CORPUS à Casa Loma: le tourbillon de la noce

Partagez
Tweetez
Envoyez

De retour à Toronto après sa 10e tournée internationale en Europe et en Asie, CORPUS nous propose de participer à sa toute nouvelle création Machina Nuptialis, «machine à mariage» traduit du latin, qui sera présentée dans la Carriage Room, ancienne étable du château Casa Loma, du 13 au 18 septembre. Les soirées des 14 et 15 septembre sont en coprésentation avec le Centre francophone de Toronto (CFT).

L’univers fantasque de CORPUS, «où la danse, le théâtre et le mime empreints d’humour interpellent l’imaginaire, emmènera les spectateurs invités à la fête, dans une cérémonie de mariage aux surprises multiples», commente David Danzon, directeur artistique de CORPUS, concepteur et metteur en scène du spectacle, rencontré par L’Express.

«Machina Nuptialis recrée l’ambiance du mariage dans un contexte du théâtre de l’absurde, où trois différents couples (un homme et une femme, deux hommes, deux femmes) s’unissent et s’échangent», explique le metteur en scène. «Trois couples qui se font et se défont.»

«Un brassage de critique sociale spirituelle et d’exploits physiques époustouflants avec un humour des plus délicieux», selon le Toronto Life.

En choisissant de donner son spectacle dans l’ancienne étable du Casa Loma, CORPUS reste fidèle à sa démarche artistique de présenter ses créations dans des lieux inhabituels.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Casa Loma, c’est un cadre singulier pour ce tourbillon de la noce», déclare David. Le château étant reconnu comme l’hôte privilégié de nombreuses cérémonies et réceptions de mariages contemporains.

Humour et intimité

La Carriage Room du Casa Loma constituée d’une grande pièce carrée pourvue d’un très haut plafond, dotera le spectacle «d’un caractère intime où le public sera appelé à prendre part à la dynamique de la célébration du mariage dans toutes ses dimensions», précise le directeur artistique. La salle, séparée du château, contient 60 places.

Les spectateurs prendront place autour d’un décor rotatif «qui changera d’identité en se métamorphosant tour à tour en manège, gâteau de mariage, église, salle de réception», détaille David. «Le public assistera à tous les moments d’euphorie qui entourent la réalisation du mariage, de sa préparation jusqu’à sa consommation.»

Tout en abordant des thèmes sociaux dans un cadre loufoque, CORPUS aspire à engager le public en lui donnant l’occasion d’interagir avec les mariés, tout au long des mille et une étapes de la cérémonie.

«Un spectacle participatif, rempli d’inattendus qui feront rire et sourire petits et grands», selon le directeur artistique. La représentation est d’une durée d’une heure.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Alliance avec le CFT

Les talentueux interprètes de CORPUS, bien connus du public torontois, regroupent six artistes ontariens: Monica Dottor, Amy Hampton, Indrit Kasapi d’origine albanaise, Emily Poirier, Andrew Robinson, Timothy Spronk.

«Le Centre francophone est très fier de présenter deux soirées avec CORPUS à titre de partenaire dans la présentation de leur tout nouveau spectacle. Partenaire financier, mais aussi dans la promotion de l’événement», a mentionné Sophie Bernier, chargée du volet culturel au CFT. 

«CORPUS nous a approchés au cours de l’hiver passé pour nous demander si nous voulions créer ce partenariat dans le cadre de la présentation de leur plus récente chorégraphie. Nous avons accepté avec plaisir et sommes très heureux de travailler avec une troupe de danse d’ici reconnue internationalement.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur