D’Afrique aux Amériques

D'Afrique aux Amériques

D’Afrique aux Amériques : Picasso en face-à-face, d’hier à aujourd’hui


10 juin 2018 à 11h30

Du 12 mai au 16 septembre 2018, le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) invite à une réflexion sur les enjeux liés à la «décolonisation du regard» et aux perceptions identitaires, esthétiques et culturelles, à travers l’exposition D’Afrique aux Amériques : Picasso en face-à-face, d’hier à aujourd’hui.

Cette exposition originale et superbe se penche sur les transformations du regard porté sur les arts d’Afrique, d’Océanie et des Amériques depuis la fin du XIXe siècle jusqu’à nos jours.

En suivant les différentes étapes de la vie de Pablo Picasso (1881-1973) et celles de l’histoire, l’exposition explore l’étroite relation qui existe entre le maître espagnol et les artistes de ces continents, en se basant sur l’histoire des mentalités.

D'Afrique aux Amériques
Pablo Picasso, Grande nature morte au guéridon

Explications

Pour comprendre cette exposition qui sort de l’ordinaire, rien ne vaut les explications qu’en donne Nathalie Bondil, directrice et conservatrice en chef du MBAM: «Comment un objet ethnographique est-il devenu esthétique? Comment un Picasso et un masque anonyme peuvent-ils s’exposer sur un même plan? Quelles furent les étapes de cette “décolonisation du regard» au cours du dernier siècle jusqu’à nos jours?

À Montréal, le parcours raconte cette histoire du «musée des Autres», héritage d’un monde colonial à sa redéfinition actuelle dans un monde globalisé.

«Privilégiant une approche transculturelle, j’ai voulu inscrire dans ce récit les artistes contemporains africains ou d’ascendance africaine. L’eurocentrisme culturel est à revoir dans une histoire de l’art à réinventer.

Les frontières qui distinguaient les récits de la modernité s’entremêlent aujourd’hui quand les artistes du monde affirment désormais leur identité transnationale» nous explique Nathalie.

D'Afrique aux Amériques
Picasso, Nu sur fond blanc

L’art à réinventer

Au fil du parcours de cette grande exposition qui porte un regard inédit sur l’histoire de l’art à réinventer, des artistes contemporains d’ascendances africaines s’inscrivent en contrepoint, multipliant les points de vue sur une histoire de l’art universelle à repenser.

Pour ce faire, l’exposition met en comparaison des œuvres non-occidentales à celles de Picasso, en s’appuyant sur un vaste ensemble d’œuvres artistiques.

Ce face-à-face explore les relations de similarité entre les thèmes illustrés par Picasso et par des artistes contemporains (la nudité, la sexualité, les pulsions ou la perte) en faisant appel à des modes d’expression semblables comme la défiguration ou la déstructuration des corps.

D'Afrique aux Amériques
Chagas Emmanuel

Rares Picasso

Cette exposition présente un double intérêt, celui d’offrir des œuvres de Picasso, que l’on n’a pas souvent l’occasion de contempler, et celui de situer l’existence humaine dans une perspective artistique fondamentale.

«La comparaison de ses œuvres (de Picasso) avec celles d’artistes non-occidentaux permet de comprendre que le primitif n’est pas un stade de non-développement, mais une façon d’accéder aux couches les plus profondes, intimes et fondatrices de la vie humaine.»

On ne saurait mentionner ici toutes les œuvres d’art que le visiteur de cette exposition pourra contempler, qu’il s’agisse d’œuvres originales de Picasso ou de celles d’artistes contemporains qui les ont utiliser comme modèles pour exécuter leurs propres réalisations.

Les plus pures émotions, je les ai éprouvées dans une grande forêt d’Espagne où, à 16 ans, je m’étais retiré pour peindre. Mes plus grandes émotions artistiques, je les ai ressenties lorsque m’apparut soudain la sublime beauté des sculptures exécutées par les artistes anonymes de l’Afrique.

Informations complémentaires

Le MBAM offre en complément l’exposition Nous sommes ici, d’ici: L’art contemporain des Noirs canadiens, que l’on peut voir… ou revoir, puisqu’elle a été présentée en janvier dernier à Toronto, au Musée Royal de l’Ontario.

Le MBAM ne présente malheureusement pas de titre d’art ou de catalogue pour accompagner l’exposition D’Afrique aux Amériques: Picasso en face-à-face, d’hier à aujourd’hui.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Un mystérieux signal venu du ciel

espace
Extrêmement court et extrêmement puissant
En lire plus...

18 août 2018 à 7h00

La Riviera française au bout de la rue Polson

Soirée blanche au Cabana Pool Bar le 23 août
En lire plus...

17 août 2018 à 13h00

BIBLIOTECHNICIENNE, BIBLIOTECHNICIEN

École élémentaire catholique Saint-Antoine - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne permanente à temps partiel (0,5), soit 17,5 heures par semaine, qui agira à titre de bibliotechnicienne, bibliotechnicien à l’école...
En lire plus...

ÉDUCATEUR, ÉDUCATRICE EN GARDERIE

Garderie Les Coccinelles Zélées, École élémentaire catholique Immaculée-Conception - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne à terme à temps partiel (0,5), soit 17,5 heures par semaine pour le programme avant/après l’école soit 3,5 heures,...
En lire plus...

CONCIERGE

École secondaire catholique Sainte-Famille - ÉCOLE SECONDAIRE CATHOLIQUE SAINTE-FAMILLE, MISSISSAUGA 40 HEURES PAR SEMAINE, SOIT 8 HEURES PAR SOIR POSTE PERMANENT SUR UNE BASE ANNUELLE DE 12 MOIS MANDAT Sous la supervision et les...
En lire plus...

ÉDUCATEUR, ÉDUCATRICE EN GARDERIE

Garderie Porte-soleil, École élémentaire catholique Sacré-Coeur - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne permanente à temps partiel (0,43), soit 15 heures par semaine, qui agira à titre d’éducateur ou d’éducatrice qualifiée à...
En lire plus...

CONCIERGE

École élémentaire catholique Sacré-Coeur - ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE CATHOLIQUE SACRÉ-COEUR, GEROGETOWN 35 HEURES PAR SEMAINE, SOIT 7 HEURES PAR SOIR POSTE PERMANENT SUR UNE BASE ANNUELLE DE 12 MOIS MANDAT Sous la supervision et les...
En lire plus...

De plus en plus de médecins hésitent à prescrire des opioïdes

Même si de nombreux patients tireraient un grand bénéfice de ces antidouleurs
En lire plus...

Métissage musical au 7e festival Mwinda

Rencontres entre les artistes de renommée internationale et des jeunes talents émergents d'ici
En lire plus...

17 août 2018 à 9h00

Des intrus dans notre système solaire

espace
Un astre aussi massif que notre Soleil pourrait passer un jour aussi près que Pluton
En lire plus...

17 août 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur