C’est la semaine du Canada à l’écran

Partagez
Tweetez
Envoyez

La grande fête de célébration du cinéma et de la télévision canadienne a commencé lundi par la réception et le cocktail des nommés, au Ritz Carlton de Toronto, où les célébrités nationales des septième et huitième arts ont défilé sur le tapis rouge déroulé en leur honneur.

Amalgamant les défunts Geminis (TV et numérique) et Genies (Cinema) depuis 2013, les Prix Écrans Canadiens sont remis par l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision, et récompensent l’excellence des productions et personnalités nationales dans le domaine du cinéma, de la télévision et des médias numériques.

En 2014 la traditionnelle (et très longue!) cérémonie d’une journée est étendue sur sept jours pour devenir la grande célébration que nous connaissons aujourd’hui, notamment avec des soirées ouvertes au public, des projections gratuites à travers le pays, une journée de séminaire pour professionnels et passionnés, une après-midi de rencontres des célébrités avec les fans, et deux cérémonies de remises des prix techniques, pour une semaine qui se termine en grande pompe dimanche soir, avec la soirée de remise des prix les plus prestigieux.

Pour être nommée dans la sélection annuelle, une production doit soumettre une œuvre à l’Académie, qui fait ensuite une présélection à l’interne, qu’elle envoie à ses membres votants dans chacune des cent trente deux catégories (meilleur son, meilleure image, meilleure réalisation, etc…). Ceux-ci déterminent alors les gagnants en remplissant des bulletins à la manière d’un sondage d’opinion.

Aucune série franco

Avec un record de 161 nominations québécoises cette année, plusieurs personnes se sont demandés pourquoi aucune série TV francophone ne figure au palmarès des nommés.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La réponse est simple et purement économique: le Québec, s’estimant un marché complètement différent et séparé du reste du Canada, a décidé de maintenir ses Prix Gémeaux pour la télévision et le numérique.

Cela ne serait sans doute pas un problème si la séparation ne débordait sur les langues en milieu minoritaire. En effet, les deux types de récompenses ne sont pas seulement séparés par la géographie, mais aussi par la langue.

Ainsi ce ne sont pas juste les productions québécoises qui atterrissent aux Gémeaux, mais bien toutes les productions francophones canadiennes, ce qui, évidemment, crée un désavantage au niveau des votes, et bien sûr, résulte en une chance très inférieure d’obtenir un prix pour les productions franco-canadiennes, puisque celles-ci ne sont que très peu vues dans la Belle Province, et que les québécois préfèrent sans doute très humainement voter pour leur comparses familiers plutôt que pour des inconnus résidant à l’autre bout du pays.

La promotion locale de nos productions francophones hors Québec est donc bien difficile avec cette délocalisation. Les chances d’obtenir des prix seraient-elles meilleures si les productions franco-canadiennes étaient inclues dans les Prix Écrans? Pas si certain non plus puisque la majorité des jurés ne sont pas bilingues…

La situation n’est pas similaire pour les productions anglophones québécoises, qui atterrissent aux Prix Écrans à Toronto, puisque celles-ci sont distribuées à travers le Canada et vendues dans le monde entier, mais elle est encore plus difficile pour les productions canadiennes dans une langue non-officielle, celles-ci devant être sous-titrées en français ou en anglais, et atterrissant soit aux Gémeaux, soit aux Prix Écrans selon la langue choisie.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Deux célébrations

Pour voir le bon côté des choses, le public y gagne: nous avons une semaine complète pour célébrer nos productions anglophones (et francophones dans le cinéma), et une seconde cérémonie six mois plus tard pour les productions TV et numériques francophones!

Les deux évènements sont diffusés en direct par Radio Canada et CBC, à la télévision et sur internet en streaming. Il faut juste se tenir au courant des dates!

En attendant septembre pour les Gémeaux, vous pourrez toujours allez voir des projections de films nominés en salles (Room, le samedi 12 mars à Toronto), voir certaines productions TV et numériques en ligne gratuitement (dans la catégorie Watch du site web), rencontrer vos célébrités préférées pour des photos (Fanzone, au Eaton Centre le 12 mars également) et rire avec Norm McDonald lors de la cérémonie finale télévisée en direct, dimanche soir sur CBC (en Anglais).

Et rassurons-nous, il y en aura pour toutes les langues!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur