Combattre le stress… à la hache

Partagez
Tweetez
Envoyez

Lancez vos haches pour tuer… le temps! Bad Axe Throwing propose une activité originale selon laquelle les participants doivent atteindre des cibles disposées sur des murs avec des haches.

Pour ceux qui en ont assez des quilles et du billard désuets, c’est l’occasion de varier les plaisirs entre amis ou collègues.

«C’est de loin la meilleure soirée qu’on ait passée avec le groupe. C’était très excitant», témoigne Nakita, 27 ans, qui se réjouit de sa première expérience à Bad Axe Throwing en compagnie de ses 17 collègues de l’hôpital Humber River.

Ouvert en octobre 2014 à Burlington par Mario Zelaya, son équipe s’est agrandie et son activité récréative et sportive est maintenant disponible à Ottawa, Kitchener, Mississauga et Toronto.

«C’est très spécial. j’ai vraiment apprécié, mais ça reste dangereux quand on brandit la hache, on ne sait jamais», lance Rhonda, peu habituée à ce type d’aventures.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pas si facile

Excitant certes, mais pas évident! Pour mieux concilier le poids de la hache et la distance avec la cible, les entraîneurs sont là pour vous donner des conseils. Un pied sur la marque au sol, l’autre plus en retrait pour assurer sa stabilité. Le plus efficace serait de saisir la hache à deux mains, de toute ses forces, pour la lancer au plus proche du centre de la cible.

Ceux qui se sentent à l’aise en général avec ce genre d’activités physiques croiront qu’il n’y a rien de plus facile, mais c’est assez surprenant. Le fait que la hache s’élance dans une rotation avant d’arriver contre le mur, on ne peut pas vraiment calculer son coup avec précision.

Les premiers lancés sont souvent ratés. D’ailleurs, au cours de mes trois premiers coups la hache a tapé le mur du côté non tranchant… C’est un défi intéressant pour ensuite comprendre combien de rotation de hache correspond à une bonne réception sur la cible.

Pas d’accident jusqu’à maintenant

Bien qu’aucun accident n’ait eu lieu jusqu’à maintenant, un contrat est signé avant de démarrer le jeu d’équipe pour certifier que les organisateurs de l’événement ne sont aucunement responsables d’un quelconque accident…

L’Express a visité la succursale de Bad Axe Throwing du 346 avenue Ryding, dans le quartier St.Clair et Runnymede, qui y est installée depuis mai dernier.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Justin, l’un des entraîneurs, nous explique qu’il est possible de réserver pour un groupe d’au moins 8 personnes et pouvant aller jusqu’à 60. Lors des événements, aucune boisson ou collation n’est offerte, mais il est possible pour les clients d’apporter leurs propres rafraîchissements.

Pour un coût de 50 $ par personne, Bad Axe Throwing propose d’animer des fêtes d’anniversaire, des enterrements de vie de jeunes filles et de garçons ainsi que des événements d’entreprise dans des locaux prévus et décorés pour l’occasion. Mais pas que…

Un cas de divorce

«Raconte l’histoire de la soirée de divorce, la dernière fois», lance Justin à sa collègue Edyta. «Une femme, ravie d’avoir divorcé d’un mari infidèle, nous a fait une demande un peu particulière récemment: elle souhaitait installer des images des différentes parties du corps masculin sur chaque niveau de la cible à atteindre avec la hache… Elle nous a confié qu’après elle se sentait soulagée!»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur