Coronavirus : le fédéral mobilise 82 milliards $

Aider à payer l'épicerie, le loyer, les salaires...

Le premier ministre Justin Trudeau devant chez lui et le ministre des Finances Bill Morneau dans un studio, annonçant le train de mesures de stabilisation de l'économie face à la pandémie.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Annoncé ce mercredi 18 mars par le premier ministre Justin Trudeau, le Plan d’intervention économique du gouvernement fédéral, pour répondre à la menace du coronavirus Covid-19, fournira aux travailleurs et aux entreprises du pays un soutien direct qui pourrait totaliser 27 milliards $.

Les nouvelles mesures prévoient également 55 milliards $ pour répondre aux besoins de liquidités des familles et des entreprises canadiennes au moyen de reports d’impôts.

Ce soutien total de 82 milliards $ représente plus de 20% du budget 2019-20 de 355 milliards $ du gouvernement fédéral, et environ 3% du PIB du Canada.

Stabiliser l’économie

«Ce vaste plan aidera les Canadiens à payer leur loyer et leur épicerie et les entreprises à payer leurs employés et leurs factures pendant cette période d’incertitude», a dit le premier ministre.

Dans un premier temps, Ottawa cherche à «stabiliser notre économie avec des mesures ciblées conçues pour régler les problèmes immédiats auxquels sont confrontés les travailleurs et les entreprises».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Il nous aidera à veiller à ce que les travailleurs disposent de l’argent dont ils ont besoin lorsqu’ils sont malades ou en isolement ou s’ils perdent leur travail ou une grande part de leur revenu. Ce plan soutiendra aussi les personnes et les entreprises qui éprouvent des difficultés financières à cause de la pandémie.»

Le principe moteur ici: les Canadiens ne devraient pas prendre des décisions sur leur santé en fonction de leurs finances – comme continuer de travailler ou ne pas s’isoler.

Familles et travailleurs

Les mesures annoncées comprennent:

– Une aide aux familles avec enfants en augmentant temporairement les versements de l’Allocation canadienne pour enfants (2 milliards $).

– Une Allocation pour soins d’urgence pouvant atteindre 900 $ aux deux semaines pendant un maximum de 15 semaines: une aide au revenu aux travailleurs (y compris les travailleurs autonomes) qui doivent rester à la maison et qui n’ont pas de congés de maladie payés (jusqu’à 10 milliards $) de dollars en soutien aux Canadiens.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

– Une Allocation de soutien d’urgence versée par l’intermédiaire de l’Agence du revenu du Canada pour offrir jusqu’à 5 milliards $ en soutien aux travailleurs qui ne sont pas admissibles à l’AE et qui risquent de perdre leur emploi.

– Une aide supplémentaire aux personnes et aux familles à revenu faible ou modeste grâce à un versement complémentaire spécial du crédit pour taxe sur les produits et services (5,5 milliards $).

– La suppression, pendant au moins six mois, de la période d’attente obligatoire d’une semaine visant les prestations de maladie de l’AE pour les travailleurs mis en quarantaine imposée ou qui ont reçu la directive de s’isoler.

– La suppression de l’obligation de fournir un certificat médical pour avoir accès aux prestations de maladie de l’AE.

– Le prolongement, jusqu’au 1er juin, de la date limite pour la transmission de déclarations de revenus des particuliers, et le prolongement après le 31 août 2020 du paiement de tout montant d’impôt sur le revenu qui devient exigible entre aujourd’hui et septembre 2020.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

– Une subvention salariale aux petites entreprises équivalant à 10% des salaires pendant les 90 prochains jours, et ce, jusqu’à concurrence de 1 375 $ par employé et de 25 000 $ par employeur.

– Une plus grande souplesse aux prêteurs pour qu’ils puissent reporter les paiements hypothécaires associés aux prêts hypothécaires assurés par le gouvernement pour les emprunteurs qui vivent des difficultés financières à cause de la pandémie.

Groupes vulnérables

Afin d’apporter une aide ciblée aux groupes vulnérables, le gouvernement va:

– Réduire de 25% les retraits minimums des fonds enregistrés de revenu de retraite (FERR) pour 2020.

– Mettre en place un moratoire de six mois, sans intérêt, sur le remboursement des prêts d’études canadiens pour toutes les personnes qui sont en train de rembourser ces prêts.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

– Injecter 305 millions $ dans un nouveau Fonds de soutien aux communautés autochtones.

– Soutenir les femmes et les enfants qui fuient la violence en versant jusqu’à 50 millions $ aux refuges pour femmes et aux centres d’aide aux victimes d’agression sexuelle pour qu’ils aient les ressources nécessaires pour prévenir une éclosion de la maladie à Covid-19 dans leurs installations.

– Verser une contribution supplémentaire de 157,5 millions $ dans le cadre du programme Vers un chez-soi pour les sans-abri et itinérants.

Crédit

«Devant la situation économique incertaine et le resserrement des conditions de crédit», le gouvernement prend des mesures pour aider les entreprises touchées:

– Autoriser toutes les entreprises à reporter après le 31 août 2020 le paiement de tout montant d’impôt sur le revenu exigible entre aujourd’hui et septembre 2020.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

– Augmenter le crédit à la disposition des petites, moyennes et grandes entreprises canadiennes par l’intermédiaire de la Banque de développement du Canada et d’Exportation et Développement Canada (plus de 10 milliards $ en soutien additionnel aux entreprises qui ont besoin de liquidités).

– Augmenter le crédit à la disposition des agriculteurs et du secteur agroalimentaire.

– Lancer le Programme d’achat de prêts hypothécaires assurés pour acheter jusqu’à 50 milliards $ de blocs de prêts hypothécaires assurés au moyen de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL). Annoncée le 16 mars, cette mesure veur offrir un financement stable aux banques et aux prêteurs hypothécaires, ainsi que favoriser la poursuite des activités de prêts aux entreprises et aux consommateurs canadiens.

– Augmenter de 150 milliards $ la limite de la SCHL prévue par la loi pour garantir les titres, et augmenter de 150 milliards $ la limite de la SCHL prévue par la loi pour assurer les prêts hypothécaires.

Ottawa souligne que «les six plus grandes institutions financières du Canada ont pris l’engagement de travailler au cas par cas avec la clientèle des particuliers et des petites entreprises pour trouver des solutions adaptées à leurs difficultés».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Projet de loi

Le gouvernement va regrouper ces mesures dans un projet de loi spécial qui sera soumis au Parlement.

«Nous vivons une période extraordinaire qui exige des mesures extraordinaires», a déclaré le ministre des Finances Bill Morneau. «Malgré le climat d’incertitude, le gouvernement du Canada fera tout ce qu’il faut pour protéger la santé des Canadiens, offrir un soutien aux familles et aux entreprises et maintenir la vigueur de notre économie.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur