Centre francophone de Toronto: un Espace jeunesse pour enfin rejoindre les ados

Dans le local de La Cité au 555 Richmond Ouest

Coupure du ruban à l'Espace jeunesse du CFT, avec la directrice générale Florence Ngenzebuhoro, le président Jean-Luc Bernard, la directrice du département de santé mentale et du développement de l’enfance Sika Eliev, le député libéral fédéral de Spadina-Fort York Adam Vaughan.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Offrant déjà différents services pour plusieurs catégories d’usagers, le Centre francophone de Toronto vient d’ouvrir son «Espace jeunesse», s’inscrivant dans une vision stratégique d’élargissement de la clientèle.

À travers la participation de l’ensemble des pôles du CFT, mais surtout de son équipe de santé mentale, le nouvel Espace accueillera tous les jeudis après-midi (de 15h45 à 21h) des jeunes âgés de 12 à 17 ans, et ce dès le 19 septembre.

«Un espace pour créer, se connecter, apprendre et inspirer»

Situé dans les locaux loués au CFT par le Collège La Cité, au 3e étage du 555 rue Richmond Ouest, le nouvel Espace jeunesse a pour but principal d’offrir aux jeunes francophones un lieu sécurisant, socialisant et épanouissant.

Un Espace jeunesse aux multiples utilités.

On veut «renforcer le lien social, briser l’isolement et créer un sentiment d’appartenance à la communauté francophone», affirme Jany Grignou, membre de l’équipe de santé mentale du CFT, devant la cinquantaine de personnes venues assister à la cérémonie d’ouverture mercredi.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Directrice générale depuis deux ans maintenant, Florence Ngenzebuhoro s’est dite «émue et heureuse» de l’aboutissement de ce projet. «Dès mon arrivée, j’avais vraiment en tête d’établir un centre pour les jeunes, et une opportunité s’est offerte.»

Services, soutien et activités

Issu de la combinaison de toutes les équipes du Centre francophone (santé mentale, aide juridique, emploi, santés primaires, enfance et famille), l’Espace jeunesse va permettre d’offrir aux ados des services et du soutien émotionnel ponctuel, encadrés par des professionnels, de même que des activités sportives, artistiques et culinaires, et même une aide dans l’orientation scolaire.

Performance d’improvisation humoristique de Daphney Joseph et Florian François lors de l’inauguration.

«Il est important d’offrir à la jeunesse un lieu où elle s’épanouit et s’identifie», de commenter la chef du service de santé mentale du CFT, Sika Eliev.

À travers des services intégrés gratuits et disponibles sans rendez-vous, cet espace était nécessaire, assure-t-on. Il est maintenant bien réel.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur