Au cœur de l’île est la vallée

Partagez
Tweetez
Envoyez

Vancouver, Victoria et Butchart Gardens ont leurs charmes et méritent d’être visités. Mais il y a un petit paradis à découvrir au cœur de l’île de Vancouver. La Vallée de Comox et ses environs vous réservent plein de surprises.

En partant de Toronto, WestJet vous conduit presque sans arrêt à Comox. Seulement une petite escale à Edmonton, sans changer d’avion.

Un coin de paradis

Si vous arrivez entre juin et septembre, la température ne dépassera probablement pas 25 degrés. En hiver, le mercure plonge rarement plus bas que 5 degrés.

Mon guide de ce coin trop méconnu du Canada était ma sœur jumelle qui y vit depuis sept ans. Elle m’a fait découvrir les principaux centres de la Vallée: la ville de Comox, la cité de Courtenay et le village de Cumberland. Trois centres urbains en pleine campagne.

Situés entre la chaîne de montagnes Beaufort et l’océan Pacifique, ces centres ne ressemblent en rien aux autres villes du Canada.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Aucun édifice n’a plus de trois ou quatre étages; un arrêté municipal l’interdit. Et toutes les platebandes le long de la rue principale de chaque cité sont entretenues par des bénévoles.

La campagne est si près que nous voyons régulièrement des chevreuils croiser la route. Des enseignes nous préviennent, voire nous invitent à partager la route avec cette faune.

Une ville à la campagne

Les magnifiques bêtes nous rendent même visite sur notre pelouse ou dans notre jardin!

Chaque cité a son musée et sa galerie d’art. Ces institutions occupent souvent d’anciennes écoles ou d’anciens bureaux de poste. C’est le cas du Courtenay & District Museum. Quant à la Comox Valley Art Gallery, elle loge dans l’ancienne station de pompiers.

Un des meilleurs restaurants de la Vallée est Locals, où le chef Ronald St. Pierre se fait un devoir de ne servir que des produits… locaux.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le saumon, le thon, les crevettes, les pétoncles, les huîtres, les moules, le flétan et le vivaneau (red snapper) sont évidemment à l’honneur. On sert aussi un Land Burger Trio composé de bison, d’agneau et de poulet.

Je vous suggère le Sea Burger Trio qui réunit saumon, thon et vivaneau. L’aïoli wasabi accompagne le saumon, la sauce Dijon à l’aneth rehausse le vivaneau et le pesto d’acajou pimente le thon.

Peu importe le centre «urbain» que vous visitez, vous serez toujours à deux pas de la campagne. Les vaches et moutons broutent à un demi-kilomètre de Comox, Courtenay ou Cumberland. Si vous voulez rapporter un souvenir, je vous suggère le Comox Brie ou le Comox Camembert.

La Vallée de Comox regorge de festivals inspirés par la mer et la montagne. Nautical Days présente des courses en canots et… baignoires.

Filbert Heritage Lodge and Park offre des spectacles, de l’artisanat et une journée pour les enfants. Et l’île de Vancouver a son Originals Only Art Show à Comox.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Il vaut la peine de déborder un peu de la vallée et de se rendre à Qualicum Beach. Cette charmante destination est originale à plus d’un titre.

En tout premier lieu, les grandes chaînes de restaurants et de magasins ne sont pas autorisées à y ouvrir une franchise. Ensuite, presque tous les résidents passent l’hiver en Californie et louent leurs maisons aux gens de l’Alberta, de la Saskatchewan et du Manitoba, qui viennent jouer au golf.

Il y a des terrains de golf partout au cœur de l’île, entre les montagnes et la mer. La publicité clame haut et fort qu’on peut skier le matin et jouer au golf en après-midi.

L’océan, les forêts et les montagnes forment une synergie qui n’attire rien de moins que des guérisseurs. La Vallée de Comox est donc renommée pour ses Healing Centres.

Elle est aussi le lieu choisi par les Snow Birds (avions) pour pratiquer leurs pirouettes aériennes.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur