Bobby Bazini a le vent dans les voiles

L’auteur-compositeur-interprète québécois vient de sortir son 4e album «Move Away»

Bobby Bazini vient tout juste de lancer son 4e album sur l'étiquette Universal.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Bobby Bazini roule sa bosse depuis 10 ans et vient tout juste de lancer son 4e album, Move Away. L’Express en a profité pour en discuter avec lui.

Originalement prévu pour le 8 mai, l’événement a dû être reporté en raison de la crise sanitaire.

«Quand la pandémie a commencé, ça a mis tout le monde sur pause. On avait pas encore terminé le côté visuel et on a préféré reporter et repenser à la stratégie. C’est une nouvelle façon de fonctionner, mais je ne voulais pas attendre plus longtemps. Les chansons étaient prêtes et j’avais le goût de les sortir.»

Bazini a entamé l’écriture des pièces de l’album en septembre 2017.

Move Away

Écrite avec le brésilien Petro Vito, la pièce titre de l’album est en quelque sorte le fil conducteur de ce nouvel effort.

«Quand je commence un nouveau projet il y a toujours une pièce principale qui devient comme une carte routière à suivre un peu pour le processus de l’album. Pour celui ci, c’était Move Away. J’ai toujours voulu partir loin, voyager et voir le monde et grâce à la musique, ça m’a permis de le faire.»

«Le concept peut aussi être de sortir de sa zone de confort et d’essayer des trucs nouveaux. Nous sommes allés ailleurs avec les sonorités, un peu plus contemporaines et tonalités de ma voix aussi.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les voyages au coeur du processus

Bazini a beaucoup voyagé et profite de chaque occasion pour créer et enregistrer à l’étranger. Après Los Angeles et Nashville par le passé, c’est du côté de Berlin et Londres qu’il s’est tourné pour ce 4e album. 

«C’est important pour moi de voyager quand j’écris un nouveau projet. J’adore voyager et ça amène toujours de l’inspiration de changer d’endroit et de voir des nouvelles choses, découvrir des nouveaux endroits. Travailler avec des nouvelles personnes ça m’amène ailleurs aussi.»

10 ans de carrière

Quatre albums, deux disques platines, deux nominations aux Prix Junos et d’innombrables tournées: les 10 dernière années ont été mouvementées pour l’artiste.

«C’est fou comment ça a passé vite. Tellement de choses qui se sont produites. Des fois j’ai encore l’impression d’être la même personne qu’avant, le gars qui rêvait de partir. Je suis content des 10 dernières années, des rencontres que j’ai faite. Mes albums c’est un peu comme des albums photos. Je me considère chanceux d’avoir pu faire ce que je voulais.»

Concerts virtuels et ciné-parcs

Depuis les derniers mois, les artistes doivent se tourner vers les concerts virtuels, expérience que semble apprécier le chanteur originaire de Mont-Laurier.

«C’est l’fun. On s’habitue à cette nouvelle façon de faire. Ça reste relax et ça me permet de faire un festival à Calgary mais d’être chez-moi. Ça permet de faire des sessions avec des gens ailleurs et c’est l’fun de pouvoir rester connecter. Le plus drôle est qu’à chaque fin de chanson tu réalises que tu es seul dans la maison.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Bazini a également fait deux spectacles dans des ciné-parcs récemment, formule que nous voyons de plus en plus partout au pays. 

«C’était spécial, surtout le premier spectacle. C’était étrange et on est pas habitué que ça soit une bonne chose de se faire klaxonner! Apres avoir fait quelques chansons, on était super contents d’être là et de pouvoir rejouer avec le band, ça faisait du bien. C’est pas l’idéal parce que d’avoir des gens en avant de toi c’est irremplaçable mais on était vraiment contents de pouvoir jouer dans ses circonstances là.»

Le monde

Celui pour qui le voyage occupe une place omniprésente avait d’ailleurs entamé l’année 2020 sur la route et son horaire devait être très chargé. 

«Le début de l’année avait bien commencé. J’ai fais une tournée en Europe et Moyen-Orient. C’était vraiment cool de voir des cultures tellement différentes l’une de l’autre. Je devais faire ma première tournée au Royaume-Uni d’une durée de un mois mais ça a été annulé. Nous sommes revenus de la tournée le 12 mars et tout a basculé après. Mais au moins toute notre équipe a pu retourner à la maison saine et sauve. On peu peut-être pas voyager pour l’instant mais on peut quand même continuer à sortir de la musique!»

Tournée en équipe

La tournée canadienne qui devait avoir lieu a officiellement été reporté et les nouvelles dates de spectacles ont été annoncées, ce qui rend le principal intéressé bien heureux.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«C’est l’fun d’avoir quelque chose to look forward to. C’est un soulagement total et pour le band aussi, parce que eux aussi on hâte. Ils me suivent depuis toutes ces années là mais là ils ne peuvent rien faire.

Moi en tant qu’artiste, j’écris des chansons et je peux quand même avoir des rentrées d’argent ailleurs mais quand je pense à mon sonorisateur ou éclairagiste par example, c’est des moments difficiles. Donc dès que j’ai la possibilité d’amener mon équipe pour un show, je le fais toujours. C’est l’fun de pouvoir se retrouver et faire des choses ensemble.»

Bobby Bazini en spectacle lors d’un festival

Toronto

La Ville Reine devait accueillir la visite de l’artiste de 31 ans en mai dernier mais le concert a bien évidement dû être reporté.

«C’est vraiment plate parce qu’on on vient souvent à Toronto, mais le spectacle du Paradise était mon premier spectacle sold out et nous avions même annoncé une 2e date qui se remplissait bien. C’est quand même cool de voir l’intérêt et ça va être partie remise.»

L’album «Move Away » est disponible dès maintenant.

Effectivement, ce n’est que partie remise, car une nouvelle date de spectacle vient d’être annoncée: Bobby Bazini se produira au Théâtre Paradise (1006 Bloor St. W) le 8 avril 2021. 

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur