Andrée Lacelle, poète lauréate d’Ottawa

Andrée Lacelle, poète lauréate et monument des lettres franco-ontariennes. (Photo: Nancy Vickers)

Andrée Lacelle, poète lauréate et monument des lettres franco-ontariennes. (Photo: Nancy Vickers)


3 avril 2017 à 23h31

La semaine dernière, la ville d’Ottawa a annoncé le choix de ses deux poètes lauréats. Il s’agit d’Andrée Lacelle et de Jamal Jackson Rogers, nommés pour deux ans. Ils sont les premiers depuis 1990 et depuis l’amalgamation de 2001. C’est la première fois que la capitale du Canada désigne deux poètes lauréats, l’une de langue française, l’autre de langue anglaise.

Avant 1990, les poètes lauréats étaient toujours de langue anglaise. VERSe Ottawa a été le partenaire de la ville pour la tenue du concours menant au choix de Lacelle et Rogers. Le budget du Programme de poète lauréat se chiffre à 25 000 $, soit 5 000 $ en honoraires par année pour chaque lauréat et le reste pour l’organisation d’activités publiques.

Née à Hawkesbury (Ontario) en 1947, Andrée Lacelle vit à Ottawa depuis plus de 50 ans. Au soleil du souffle, son premier recueil de poésie, paraît en 1979, suivi par Coïncidences secrètes (1985), Tant de vie s’égare (1994), La Voyageuse (1995), La Vie Rouge (1998), La lumière et l’heure (2004), Demain l’enfance (2012), Sol, ciel, ciels, sols (2016) et La visiteuse (2017).

Andrée Lacelle fut la première lauréate du Prix littéraire Trillium de langue française pour Tant de vie s’égare; ce titre fut aussi finaliste au prix du Gouverneur général. Elle a remporté le Prix littéraire Le Droit pour son recueil Demain l’enfance. En 2016, elle fut intronisée au Temple de la renommée du Festival international de poésie d’Ottawa.

Sol, ciel, ciels, sols contient l’essentiel des poèmes publiés entre 1979 et 2011. Dans la préface signée par le critique François Paré, on peut lire que, «dans l’œuvre d’Andrée Lacelle, l’écriture est donc une saisie du temps blotti dans les premiers gestes, ceux d’une enfance symboliquement répétée à l’infini. Une enfance toujours devant soi. Voilà que se donne à lire ici un travail d’une grande fidélité intellectuelle.»

Andrée Lacelle est un monument des lettres franco-ontariennes. Elle brille dans le firmament de la poésie canadienne-française depuis bientôt 40 ans.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Employé a la vente au detail – MEPHISTO

MEPHISTO
La boutique de chaussures « MEPHISTO confort de France » recherche un collaborateur à la vente au 1177  Yonge St à Toronto (centre ville), au Nord de Bloor St Summerhill station...
En lire plus...

Il y en a pour tous les goûts: les concerts gratuits des 23 et 24 septembre

Francophonie en fete
Un véritable tour du monde de la musique francophone
En lire plus...

21 septembre 2017 à 9h11

Les Voix du cœur recherchent de nouveaux talents

Une scène du spectacle des Voix du Coeur au théâtre Bluma Appel en mai 2016.
Le spectacle du printemps portera sur les cinq sens...
En lire plus...

20 septembre 2017 à 16h57

Didier Leclair se dit «écrivain de la marge»

Didier Leclair à la bibliothèque de Toronto le 18 septembre.
Écrire en français hors Québec: tout un défi
En lire plus...

20 septembre 2017 à 16h03

Six Franco-Ontariens à la rencontre d’une Première Nation

Les Franco-Ontariens participent à une cérémonie autochtone.
Au pays des Wahgoshigs
En lire plus...

20 septembre 2017 à 13h31

Nouveau conseil d’administration pour le CFT

Le nouveau conseil d'administration du Centre francophone de Toronto. À gauche: le président Jean-Luc Bernard.
Le CFT a reçu le titre d’«organisation phare» de la part de Centraide/United Way
En lire plus...

19 septembre 2017 à 17h35

Des wraps pour les adeptes de l’alimentation crue

WrapItUpRAW-taco-web-79f4912ff1dacc222fd91b2b6532550aacd9e3fb
La production exige beaucoup de travail, mais la commercialisation se fait en un tour de main.
En lire plus...

19 septembre 2017 à 15h21

Les finalistes du prix Christine-Dumitriu-van-Saanen

Paul-François Sylvestre, Gabriel Osson, Claude Guilmain
Tous Torontois
En lire plus...

19 septembre 2017 à 11h22

Rentrée télé: des champions… et un point de saturation

La série de six épisodes Comment devenir adulte, de Wookie Films (Winnipeg), est diffusée cet automne sur la chaîne Unis. Dans la photo, Rémi, Vanessa, Simon et Bréanne préparent la rentrée au Collège Louis-Riel. (Photo: Wookie Films)
L’offre télévisuelle de l’automne est lancée dans l’inquiétude. Les producteurs se mobilisent pour défendre la clause d’exception culturelle attaquée par Washington dans les pourparlers...
En lire plus...

18 septembre 2017 à 16h01

Des Gémeaux pour l’Ontario

L’émission Cochon Dingue, réalisée par le Franco-Ontarien Mathieu Pichette (à gauche), a remporté plusieurs prix dimanche  au gala des Gémeaux. Mathieu Pichet, Stéfany Brulier, Julie Lavalée, Sébastien Hurtubise, Carlos Soldevila, Micheline Sylvestre, Pascal Morissette, Pascal Barriault, Marie-Lou Morin. (Photo: Paul Ducharme)
Des producteurs et des artisans franco-ontariens se sont illustrés au gala de la télévision et des médias numériques.
En lire plus...

18 septembre 2017 à 14h45

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur