Beuveries chez les jeunes Ontariens

Partagez
Tweetez
Envoyez

Les Ontariens courent des risques plus élevés de prendre part à des beuveries («binge drinking») dans la semaine entourant leur 19e anniversaire de naissance, l’âge légal pour consommer de l’alcool dans cette province.

C’est ce que rapporte une étude répertoriant les cas d’hospitalisations liées à la consommation excessive d’alcool chez les Ontariens de 12 à 30 ans.

Les données sont troublantes: chez les hommes, le risque d’être admis à l’urgence pour abus d’alcool grimpe de 114% au cours de la semaine entourant le 19e anniversaire par rapport au reste de l’année. Chez les femmes, l’augmentation se chiffre à 164%. D’autres pics de moindre ampleur surviennent également lors des 20e, 21e, 22e et 30e anniversaires.

Les auteurs de l’étude espèrent que ces résultats alarmants pousseront les autorités à développer des programmes de prévention visant spécifiquement les jeunes célébrant un anniversaire.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur