Cinéfranco aura lieu au LightBox


21 septembre 2010 à 13h21

Le Festival international du film de Toronto (TIFF) a pris fin dimanche au Bell LightBox, son nouveau siège social qui contient des salles dernier cri, la meilleure technologie sonore et visuelle, au cœur de l’Entertainment District: forcément ça fait rêver. Ce ne sera bientôt plus un rêve pour Cinéfranco, le festival torontois de films francophones. La prochaine édition de Cinéfranco, en mars 2011, se déroulera dans l’enceinte du Bell LightBox; sa directrice, Marcelle Lean, a confirmé la nouvelle en entrevue avec L’Express.

Les deux programmes présentés par le festival Cinéfranco, le programme jeunesse et le grand public seront organisés au Bell LightBox. «Il se peut aussi qu’on passe quelques films au Review puisqu’on a un accord avec eux, mais tous les autres seront au Bell LightBox», indique Marcelle Lean.

Lors d’une session de discussion avec les responsables de la nouvelle structure ouverte pour le TIFF 2010, la directrice de Cinéfranco est parvenue à les convaincre de lui louer les salles pour la durée du festival de films francophones.

«Les avantages sont multiples. Le prix de la location est très avantageux, les projections sont d’excellente qualité, ce sont des cinémas dernier cri qui offrent beaucoup de possibilités et on aura du personnel pour s’occuper de nous. Par exemple, on aura un projectionniste. Les responsables ont exprimé une volonté de s’occuper de nous, et le service du TIFF est excellent, on l’utilisait déjà pour les services de billetteries les années précédentes», justifie Marcelle Lean.

Autre avantage, celui de se trouver dans le cœur du cinéma torontois, à proximité du Scotiabank Theatre, de l’AMC, de l’ONF. Des bruits courraient sur le fait que la zone Yorkville et Bloor et Bay n’attirerait plus autant les vedettes, pendant le TIFF et que cela glisserait lentement vers l’entertainment district.
Un bon point pour Cinéfranco!

Pour le moment, seul un accord oral est scellé, mais c’est comme si c’était fait, assure la directrice lors d’une entrevue réalisée jeudi dernier. «On aime beaucoup ce que le Bell LightBox fait pour nous, ils nous aideront également du côté marketing», poursuit Marcelle Lean. L’intérêt pour le Bell LightBox serait d’attirer ensuite les amateurs de cinéma et d’exposition lors d’autres événements prenant place dans leur établissement.

Du côté du contenu de Cinéfranco, Marcelle Lean ne peut pas encore vraiment s’avancer, mais explique qu’il existe des tendances dans les festivals cette année et que Cinéfranco pourrait présenter des créations similaires.

«Je veux voir ce qui se passe autour des films, comment le public réagit et ce que les gens veulent voir. Il faut avoir cet éventail, pour faire une programmation», avance-t-elle.

Après avoir assisté au Festival Paris Cinéma, à celui de Montréal et maintenant au festival international de Toronto, la directrice de Cinéfranco remarque une multiplication des films à tendance noire, basés sur des thèmes comme le suicide, les situations critiques, mais aussi sur la condition de mère et la relation avec l’enfant, ou encore le rôle d’Internet dans notre vie, comme un autre monde. Pour les films à destination des plus jeunes, elle souligne une certaine mode de l’adaptation de la bande dessinée à l’écran.

Marcelle Lean note également un nombre croissant de coproductions entre différents pays où la France, la Belgique, le Québec et plusieurs autres pays francophones se taillent une belle part du gâteau. Un journaliste du Globe and Mail le faisait remarquer avant le lancement du TIFF, cette année, la France était LE pays en vogue pour le cinéma et les acteurs qu’elle proposait.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Sherif américain et tueur en série

Roy Braverman
Hunter montre comment un tueur en série peut en cacher un autre… tandis que L’esquive est une enquête des plus noires sur l’enlèvement d’un...
En lire plus...

17 décembre 2018 à 9h00

Le perroquet est aux oiseaux ce que l’humain est aux grands singes

On savait déjà que le perroquet était un animal intelligent. Voilà qu’on lui trouve des caractéristiques génétiques qui, chez nous, sont associées au développement...
En lire plus...

17 décembre 2018 à 7h00

Un film de Noël franco-ontarien

TV5
Alors que les fêtes de fin d'année approchent à grands pas, toutes les chaînes de télévision diffusent des téléfilms de Noël. Le 18 décembre,...
En lire plus...

16 décembre 2018 à 15h00

Que célèbre-t-on vraiment le 25 décembre?

On peut fort légitimement se demander ce qu'on célèbre le 25 décembre, tant l'obscurité de la nuit des temps entoure la naissance de Jésus...
En lire plus...

16 décembre 2018 à 13h00

Cinq coups de cœur de notre chroniqueur

Paul-François Sylvestre
Au cours de l’année 2018, j’ai recensé environ soixante ouvrages pour L’Express. C’est maintenant le moment de vous faire part de mes coups de...
En lire plus...

16 décembre 2018 à 11h00

Cadeau de Noël inespéré

Michel Peyramaure
Certains romans méritent de sortir de l’oubli et d’être réédités. L’orange de Noël, de Michel Peyramaure, figure parmi ceux-ci.
En lire plus...

16 décembre 2018 à 9h00

Quiz : Daniel Poliquin

Apprenez-en plus sur Daniel Poliquin.
En lire plus...

16 décembre 2018 à 7h00

Jazz manouche de Noël à Oshawa dimanche

Oshawa
Pour vous mettre dans l’ambiance de Noël, le Conseil des organismes francophones de la région de Durham a concocté un après-midi en chanson avec...
En lire plus...

15 décembre 2018 à 15h00

L’Halloween à Noël: une génération de Mummers à Terre-Neuve

Terre-Neuve
Une tradition terre-neuvienne revit depuis 30 ans à St. John’s: des groupes de joyeux lurons costumés s’invitent chez des voisins!
En lire plus...

15 décembre 2018 à 13h00

Aspirine et 7 Up, meilleurs amis du sapin de Noël?

sapin
Mieux vaut se contenter d’arroser généreusement le sapin d’eau du robinet… et rien d’autre !
En lire plus...

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur