Bienvenue au polar islandais

Siglufjördur, le village isolé

roman

Ragnar Jónasson, Sótt, roman traduit de la version anglaise d’après l’islandais par Ombeline Marchon, Paris, Éditions de La Martinière, 2018, 352 pages, 34,95 $.


20 novembre 2018 à 13h00

Rare sont les romans islandais traduits en français. C’est le cas de Sótt, écrit par Ragnar Jónasson dont la famille est originaire de Siglufjördur, un des villages les plus isolés du nord de l’Islande.

Une partie de l’action se déroule dans ce fjord bloqué entre la côte et les hautes montagnes, «le genre d’endroit où on perd facilement la tête» en raison de l’isolement, du froid et de la noirceur.

Nous sommes en 2012 et la police est appelée à revisiter la mort d’une femme, 55 ans passés. Elle serait décédée après avoir confondu un pot de sucre et un pot de mort-aux-rats.

Plusieurs croient à un suicide, mais son soi-disant neveu en doute. Il a une photo qui le montre à cinq mois avec ses parents, son oncle, sa tante et un jeune homme qui le porte dans ses bras. Personne ne sait qui est ce jeune homme…

Vaut mieux cacher la vérité

L’auteur échafaude toute une intrigue où le policier qui fait enquête se sent mal à l’aise de résoudre le mystère, où il se demande s’il vaut mieux cacher la vérité. «Il s’était efforcé de faire la lumière sur le passé, mais peut-être n’avait-il rien arrangé.»

Plusieurs intrigues s’entrecroisent dans ce roman policier. Outre le suicide suspect d’une femme 50 ans passés, il est question de magouille politique, d’enfant kidnappé et de musicien mort pas si accidentellement que ça. De plus, Siglufjördur se relève d’une épidémie de fièvre hémorragique (sótt, en islandais).

Une journaliste mène sa propre enquête et pimente allègrement ce polar qui nous montre comment certains villages dans le nord de l’Islande sont à ce point plongés dans les ténèbres que leur isolement demeure presque palpable. Le dénouement des multiples intrigues s’avère lui aussi ténébreux.

Isolement et noirceur

Nous sommes loin des fjords sous un ciel étoilé ou rayonnant d’aurores boréales.

Peut-on mourir de peur dans l’isolement et la noirceur? Est-ce que vivre dans l’obscurité peut jouer sur le moral? Des fantômes surgissent-ils dans ces conditions? Le policier enquêteur n’a pas réponse à toutes ces questions, mais il sait que «la colère ne fait jamais bon ménage avec le chagrin»…

C’est l’agent du romancier suédois Henning Mankell qui a découvert Ragnar Jónasson et vendu les droits de ses livres dans vingt pays.

Né à Reykjavik, Jónasson a traduit plusieurs des romans d’Agatha Christie en islandais, avant d’écrire ses propres «enquêtes de Siglufjördur», qui connaissent un succès retentissant en France et à l’étranger.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Jazz manouche de Noël à Oshawa dimanche

Oshawa
Pour vous mettre dans l’ambiance de Noël, le Conseil des organismes francophones de la région de Durham a concocté un après-midi en chanson avec...
En lire plus...

15 décembre 2018 à 15h00

L’Halloween à Noël: une génération de Mummers à Terre-Neuve

Terre-Neuve
Une tradition terre-neuvienne revit depuis 30 ans à St. John’s: des groupes de joyeux lurons costumés s’invitent chez des voisins!
En lire plus...

15 décembre 2018 à 13h00

Aspirine et 7 Up, meilleurs amis du sapin de Noël?

sapin
Mieux vaut se contenter d’arroser généreusement le sapin d’eau du robinet… et rien d’autre !
En lire plus...

Manque de compréhension envers les immigrants handicapés

Fauteuil roulant
Les immigrants ayant un handicap affrontent des défis auxquels les travailleurs sociaux ne font pas assez attention.
En lire plus...

15 décembre 2018 à 9h00

Le Soleil vu d’en haut, c’est désormais possible

Une sonde spatiale européenne vient d’envoyer suffisamment de données pour qu’on puisse extrapoler une image approximative du «pôle nord» de notre étoile.
En lire plus...

15 décembre 2018 à 7h00

Université de Hearst: pas d’inquiétude… pour l’instant

Alors qu’elle a fait l’objet d’une étude par le gouvernement, en août, il semble que l’Université de Hearst ne soit pas visée directement par...
En lire plus...

14 décembre 2018 à 19h00

Commissariat et Université: Ronald Caza et Mark Power examineront les avenues juridiques

Résistance franco-ontarienne
Après les manifestations, l’AFO a retenu les services des avocats Ronald Caza et Mark Power afin d’analyser la possibilité de demander une révision judiciaire...
En lire plus...

14 décembre 2018 à 17h00

Un plaisir visuel et gustatif au sommet de la Tour CN

Restaurant 360
Située à 351 mètres d'altitude en haut de la Tour CN, le Restaurant 360 est sans doute l'un des meilleurs restaurants de Toronto.
En lire plus...

14 décembre 2018 à 11h00

Une épidémie de peste il y a 4900 ans?

paléontologie
Une épidémie de peste pourrait-elle avoir éradiqué la première population d’agriculteurs européens, il y a 4900 ans? C’est l’intrigante question qui se pose après...
En lire plus...

14 décembre 2018 à 7h00

D’hôtesse de l’air manquée à directrice de compagnie aérienne

12 décembre 2018
Julie Mailhot est directrice générale d’Air Georgian, qui opère 62 000 vols régionaux par année, de Toronto et de Calgary, vers une trentaine de...
En lire plus...

13 décembre 2018 à 19h59

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur