Blogger expliqué à ma soeur (I): pourquoi bloguer?

Partagez
Tweetez
Envoyez

Il y a quelque temps, j’expliquais Pinterest à ma mère dans ce blogue. Je ressens maintenant le besoin d’expliquer Blogger à ma soeur parce que c’est l’outil par excellence pour l’initier à l’univers fascinant du monde des blogueurs. Mais tout d’abord, voyons les diverses raisons pour se lancer dans un blog.

Je prends ici l’exemple de ma soeur, mais cet article s’applique à toute personne suffisamment passionnée par un sujet pour en avoir développé une expertise.

Partager son expérience

Depuis quelques années, ma cadette fait l’école à la maison pour trois de ses quatre enfants. Elle a accumulé une foule de connaissances sur la façon de vivre ce choix au Québec. Elle a démêlé toutes les procédures administratives avec le ministère de l’Éducation. Elle a fait des erreurs et des bons coups. Elle a développé des outils, des programmes, des trucs pour faire mieux. En un mot, tout naturellement au fil du temps, elle est devenue une experte en la matière.

Voilà l’étoffe dont on fait un blogueur.

Avoir un blogue permettrait à ma soeur de partager son expérience avec les autres parents afin que tout ce beau travail de terrain qu’elle fait rayonne au-delà de sa famille. Elle pourrait diriger les parents qu’elle rencontre et qui lui posent des questions sur l’école à la maison vers une source d’information sympathique et crédible.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Elle pourrait se servir de son blogue tout simplement pour relever ses bons coups (pour s’encourager) ou pour détailler les étapes d’un projet (afin d’être capable de reproduire la «recette»). Elle pourrait aussi s’en servir pour archiver les liens d’article, de livres ou de films qu’elle ne veut pas oublier.

Ça permettrait également à sa famille de mieux comprendre sa vie au quotidien!

Une carrière?

Ma soeur pourrait éventuellement décider d’en faire une carrière en lançant une série d’ateliers sur la création de projets pédagogiques intéressants. Elle pourrait devenir consultante en éducation alternative. Rien de tel dans ce cas qu’un blog pour se faire connaître et établir sa crédibilité.

Facebook versus un blogue

Voilà une bonne occasion pour faire la distinction entre Facebook (FB) et un blogue (sur Blogger.com ou autre). Les deux sont bons et peuvent se compléter, mais ceux qui sont tentés de tout miser sur une page Facebook (FB) pour se promouvoir négligent deux faits importants.

Premièrement, il est difficile de retrouver sur FB un affichage qu’on a aimé quelques jours auparavant (surtout depuis qu’ils ont changé la présentation de leur «time line»!). Ce qui veut dire que l’énergie que vous consacrez à écrire une perle de sagesse sur FB a une courte portée. Loin des yeux, loin du coeur.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Deuxièmement, ce qui est affiché sur FB n’est pas indexé par Google. Facebook et Google sont deux entités parallèles qui ne se recoupent presque pas. Donc, ce que vous affichez sur votre page FB (textes, photos, informations, liens ou toute autre contribution) ne remontera pas à la surface si quelqu’un cherche votre genre d’expertise par mots clés sur Google.

Une question de liens

La seule façon pour votre page FB de ressortir sur Google sera si les gens la cherchent par son nom officiel.

Exemple concret: si des gens ont entendu parler de mes guides Toronto Urban Strolls et se rappellent du nom de l’auteure, ils trouveront facilement ma page FB personnelle en googlant «Nathalie Prezeau». Cependant, s’ils n’ont retenu qu’une partie du titre soit «Toronto Strolls», ils ne trouveront pas de liens vers Facebook (malgré le fait que j’y parle souvent de mes guides).

Par contre, ils trouveront pleins de liens sur les mentions de mes livres sur mes sites web, mes blogues, Amazon et même Pinterest!

Blogger.com

Parmi tous les moyens de diffusion gratuits qui sont maintenant à notre disposition, Blogger est celui qui m’épate le plus, avec tout son potentiel pour diffuser les bonnes idées, et son côté «user friendly.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Il y a plusieurs débats sur les avantages de Blogger versus l’option de base gratuite de blogue avec WordPress.

Je ne suis pas la seule à trouver Blogger moins rébarbatif pour un blogueur débutant. Plusieurs blogueurs plus expérimentés en viennent éventuellement à transférer leur blog chez WordPress pour bénéficier des options payantes permettant un blogue au look plus léché et donnant accès à plus de gadgets.

Mais je pense honnêtement que Blogger «fait la job!»

La semaine prochaine, je ferai faire à ma soeur un tour d’horizon de mes trois blogues sur Blogger: Passions 100 Façons, Toronto Fun Places et Toronto Urban Strolls et lui refilerais quelques trucs des plus importants pour créer un blogue utile.

Vous trouverez cet article et une foule d’autres faits et considérations sur le blogue www.passions100facons.blogspot.ca. Nathalie Prézeau est l’auteure de Toronto Fun Places… for families et des deux guides Toronto Urban Strolls… for girlfriends 1 et 2, en vente en librairies et sur ses deux sites.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur