Claude Dubois épate le public de Francophonie en Fête

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le festival musical Francophonie en Fête a pris fin dimanche après-midi dans le quartier de la Distillerie avec des prestations d’artistes de chez nous comme Tory Roucaud, Madagascar Slim et Tricia Foster.

Lancée jeudi soir par le trio classique Hassiba dans la galerie de l’Alliance française, suivie dans son Théâtre Spadina par des Chiclettes endiablées, réincarnation des Andrews Sisters, cette 10e édition du festival n’a pas connu le même succès de foule que celles de l’an dernier avec les Cowboys Fringants et de l’année d’avant avec Mes Aïeux.

Mais ceux et celles qui sont venus se faire brasser au théâtre Randolph par Les Trois Accords et charmer par Claude Dubois sont repartis comblés. Le public et les critiques professionnels étaient unanimes: on a eu droit à un Claude Dubois en pleine forme, à la voix encore puissante et heureux de présenter à Toronto son excellent répertoire.

En prime pour les initiés: le rock progressif du trio de l’Est ontarien Pandaléon (en première partie des Trois Accords vendredi et à la Distillerie samedi), et le jazz-pop de Mehdi Cayenne Club, d’Ottawa (en première partie de Dubois samedi et à la Distillerie dimanche), deux groupes qu’on avait connus à Franco-Fête de Toronto cet été.

À plusieurs reprises au cours du festival, l’organisateur en chef Jacques Charette a remercié les dizaines de bénévoles qui l’ont assisté encore une fois cette année.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur