Bientôt un arbre généalogique du Pacifique

Grâce à l'analyse du tartre des dents

Les pays de l'Océanie. (Photo: Spiridon Ion Cepleanu — CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org)

Les pays de l'Océanie. (Photo: Spiridon Ion Cepleanu — CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org)


3 décembre 2017 à 18h00

Des chercheurs proposent d’analyser les différentes étapes du peuplement des îles du Pacifique à partir du… tartre des dents.

Si la méthode est inédite, elle n’étonnera pas les amateurs de fossiles. C’est qu’au contraire de la plaque dentaire, le tartre est ce qui ne peut plus être enlevé avec une brosse à dents. C’est, littéralement, de la plaque dentaire fossilisée: des chercheurs s’en sont même servis pour en apprendre un peu plus sur ce que mangeaient des Néandertaliens morts il y a 40 000 ans.

Certes, le peuplement de la majeure partie du Pacifique — incluant Hawaii, la Nouvelle-Zélande et l’île de Pâques — s’est fait beaucoup plus récemment, dans les 2000 dernières années, mais l’ordre dans lequel il s’est fait reste obscur.

Une équipe de généticiens et d’archéologues propose donc d’analyser les gènes des bactéries composant le tartre d’humains de différentes époques, afin d’en dégager un arbre généalogique.

Dans une publication récente, ils détaillent leur méthode, tout en lançant un appel à une collaboration internationale: ils signalent qu’il sera plus facile de convaincre les musées de prêter quelques échantillons de tartre prélevés sur leurs squelettes, plutôt qu’un crâne au complet.

Mais ils signalent aussi que, trop souvent, les musées ont fait l’erreur de blanchir les dents des squelettes afin qu’ils paraissent mieux dans l’exposition… détruisant du coup des milliers d’années d’histoire.

L'analyse du tarte des dents permettrait de comprendre les étapes du peuplement des îles du Pacifique. (Photo: Wikimedia Commons)
L’analyse du tartre des dents permettrait de comprendre les étapes du peuplement des îles du Pacifique. (Photo: Wikimedia Commons)

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Charismatiques mais en voie de disparition

Il ne resterait plus que 3000 lémuriens à Madagascar. (Photo: Pixabay)
Il ne resterait plus que 3000 lémuriens à Madagascar
En lire plus...

9 décembre 2017 à 10h00

L’évolution continue en ville

Pinson de Phoenix, Haemorhous mexicanus. (Photo: Daderot — Wikimedia Commons)
De nouvelles espèces urbaines
En lire plus...

9 décembre 2017 à 8h30

Les premiers Russes en Alaska

Un renard polaire. (Photo: Ansgar Walk / Wikipedia Commons)
Une expédition de 10 ans financée par le tsar Pierre Le Grand
En lire plus...

9 décembre 2017 à 7h00

Des lumières d’hiver et une patinoire à la Place de l’Ontario

La patinoire synthétique de la Place de l'Ontario. (Photo: ministère du Tourisme)
Un feu de camp les fins de semaine
En lire plus...

8 décembre 2017 à 14h00

Raymond Théberge clarifie sa position et obtiendra la nomination

Raymond Théberge. (Photo: L'Acadie Nouvelle)
Le prochain commissaire aux langues officielles a clarifié sa position sur le bilinguisme à la Cour suprême, mais son ambivalence initiale a fait tiquer...
En lire plus...

8 décembre 2017 à 12h44

Engouement pour Montessori à London

La pédagogie Montessori mise beaucoup sur l'expérience sensorielle, le travail manuel et l'esthétique.
L'enseignement alternatif se porte bien en Ontario
En lire plus...

8 décembre 2017 à 12h30

Des algues pour nettoyer l’eau des fermes à crevettes

Micro-algae-growing-in-the-lab-web-2583d4f397199d3d844bf90e8eb8caa72cf74eaf
Et traiter d'autres eaux industrielles?
En lire plus...

8 décembre 2017 à 11h00

150 ans, 150 nouvelles, 150 mots

Collectif sous la direction de Charles Leblanc, Bref, nouvelles, Saint-Boniface, Éditions du Blé, 2017, 122 pages, 19,95 $.
Lancement à la Librairie Mosaïque de Toronto
En lire plus...

8 décembre 2017 à 10h00

Le tiers des radios communautaires en péril

Un jeune bénévole de la radio CKRP, fondée en 1996 par l’ACFA régionale de Rivière-la-Paix. (Photo: CKRP)
Les médias francos n’ont reçu aucune indication leur permettant de compter sur le prochain Plan d’action fédéral.
En lire plus...

8 décembre 2017 à 9h00

La concentration continue de se développer jusqu’à 25 ans

La capacité à se concentrer ne serait pas encore pleinement développée chez les ados. (Photo: Mike Poresky - Flickr)
Cela expliquerait le déficit d'attention chez bien des ados
En lire plus...

8 décembre 2017 à 7h30

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur