Cinquante objets cultes du XXe siècle

Partagez
Tweetez
Envoyez

En publiant Les objets cultes du XXe siècle, traduction d’un ouvrage allemand, les Éditions de la Martinière nous invitent à un véritable voyage au cœur du design qui a marqué le siècle dernier. Des vêtements, des parfums, des voitures, du mobilier, ce livre foisonne d’objets qui, à un moment ou un autre, ont fait partie de notre quotidien.

Les auteurs sont deux journalistes allemands, Christine Sievers et Nicolaus Schröder, qui nous font découvrir, de manière concise et très documentée, l’histoire de cinquante créations, depuis la chaise Thonet, symbole de l’ère pré-Ikea, jusqu’au premier ordinateur Macintosh, en passant par le briquet Zippo, la montre Swatch et la veste Armani, entre autres.

Chaque objet culte fait l’objet d’un texte de quatre à six pages, dont l’une est une fiche synthèse qui renferme une courte biographie du créateur, une brève description de sa création et des repères historiques.

Les cinquante objets présentés ne semblent pas se succéder selon un ordre d’importance. Ils se logent tous à l’enseigne du design. Le design est partout. Un produit n’existe pas uniquement pour sa qualité constructive ou esthétique, «il est également l’expression de son époque.

Si celle-ci le marque de son empreinte, l’objet marque lui aussi son temps. Il satisfait des besoins latents ou éveille des désirs, il remplit sans remous sa fonction ou exprime par son esthétique les attentes de la société. C’est ainsi que les classiques du design incarnent l’esprit d’un siècle, qu’ils lui donnent un visage.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Je vous présente quelques-uns de ces classiques, en commençant par le jeans que l’Allemand Levi Strauss crée en 1860. Après avoir expérimenté dans la mercerie de son beau-frère à San Francisco, Strauss utilise un coton très résistant importé de Nîmes; la serge de Nîmes, teinte avec de l’indigo, devient rapidement le «denim» (de Nîmes). Les rivets de cuivre inoxydable font leur apparition en 1873 et une fabrication synthétique de la couleur bleu foncé est mise au point en 1897.

Ce sont les GI qui importent le jeans en Europe durant la Seconde Guerre mondiale. En 1955, le film À l’est d’Eden, avec James Dean drapé d’un jeans, fait du vêtement l’objet d’un culte.

Gabrielle Bonheur Chasnel (1883-1971) est connue mondialement sous le nom de Coco Chanel. Elle décide de mettre au point un parfum pour dames et rencontre, en 1920, le chimiste Ernest Beaux. L’année suivante, Beaux lui envoie des échantillons et elle retient le numéro 5 qui est composé de plus de 80 ingrédients dont les notes dominantes sont la rose et le jasmin.

Ainsi naît le Chanel No 5, premier parfum réalisé à partir de matières odorantes synthétiques et naturelles. Chanel No 5 doit sa renommée au fait qu’«il est interprété différemment selon les peaux, chaque femme lui donnant ainsi une note particulière». Un classique est né!

Plusieurs véhicules figurent au palmarès des 50 objets cultes du XXe siècle. C’est le cas de la Coccinelle, de la Vespa, de la DS Citroën, de la Fiat Panda et de la Honda CB 750. En 1933, Adolf Hitler dessine une voiture qui ressemble à une coccinelle. En 1936, Ferdinand Porsche lui présente trois prototypes d’une voiture du peuple. En 1939, la Volkswagen est mise en production, mais limitée durant la guerre. En 1949, la première VW est exportée aux États-Unis. En 1955, un million de Coccinelles ont été produites.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En 1972, avec 15 millions d’exemplaires, la Coccinelle est le modèle le plus vendu de l’histoire de l’automobile. Le 10 janvier 1980, la production de la Coccinelle cesse en Allemagne. En 2001, des Coccinelles produites au Mexique sont importées sous le nom de True Beetle.

Le non d’Ole Kirk Christiansen (1891-1958) ne vous dit peut-être pas grand-chose, mais sa création risque de vous rappeler des heures de détente… constructive. Il est l’inventeur des blocs Lego.

C’est en 1949 que Christiansen fabrique les premières briques en plastique dotées de tenons. Le dépôt légal de la marque Lego a lieu le 1er mai 1954. Le jeu de legos est présenté pour la première fois au public en 1955, dans un magasin de Copenhague. Les instructions de montage ne font leur apparition qu’en 1964. Ole Kirk Christiansen meurt avant de connaître l’ascension de Lego au rang de société internationale.

Si le bikini de Louis Reard est présenté à Paris en 1946, et attire l’attention du public, le deux-pièces voit le jour bien avant cela. «On trouve en effet dès 1600 avant Jésus-Christ des tenues de bain deux-pièces sur des fresques minoennes.»

En 1951, les organisateurs du concours Miss Monde interdisent le port du bikini. En 1952, Brigitte Bardot apparaît dans le film The Girl in the Bikini. En 1962, Ursula Andress porte un bikini, armée d’un couteau, dans James Bond contre docteur No; elle devient ainsi une icône érotique du cinéma. En 1968, dans Barbarella de Roger Vadim, Jane Fonda introduit le bikini dans les films de science-fiction.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En 1974, le bikini se réduit au string et atteint ainsi le minimum absolu.

Je pourrais vous parler des pictogrammes d’Otl Aicher ou du baladeur d’Akio Morita, mais je m’arrête ici dans l’espoir de vous avoir présenté le minimum absolu des objets cultes du XXe siècle.

Christine Sievers et Nicolaus Schröder, Objets: les objets cultes du XXe siècle, traduction de l’allemand par Didier Debord, Paris, Éditions de La Martinière, 2007, 288 pages, 39,95 $.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur