Comité franco de la ville: une seule réunion en 2017

La dernière réunion du Comité franco de la Ville de Toronto remonte à avril.

La dernière réunion du Comité franco de la Ville de Toronto remonte à avril.


5 décembre 2017 à 7h00

Le Comité consultatif francophone de la Ville de Toronto (CFVT) ne se sera réuni qu’à une seule occasion cette année: le 24 avril.

Sa réunion du 5 décembre a été reportée au 29 janvier en raison d’un conflit d’horaire avec une assemblée du Conseil municipal qui aurait empêché le co-président Norm Kelly d’y participer.

Six membres nommés par la Ville

Aboli en 2011 sous Rob Ford, après une trentaine d’années d’existence, rétabli en 2014 quand le maire a été écarté du pouvoir, le CFVT est dissous avant chaque élection municipale et reformé au début du nouveau mandat. Depuis 2015, le comité consultatif est composé de:

– Léonie Tchatat, de l’organisme d’intégration de nouveaux arrivants La Passerelle I.D.É.;

– Diane Chaperon-Lor, pour le Club canadien de Toronto, le rassemblement de professionnels et de gens d’affaires;

– Gilles Marchildon, qui a été président de l’ACFO-Toronto, le lobby politique, et qui est aujourd’hui directeur général de Reflet Salvéo, l’entité francophone qui conseille les Réseaux de santé de Toronto et de sa banlieue ouest;

– Isabelle Girard, qui vient de passer de la direction des Centres d’accueil Héritage pour aînés à celle de l’ACÉPO, l’association des conseils scolaires publics;

– Ghislain Caron, le directeur administratif du Théâtre français de Toronto;

– René C. Viau, le vice-président du Centre francophone de Toronto.

Organismes ou individus?

Les membres du comité consultatif sont choisis à titre personnel par l’administration municipale, même s’il est entendu qu’ils sont considérés parce qu’ils représentent un organisme communautaire.

Dans le cas de Ghislain Caron et de René C. Viau, le Conseil municipal a approuvé le mois dernier leur nomination, en remplacement de Guy Mignault et de Lise Marie Baudry (la co-présidente du comité), qui ont quitté le TfT et le CFT respectivement.

Si la Ville tient à une personne de CAH, il lui faudra également remplacer Isabelle Girard.

Dans le cas de Gilles Marchildon, la ville avait approché l’ACFO-Toronto, pas Reflet Salvéo… mais personne ne s’est formalisé de son changement de parcours.

Parle, parle, jase, jase…

Apparemment, ce processus de nomination est encore nébuleux pour certains membres du comité.

Cela fera l’objet de discussions à la réunion du 29 janvier, nous dit-on. De même, peut-être, que la question de la contestation en français des contraventions de stationnement, passée cette année de la compétence de la Province à celle de la Ville.

Lors de la dernière réunion, on y avait discuté de moyens pour la Ville de faciliter l’établissement de la future Université de l’Ontario français.

Dans le passé, on y a discuté de services municipaux à l’enfance et dans le domaine de la santé publique avec les directeurs des départements concernés. On a aussi évoqué la participation francophone aux activités culturelles de la Ville qui marquaient le 150e anniversaire du Canada.

Depuis 2014, le CFVT n’a jamais siégé plus de deux fois par année, ce qu’un membre a qualifié de «désolant» à L’Express.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La fascination méconnue des impressionnistes pour l’industrie

Jusqu'au mois de mai, le musée des Beaux Arts de l'Ontario (AGO) expose les œuvres d’artistes impressionnistes sur le thème de la Révolution industrielle.
En lire plus...

19 février 2019 à 9h00

Quelle langue parle ce chimpanzé?

S’il est exact que les langages humains obéissent à une série de lois mathématiques, alors le langage des signes et des sons qu’utilisent les...
En lire plus...

19 février 2019 à 7h00

Un avenir dystopique dans un club de boulingrin

Arlen Aguayo-Stewart
Un ancien espace fréquenté par les amateurs de boulingrin (bowling sur gazon), le Clubhouse du nouvel East End Arts Space, dans le parc Riverdale,...
En lire plus...

18 février 2019 à 11h00

Les conseils d’un entrepreneur francophone

Atelier entreprenariat CFT Mois de l'histoire des noirs
Dans le cadre de la journée d’ateliers organisée par le Centre francophone de Toronto pour le Mois de l’histoire des Noirs, samedi 23 février,...
En lire plus...

18 février 2019 à 9h00

Cloner des singes pour étudier les maladies du cerveau

Il s’est écoulé à peine un an entre le premier clonage réussi de singes, et le premier clonage réussi de singes génétiquement modifiés. Où...
En lire plus...

18 février 2019 à 7h00

Haïti : la rage des innocents

Des centaines de visages décomposés par la rage apparaissent sur nos écrans: les visages de milliers de jeunes Haïtiens privés d'espoir. Rien ne les...
En lire plus...

17 février 2019 à 17h30

Sur les traces des aventuriers du 80e parallèle

Norvège Aurélie Resch
Il est près de 22h quand le navire Nordstjernen de la compagnie Hurtigruten franchit le 80e parallèle. Passagers et équipage sont réunis sur le...
En lire plus...

17 février 2019 à 13h00

Voyager dans le temps avec les éditions Faton

Les éditions Faton offrent toute une gamme de revues relatives au domaine artistique qui sont toujours d'un grand intérêt. Elles sont toutes du même...
En lire plus...

17 février 2019 à 11h00

Bêtise et petitesse de l’être humain

L’innocent
Les scandales pédophiles au sein de l’Église catholique durent depuis des siècles. Sergio Kokis s’en inspire pour écrire L’innocent, un roman dont l’action se...
En lire plus...

17 février 2019 à 9h00

Quiz : A mari usque ad mare

A mari usque ad mare (d’un océan à l’autre) est la devise du Canada.
En lire plus...

17 février 2019 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur