Astuces pour visiter New York avec un petit budget

Comment rentabiliser son voyage au maximum

New York s'offre à vous, du haut de l'Empire State Building.
Partagez
Tweetez
Envoyez

New York, la «ville qui ne dort jamais», réputée pour être très chère (au niveau de l’hébergement, la nourriture et les attractions notamment), peut sembler inaccessible pour les touristes aux petits budgets et étudiants en quête de découverte.

Pourtant, il est possible de trouver de bonnes astuces pour payer moins cher et rentabiliser ses journées au maximum à New York.

Se rendre à New York

Si l’avion paraît au préalable la seule alternative pour se rendre à New York depuis Toronto, il n’en est rien.

Il est vrai que des liaisons Toronto-New York existent pour une petite somme, depuis l’aéroport Billy Bishop, avec la compagnie Porter Airlines notamment. Or il est nécessaire de s’y prendre bien à l’avance pour trouver des prix intéressants (au moins deux mois à l’avance).

Panorama impressionnant depuis l’Empire State Building de nuit.

Le bus est une alternative très intéressante, si tant est que l’on soit prêt à passer une nuit peu confortable! Relier New York par la route prend environ 12 heures, et se fait souvent de nuit (grâce à des compagnies comme Greyhound ou Mégabus par exemple).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’avantage: le bus vous dépose en plein centre-ville, dans le quartier de Manhattan (et évite le pénible et long trajet depuis l’aéroport jusqu’au centre). Le passage à la douane vous réveille obligatoirement au beau milieu de la nuit, mais prend généralement très peu de temps.

Pour les non-canadiens, si vous disposez déjà d’un ESTA (autorisation électronique de voyage, nécessaire pour se rendre aux États-Unis en avion), pas besoin d’autre papier à remplir.

Si vous n’en disposez pas, et que c’est votre première fois aux États-Unis par voie terrestre, il sera nécessaire de remplir un document, délivré à la douane, avec des informations personnelles, qui vous permettra l’attribution d’un tampon sur votre passeport, vous autorisant à vous rendre aux États-Unis pour une durée limitée. Il est possible de le remplir en ligne également.

Greenwich Village et ses immeubles typiques.

Se loger à New York

L’hébergement à New York est indéniablement assez cher. Il est possible de trouver des Airbnb peu onéreux si l’on s’y prend bien à l’avance. Autrement, certains hôtels peuvent proposer des prix imbattables, notamment dans le quartier de Chinatown, si l’on est prêt à oublier son confort pour quelques jours.

Le couchsurfing (être hébergé gratuitement sur le canapé d’un habitant), est une alternative très riche et complètement gratuite, si tant est que l’on voyage peu nombreux.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

S’y déplacer à New York

Le réseau de métro new-yorkais, très efficace, est nécessaire dans une ville de cette envergure, d’autant plus pour des séjours de courte durée.

Le prix du billet à l’unité étant très cher, l’astuce est de prendre le laissez-passer hebdomadaire à 33 $ US. Il permet un accès illimité à tout le réseau de métros et de bus. Il sera vite rentabilisé.

Le célèbre pont de Brooklyn est un passage obligé.

Meilleur plan : le City Pass de New York

Le City Pass permet d’avoir accès aux six attractions les plus touristiques de la ville. Pour une première visite à New York, il est l’alternative parfaite.

Il permet de faire découvrir les sites les plus emblématiques de la «Grosse Pomme» pour un prix bien inférieur à celui payé si l’on prend chaque attraction séparément. Il vous coûtera 187,17 $ canadien par adulte, et 151,50 $ canadien par enfant.

Il comprend: l’Empire State Bulding, de jour et de nuit (possibilité de retourner la nuit, entre 22h et 2h du matin); le Musée d’Histoire naturelle; le Metropolitan Museum of Art; le Top of the Rock (ou au choix: le Musée Guggenheim); la Statue de la Liberté et le musée d’Ellis Island (ou au choix: la croisière Circle Line); le Mémorial et le Musée du 11 Septembre (ou au choix: l’Intrepid Sea and Air Museum).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le City Pass vous laisse une durée maximale de neuf jours pour effectuer toutes vos visites. Mais il est largement possible de tout faire en quatre jours également.

Rentabiliser son temps au maximum à New York

Faire le maximum d’activités en un minimum de temps: c’est possible en étant bien organisé, et prêt à faire des grosses journées. Chaussez vos baskets, on vous emmène pour quatre jours de découvertes.

1er jour

Le mémorial du 11 septembre et musée du 11 septembre: prévoir une matinée entière pour ces deux visites, le musée étant vraiment grand et disposant de nombreuses informations.

À Ground Zero, le mémorial du 11 Septembre est impressionnant.

Chinatown et Little Italy: les deux quartiers sont accolés, et situés non loin du musée du 11 septembre. Ici, pas de grosse attraction à visiter, mais il est juste agréable d’y flâner ou de s’y arrêter pour déjeuner. Dans Chinatown, le restaurant King Dumplings propose des dumplings pour quelques dollars.

Le pont de Brooklyn: Traverser le pont de Brooklyn demeure une activité incontournable lorsque l’on visite New York. Il permet de se rendre dans le quartier de Brooklyn. Il peut-être judicieux de privilégier le quartier de Dumbo, dans Brooklyn, très agréable.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Le pont de Brooklyn de nuit offre un point de vue complètement différent.

2e jour

Le musée du MET: prévoyez une matinée entière, le musée est gigantesque. Il est impossible de tout faire à moins d’y consacrer la journée entière. On y dénombre environ 10 ailes et plus de 900 salles en tout. Il est donc nécessaire de cibler sa visite. De l’art américain aux peintures européennes en passant par l’art égyptien, sa richesse comblera chaque visiteur.

Central Park: situé non loin du musée du MET, il est sympathique de s’y arrêter à midi pour déjeuner, et de s’y promener par la suite. Cela peut également être l’occasion de se balader sur la mythique 5th Avenue, qui borde l’un des côtés du parc.

Central Park permet de s’évader de l’agitation de la ville.

L’observatoire de Top of the Rock: en haut de l’immeuble Rockefeller, également situé dans Manhattan, il peut constituer l’étape suivante de votre périple, et offre un panorama à couper le souffle sur toute la ville.

Times Square est un passage incontournable, qui peut compléter votre journée. S’y rendre en fin d’après-midi pour voir les lumières à la nuit tombée est une expérience sympathique. La Times Square Church est une église à entrée libre où il est possible d’assister à des chants gospel.

Times Square à la nuit tombée est en ébullition.

3e jour

La Statue de la Liberté et Ellis Island: prévoir une matinée entière pour faire les deux. La statue se fait assez rapidement, mais le musée sur Ellis Island prend du temps, du fait du nombre important d’informations.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Greenwich Village: le quartier gai de New York vous enchantera par ses immeubles typiques à escalier en colimaçon, ses disquaires ou ses bars jazz. Il est très agréable de s’y perdre. On peut également y faire un arrêt pour photographier «l’appartement Friends», c’est-à-dire la façade de l’appartement où résident les protagonistes de la célèbre sitcom américaine Friends. Bon plan: les parts de pizza à 1 $.

Greenwich Village est un quartier où il fait bon flâner.

L’Empire State Building: le City Pass permet de grimper en haut de l’Empire State Building le jour, et d’y retourner la nuit (dans la même journée), et de clôturer la journée.

4e jour

Le Musée d’Histoire naturelle: le célèbre musée vous rappellera le film La Nuit au Musée et vous permettra une découverte sympathique de nombreuses espèces animales.

Grand Central: la célèbre gare new-yorkaise peut faire l’objet d’un court arrêt photo.

SoHo: le mythique quartier mérite une petite promenade et quelques photos.

Grand Central, la mythique gare de New York.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur