Stationnement: le juge bilingue remplacé par un interprète

La contestation des infractions passe de la Cour provinciale à la Ville


9 octobre 2017 à 8h35

La Cour provinciale de l’Ontario a dévolu récemment à la Ville de Toronto le processus de contestation des infractions de stationnement, afin de libérer du temps et des ressources. Or, si on pouvait demander une audience en français en Cour provinciale, le nouveau système municipal ne fonctionne qu’en anglais.

Les francophones qui le souhaitent peuvent toutefois demander qu’un interprète – présent dans la salle ou au téléphone – traduise leurs explications et les propos des fonctionnaires municipaux, un processus beaucoup moins naturel qu’en Cour provinciale.

Les (rares) francophones qui ne peuvent pas se débrouiller en anglais peuvent aussi se présenter accompagné d’une personne qui parlera en leur nom et leur traduira ce qui se dit.

Les citoyens qui préfèrent parler d’autres langues pour lesquelles la Ville a des interprètes peuvent aussi se prévaloir de ce processus.

«All City Services are provided in English», ont répondu à L’Express les services juridiques de la Ville (Legal and Court Services). «Francophones are able to request an interpreter», s’est contenté de confirmer le bureau du conseiller municipal Norm Kelly, co-président du Comité consultatif francophone de la Ville.

D’autres membres de ce Comité, qui se réunit deux ou trois fois par année, ont toutefois indiqué à L’Express qu’ils étaient préoccupés de cet appauvrissement des droits des francophones, et qu’ils allaient inscrire ce sujet à l’ordre du jour de leur réunion d’automne.

Le Comité consultatif francophone de la Ville est composé de six représentants d’organismes communautaires (ACFO, Centre francophone, Centre Héritage, Théâtre français, Club canadien, La Passerelle) choisis par la Ville. Il est co-présidé par un élu municipal et un des six représentants de la communauté.

Au commissariat aux services en français de l’Ontario, on a transmis les questions de L’Express à un enquêteur.

Dans un rapport en 2012, le commissaire François Boileau indiquait que «les municipalités s’occupent des infractions de stationnement depuis le milieu des années 1980» et que billets et avis d’audiences sont souvent rédigés en anglais seulement. Toutefois, «le citoyen pourra demander d’être entendu en français, conformément à la Loi sur les tribunaux judiciaires, et ce, où qu’il soit en Ontario».

Ce n’est plus le cas à Toronto, où, depuis le 28 août, la Cour provinciale ne s’occupe tout simplement plus de ces litiges.

Le commissariat, à l’instar du mouvement associatif franco-ontarien, réclame traditionnellement que toute dévolution ou privatisation d’un service public qui était offert en français maintienne l’offre («active»?) du service en français.

Dans le passé, il suffisait de cocher la case «audience en français», sur le formulaire de contestation d’une infraction de stationnement, pour obtenir une telle audience en face d’un juge et d’un procureur bilingue. On ne peut désormais que demander ou se faire accompagner d’un interprète.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Conditionneur & Agent de production

ACCES Employment - Job Description – Food Packer & Production Operative Job Summary An exciting opportunity to join a rapidly growing, creative and modern company producing a range of high quality, fresh,...
En lire plus...

Assureur qualité

iNAGO - iNAGO is an innovator of intelligent conversational assistants for automotive, mobile, home and customer service. iNAGO’s netpeople technology combines natural-language understanding, conversation and artificial intelligence to deliver a human-like experience that is smart, simple and...
En lire plus...

Magasinier

SunNest Services - Warehouse Worker Employer is looking for warehouse worker for their distribution business located in Mississauga (Airport Rd/Northwest Dr). Job detail is below: Duties: * Locate product in the warehouse...
En lire plus...

Analyste d’entreprise débutant

iNAGO - iNAGO is an international company dedicated to making computer interaction more natural. Using its patented netpeople platform, iNAGO brings technology to life. Since 2000, iNAGO inc.’s teams in Canada and Japan...
En lire plus...

Assistant d’imprimerie

Aican Graphics Inc. - Job Titles : Print Production Assistant Job type : Full time Employer Name : Aican Graphics Inc. Open to : Everybody Industry : Marketing Location : Mississauga (Hurontario/Derry)   Job Description: Hours of works : Regular Mon-Fri...
En lire plus...

Assistant peintre

Spray-Net - COMPANY DESCRIPTION Spray-Net is Canada’s fastest growing home-improvement franchise! We’ve gone deep into the science of paint to do what most people think is impossible when it comes to...
En lire plus...

Lepage à l’opéra: une expérience hors de l’ordinaire

Canadian Opera Company
The Nightingale and Other Short Fables à la COC
En lire plus...

20 avril 2018 à 12h20

Et si une civilisation nous avait précédé de 55 millions d’années?

civilisation perdue
Imaginons qu’une civilisation avancée ait vécu sur Terre il y a 55 millions d’années. Si elle était disparue à cette époque, pourrions-nous vraiment le...
En lire plus...

Grandeur et misère de l’utopie bilingue

Intéressante analyse dans le Bulletin d’histoire politique
En lire plus...

20 avril 2018 à 9h00

Pour le bilinguisme partout au Nouveau-Brunswick

Acadie Nouvelle
La Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB) propose l’adoption de changements majeurs à la Loi sur les langues officielles (LLO) visant à reconnaître une...
En lire plus...

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur