Comment se préparer à un achat immobilier en septembre

Des maisons du quartier Cabbagetown.


30 août 2018 à 11h00

La rentrée scolaire est souvent propice aux grandes résolutions et aux souhaits de changements de vie. Est-ce venu le temps de quitter le nid douillet de vos parents? D’acheter votre premier appartement? De déménager dans une maison plus spacieuse?

Si tel est le cas, profitez de ces derniers jours de l’été pour vous préparer! Le marché immobilier de l’automne commençant mi-septembre, vous serez ainsi fin prêt pour démarrer vos visites lorsque les panneaux «For Sale» vont recommencer à fleurir dans nos rues!

Test de stress

Se lancer dans un achat immobilier exige un peu de méthodologie, l’aide de professionnels qualifiés, une bonne dose de patience et un zest d’opportunisme.

Premier conseil: ne brûlez pas les étapes!

Inutile de passer des heures à regarder les annonces sur internet ou à visiter des logements tant que vous n’avez pas passé la porte de votre conseiller financier ou celle de votre courtier en prêts hypothécaires. Avec son aide, prenez le temps de faire un bilan sur vos revenus, vos économies, et vos obligations financières.

L’objectif est d’obtenir de sa part le montant maximum que vous pourrez emprunter pour acheter votre logement, en fonction de votre mise de fonds, de vos ratios d’endettement et des nouvelles règles de financement, dont le fameux «stress test» introduit au 1er janvier de cette année.

Expertise

Une fois votre montant d’achat identifié et votre lettre de pré-accord de financement en poche, mettez-vous en quête de professionnels reconnus dans leur domaine: conseiller en immobilier, avocat, assureur, mais également inspecteur, géomètre, designer, professionnels en construction ou en rénovation selon la complexité de votre achat.

Comment? Interrogez vos amis et votre famille, le bouche-à-oreille et le partage d’expérience restant les meilleurs moyens pour obtenir des contacts de qualité.

Votre conseiller en immobilier pourra également réunir pour vous une équipe spécialisée et adaptée selon votre projet d’achat. Privilégiez l’expertise, la confiance, et la disponibilité au lieu du prix le plus bas, vous vous éviterez ainsi pas mal de problèmes par la suite.

Vos critères

Identifiez vos critères de recherche avec votre agent immobilier, en tenant compte de la dynamique du marché.

Beaucoup disent que le marché immobilier de Toronto est maintenant favorable aux acheteurs. Pas si sûr! Les conditions d’achat se sont certes améliorées par rapport au début de l’année 2017, rendant le marché plus équilibré entre vendeurs et acheteurs.

Pour autant, il y a fort à parier que l’offre de logements répondant à vos critères (en termes de quartier, choix des écoles, proximité de parcs, de commerces, ou encore de transports en commun, nombre de pièces, superficie, finitions et budget) soit extrêmement réduite.

Mon conseil? Limitez vos critères en listant uniquement les «must» et soyez ouvert à des options alternatives: par exemple choisir un quartier moins désirable pour obtenir la maison de vos rêves, ou sélectionner une maison dont vous aménagerez plus tard le sous-sol.

Il n’est pas rare de passer par des phases d’excitation et de frustration au cours de votre recherche. Aussi, pensez à faire un bilan chaque semaine avec votre agent immobilier et réajustez vos critères d’achat en conséquence.

Documents légaux

Enfin votre préparation ne serait pas complète sans avoir passé en revue avec votre agent les documents légaux liés à un achat.

Il y en a principalement trois: le mandat de représentation («Working with a Realtor» et «Buyer Representation Agreement»), le contrat d’achat et de vente («Agreement of Purchase and Sale») et l’accord de représentation et de coopération («Confirmation of Cooperation and Representation»).

La bonne pratique consiste à avoir ces documents en mains dès la première rencontre avec votre conseiller en immobilier. Vous aurez ainsi le temps de les lire et de poser toutes les questions nécessaires à votre agent. Rien de pire que de signer ces contrats dans l’urgence et l’émotion, au moment de présenter une offre d’achat!

Scénarios

Votre agent doit également vous présenter les différents scénarios possibles qui pourraient avoir lieu: représentation multiple, remise d’offre à une date donnée par rapport au fait de présenter une «bully offer» (qu’on traduirait littéralement par offre intimidante en français), surenchérir sur le prix demandé en cas de compétition entre plusieurs acheteurs…

Autant de situations qui peuvent être sources de stress, et pour lesquelles il est nécessaire d’en comprendre les opportunités, mais également les enjeux.

L’achat d’un logement est le plus grand investissement que vous ferez dans votre vie, alors mettez toutes les chances de votre côté pour bien vous y préparer!

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Qui devrait se préoccuper du statut du français à l’ONU?

Six mois après l’adoption, par le Comité des droits de l’homme de l'ONU, de constatations impliquant le Canada, les 18 pages du document ne...
En lire plus...

16 janvier 2019 à 13h05

Des sculptures asymétriques pour des réponses humaines inédites

sculpteur
Le nouveau musée The Modern.Toronto met en vedette des artistes de l’abstrait, comme le sculpteur ontarien André Fauteux jusqu'au 9 février.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 9h00

Comment les écrivains parlent-ils des animaux?

À vos déguisements: l'émission radiophonique littéraire Quatrième de Couverture revient avec le «carnaval des animaux», le 19 janvier prochain à 14h30 au Collège Boréal.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 7h00

10 nominations pour Damien Robitaille au 10e Gala Trille Or

Damien Robitaille est en lice pour le Prix Trille Or de l'«Artiste solo» de l'année et dans neuf autres catégories non genrées de l'APCM,...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 19h31

Contestation judiciaire : les premières demandes de financement sont attendues

Programme de contestation judiciaire
Près de deux ans après la fermeture du Programme d’appui aux droits linguistiques (PADL) et 12 ans après l’abolition du Programme de contestation judiciaire...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 16h00

Haro sur le gaspillage des aliments

Un tiers de la nourriture produite dans le monde finirait à la poubelle. Au Canada, plus de 60% de cette nourriture serait encore consommable....
En lire plus...

15 janvier 2019 à 14h25

La santé mentale dans le domaine de l’emploi: il faut en parler

C’est bien, pour une entreprise, d’avoir une approche définie sur papier pour traiter les problèmes de santé mentale – mais sa mise en pratique...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 9h00

Un mystérieux signal cosmique, c’est bien, mais deux, c’est mieux

Des «sursauts radio rapides» venus des profondeurs du cosmos, mais qui ne durent que quelques millièmes de seconde, c’est déjà intrigant. Mais lorsqu’on en...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 7h00

La débandade des Maple Leafs se poursuit

Les Maple Leafs recevaient la visite de l'Avalanche du Colorado pour la seule fois de la saison lundi soir à l'Aréna Scotiabank. Avant la...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 22h54

1,9 million $ du fédéral pour le «Carrefour» de l’Université

Université de l'Ontario français
La ministre fédérale des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, a annoncé un investissement de 1,9 million $ pour le développement du...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 20h40

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur