«Le secret des saveurs maison réside dans la fraîcheur des aliments, il faut savoir être patient et attendre un peu pour se délecter», souligne la chef de la maison. «Tout ce que je cuisine est fait chaque jour, presque rien n’est préparé à l’avance ni congelé, sauf certains plats les fins de semaine parce que la clientèle est plus nombreuse.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En attendant le repas, on nous sert une assiette de délicieuses bananes plantains frites, bien mûres et sucrées, coupées en petits morceaux que l’on trempe dans une sauce plus ou moins épicée selon les goûts. «Chez nous, on mange les bananes plantains comme des amuse-gueules tous les jours à 16h», détaille Danielle.

Le menu comprend principalement des mets ouest-africains de la Côte d’Ivoire et du Nigéria dont, entre autres, l’attiéké (couscous de manioc), le Jollof rice (riz à base d’huile de palme), mais aussi de la République démocratique du Congo et du Cameroun incluant le ntaba (chèvre braisée) et le ndolé (plante légumière dont les feuilles sont consommées vertes).

«On trouve plusieurs restaurants africains dans la Ville Reine, d’Afrique de l’Est (Éthiopie) et du Maghreb, mais voilà maintenant que nous avons un resto d’Afrique de l’Ouest pour réunir les francophones», précise Danielle.

Le Plato, qui tient son nom d’un quartier huppé d’Abidjan, a ouvert il y a six mois. On peut prendre l’apéro, dîner et y passer toute la soirée à partir de 16h jusqu’à 2h du mercredi au dimanche. «Cet été, nous ouvrirons dès midi pour offrir le lunch», annonce la chef.

Diplômée du campus torontois du Collège Boréal, Danielle vit à Toronto avec son conjoint et leurs trois enfants depuis 2012. «C’est tout un défi de démarrer et gérer son propre commerce au Canada», admet-elle. «Mais ma passion pour la cuisine du terroir ouest-africain l’emporte!»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«J’espère que Le Plato deviendra un lieu de rencontre pour tous les francophones et que je pourrai développer des partenariats avec divers organismes de la communauté franco-torontoise.»

L’endroit peut accueillir une cinquantaine de convives. On peut louer la salle à l’occasion de fêtes et d’événements spéciaux. Danielle souhaite aussi inviter des artistes francophones. Le service de traiteur est également disponible. Pour les mets à emporter, il est recommandé de téléphoner à l’avance.

restautantleplato.com

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur