Balade dans le quartier franco de Word on the Street

La Mosaïque Happie Testa
Des gens de la librairie La Mosaïque. Au centre: la propriétaire Happie Testa.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le festival Word on the Street a accueilli, pour la deuxième année consécutive, des stands francophones relatifs à la littérature, au théâtre et à l’enseignement, ce dimanche 23 septembre dernier à Harbourfront

Cette initiative, impulsée en 2017 par Happie Testa, proprio de la librairie La Mosaïque et directrice générale du Salon du livre de Toronto, a pour but de faire connaître notre littérature et nos organismes culturels.

L’Express est allé à la rencontre des exposants présents pour l’événement au bord du lac.

Word on the street
Le quartier franco du festival Word on the Street, au Centre Harbourfront.

Oui, il y a une librairie!

Il était essentiel pour Happie Testa que sa librairie La Mosaïque soit présente dans le festival pour que les nombreux bouquinistes francophones et francophiles puissent découvrir une offre littéraire qui leur correspond.

Ils peuvent donc acquérir les ouvrages de la rentrée littéraire et obtenir des renseignements sur La Mosaïque. «Beaucoup de gens ne savent pas qu’il existe une librairie francophone à Toronto!», affirme Happie Testa.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ouvrages éclectiques

Le regroupement des éditeurs franco-canadiens a également fait le déplacement.

Frédéric Brisson, son directeur général, nous parle des livres proposés sur le stand. «Le panel d’ouvrages est très éclectique: il y a à la fois des romans, de la poésie, mais également des livres jeunesse qui fonctionnent très bien.»

Encourager les enfants à lire

En face, nous rencontrons La forêt de la lecture, une initiative de l’Association des bibliothèques de l’Ontario.

L’objectif du projet est de supporter les auteurs, illustrateurs et maisons d’édition francophones et d’encourager l’amour de la lecture aux jeunes enfants.

Association des bibliothèques de l'Ontario
Evy Gambin et Claudine Blanchard sont venues promouvoir La Forêt de la lecture, programme de l’Association des bibliothèques de l’Ontario.

Le programme propose trois parcours: le parcours Peuplier (maternelle-2e année), le parcours Tamarac express (3e-5e année) et le parcours Tamarac (4e à 6e année).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Dans chaque catégorie, 17 ouvrages sont sélectionnés. Les genres sont différents, il peut s’agir de documentaires, de bandes dessinées ou de romans. Les enfants doivent en lire au moins cinq et voter ensuite pour celui qu’ils préfèrent.

En mai, lors d’un autre festival à Harbourfront, les prix seront décernés et les enfants pourront rencontrer les auteurs.

Science-fiction franco-ontarienne

D’ailleurs une auteure jeunesse, nous en rencontrons une quelques mètres plus loin. Michèle Laframboise fait partie de l’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français. Toute la journée, ces derniers se succèdent pour présenter leurs ouvrages.

Michèle est fière de nous faire découvrir sa série La quête de Chaaas, dont l’un des volumes a été récompensé par le prix Aurora de science-fiction et de fantastique. «C’est une série que j’ai écrite pour les jeunes garçons déprimés et dont je suis très satisfaite», nous confie-t-elle.

Michèle Laframboise
Michèle Laframboise, auteure membre de l’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français.

Ateliers de théâtre

Au détour d’une allée, nous apercevons le Théâtre français de Toronto qui profite de cette belle occasion pour promouvoir sa saison et mettre au point la programmation scolaire.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Notre clientèle cible est les professeurs qui sont nombreux à se balader ici. Nous leur proposons de venir assister aux spectacles avec leurs classes», explique Manuel Verreydt, le directeur de la communication. Par ailleurs, les enfants ont pu venir s’inscrire aux cours de théâtre du samedi.

Viamonde
Les membres du conseil scolaire Viamonde, ainsi que l’auteure Cindy Roy (4e en partant de la gauche).

Scène Viamonde

De son côté, le Conseil scolaire Viamonde a proposé des activités aux plus jeunes toute la journée.

Le matin, l’auteure Cindy Roy a fait un spectacle pour les enfants en incarnant le rôle de son personnage la Féeli Tout, puis leur a lu une histoire.

Ensuite, les enfants ont pu apprendre les chiffres et les lettres sur une table d’animation.

En charge de la programmation de la grande scène francophone Viamonde, en partenariat avec Word on the Street, a contacté de nombreux auteurs pour qu’ils viennent s’exprimer sur leurs ouvrages.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le regroupement des éditeurs franco-canadiens en a profité pour organiser des séances de dédicaces.

En fin de journée, Franc’Open Mic a proposé un concours de slam pour les adolescents.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur