Business France attire les Français à Toronto

Accompagner les entreprises et faire venir de jeunes diplômés

L'agence Business France travaille à la fois à aider les entreprises françaises à s'internationaliser, et à accompagner les entreprises étrangères à s'implanter en France.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Business France (anciennement UbiFrance et Invest in France) est une agence chargée du développement international des entreprises françaises à l’international, des investissements internationaux en France, et de la promotion économique du pays.

À Toronto, elle est localisée au 154 de l’avenue University.

Un double objectif

Accompagner les projets d’implantation en France, par des conseils, des réseaux, des analyses de marché, sont les missions de la section Invest.

«On cherche des sociétés canadiennes qui visent la croissance, notamment sur le marché européen, avec comme porte d’entrée la France», déclare ainsi Omar Janjua, responsable Communication, Marketing et VIE (Volontariat international en entreprise) de Business France Toronto.

«L’objectif à terme est bel et bien que la société canadienne crée des emplois en France», ajoute-t-il.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Omar Janjua.

Dans le cadre des activités liées à la section Export, Business France accompagne les sociétés françaises vers le Canada, et notamment vers l’Ontario.

«Nous organisons par exemple des missions collectives ciblées par secteur d’activité, comme le French Fab Booster North America (pour l’industrie 4.0), ou Collision (pour les nouvelles technologies). Nous organisons également des opérations de découvertes et de tests de vins français auprès des acteurs clefs du secteur, et nous accueillons des délégations d’entreprises ou de régions.»

Business France Toronto organise plusieurs types d’événements, notamment le TastIn’ France autour du vin.

L’agence répartit ses services en quatre secteurs d’activité principaux: technologie et industrie, agrotechnologie, art de vivre et service, santé.

Un intérêt croissant pour Toronto

«Si la majorité de nos opérations restent liées à Montréal et au Québec, la tendance évolue, et les entreprises françaises s’intéressent de plus en plus à Toronto. Nous avons en effet accompagné des délégations de certaines régions françaises particulièrement intéressées, notamment Auvergne Rhône Alpes et Région Sud.»

«On observe également que de plus en plus de sociétés françaises s’implantent à Toronto, comme Décathlon, Okaïdi, La Durée, ou encore Mazars.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Après une implantation au Québec en 2018, puis à Ottawa en 2019, la marque Décathlon arrive à Toronto avec deux magasins en 2020.

Anticiper les difficultés

Parmi les principales difficultés que Business France observe chez les entreprises françaises voulant s’implanter au Canada, Omar Janjua pointe «le manque de préparation ou d’anticipation des entreprises».

«Beaucoup ne sont pas prêtes à aborder le marché canadien, et elles ne s’adaptent pas assez. On n’investit pas le marché canadien comme on investit en Allemagne ou en Belgique. Il faut être conscient que ce projet nécessite du temps, de l’énergie, et d’importants moyens financiers.»

L’agence française a deux bureaux au Canada: à Montréal, et Toronto.

«Ensuite, il y a aussi la difficulté de faire comprendre aux entreprises françaises qu’il y a énormément de potentiel à Toronto. Le Québec, de par la proximité culturelle et linguistique avec la France, a tendance à capter beaucoup des projets. Toronto n’est que trop rarement une finalité dans les projets d’entreprises, et nous travaillons à faire évoluer cette perception.»

Un programme VIE unique au monde

«Le programme de Volontariat international en entreprise est le seul programme de ce type au monde. Les jeunes diplômés français sont commandités par l’État pour avoir une expérience à l’international, au sein d’une entreprise française. L’objectif est d’ensuite améliorer leur employabilité en France.»

«Le Canada est le 5e pays au monde où il y a le plus de VIE, et nous observons un intérêt croissant des jeunes Français pour Toronto, qui correspond avec la demande des entreprises. Environ 200 sociétés en accueillent au Canada.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Les bénéfices pour la société d’accueil sont multiples: elle est accompagnée dans l’acquisition d’un nouveau talent, et les procédures administratives sont gérées par Business France. En somme, elles n’ont plus qu’à former le nouvel arrivant, tout en tirant profit de l’expertise qu’il ou elle leur apporte.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur